WTCC - Loeb doit être "plus réfléchi dans le peloton"

A la veille de l’ouverture de la saison du WTCC à Termas de Rio Hondo, en Argentine, Sébastien Loeb s’est confié sur l’attitude qu’il doit adopter pour s’imposer en supertourisme comme il l’a fait en rallye

A la veille de l’ouverture de la saison du WTCC à Termas de Rio Hondo, en Argentine, Sébastien Loeb s’est confié sur l’attitude qu’il doit adopter pour s’imposer en supertourisme comme il l’a fait en rallye.

Nonuple champion du monde des rallyes, Sébastien Loeb avait déjà fait montre de son aptitude en circuit par le passé, tant en Porsche Carrera Cup ou en FIA GT Series, voire en Formule 1 lors de son test sur une Red Bull en 2008. L’an passé, le pilote alsacien s’engageait à 100% dans un autre championnat du monde, le WTCC, toujours avec Citroën. Si Loeb et la marque aux Chevrons n’ont rien laissé au hasard dans leur préparation, le pilote alsacien n’a pu suivre le rythme de ses équipiers José Maria Lopez et Yvan Muller sur l’ensemble de la saison, malgré deux victoires et une belle courbe de progression.

Alors qu’il aborde sa deuxième saison dans la discipline, Sébastien Loeb n’a pas perdu une once de motivation, et il compte bien se battre au même niveau que Lopez et Muller. "Je suis motivé pour faire quelque chose de bien", a-t-il confié au journal les Dernières Nouvelles d’Alsace. "J’ai hâte de voir si l’expérience emmagasinée l’an dernier va me permettre de progresser. Le but, en tout cas, est d’être au contact avec mes équipiers".

"J’ai parfois fait preuve d’impatience et perdu bêtement des places en ouvrant des portes à mes rivaux alors que je tentais un dépassement impossible", poursuit-il. "Même si tout se joue en une fraction de seconde, je dois être globalement plus réfléchi dans le peloton. Comme moi en rallye à l’époque, Pechito Lopez a une lecture parfaite du terrain dans le peloton, le bon ressenti, le sens de l’anticipation. J’espère avoir aussi évolué dans ces domaines-là. Mais c’est en course que je le saurai".

L'expérience aidera-t-elle Loeb à jouer les premiers rôles en supertourisme face aux spécialistes ? Le nonuple champion du monde des rallyes demeurera-t-il dans une discipline où il est destiné à jouer les seconds rôles ? Le Bas-Rhinois, qui voit son contrat en WTCC se terminer fin 2015, laisse planer le doute. "Je ne vois pas aussi loin", conclut-il. "Laissons déjà passer cette première course, puis regardons comment se déroule la saison..."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WTCC
Pilotes Sébastien Loeb , Yvan Muller , José María López
Type d'article Actualités