WTCC : Muller pense que Loeb peut gagner dès 2014

Le quadruple champion du monde du WTCC est convaincu que son compatriote et équipier l’an prochain chez Citroën a le potentiel pour remporter des courses pour sa première saison dans la discipline

Le quadruple champion du monde du WTCC est convaincu que son compatriote et équipier l’an prochain chez Citroën a le potentiel pour remporter des courses pour sa première saison dans la discipline.

Si Muller compte une expérience incomparable dans le domaine des courses en berline, Loeb débarquera en débutant en championnat du monde de supertourisme WTCC l’an prochain. Après avoir disputé 168 départs en WRC avec Citroën, glanant au passage pas moins de neuf titres de champion du monde, 78 victoires et… 900 victoires de spéciales, Sébastien Loeb a commencé à se tourner vers les circuits en 2013 en prenant part au championnat de FIA GT au volant d’une McLaren MP4-12C de sa propre écurie. Le pilote alsacien a également déjà effectué quelques apparitions en GT français ou en Porsche Carrera Cup, notamment. L’an prochain, il effectuera ses débuts en supertourisme.

Si Yvan Muller apportera en revanche toute son expérience à Citroën Racing l’an prochain, ce dernier est convaincu que Loeb sera lui aussi en mesure de jouer les premiers rôles occasionnellement, et ce malgré son inexpérience de la discipline.

« Certains pensent que Sébastien ne sera pas dans le coup, mais d’après ce que j’ai vu, il sera bien au rendez-vous », a expliqué Yvan Muller au magazine Autosport.

« Peut-il gagner des courses ? Oui, sans problème. C’est un homme intelligent et il est excellent sur le plan technique. Dans ce domaine, il fait parti des trois ou quatre meilleurs pilotes avec lesquels j’ai déjà travaillé ».

« Ses retours sont très intéressants. Et d’ailleurs, si il apprend naturellement de moi, je lui ai également « pris » des choses. J’ai vraiment été impressionné par ses performances lors des tests à Monza. Il était rapide, mais, au-delà de ça, sa contribution technique était excellente. Il n’est pas neuf fois champion du monde pour rien, il veut apprendre un maximum de choses ».

« Il est plus difficile d’estimer son potentiel sur un championnat entier, car nous ne savons pas nous situer par rapport à nous rivaux, mais il est définitivement capable de gagner des courses ».

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WTCC
Pilotes Sébastien Loeb , Yvan Muller
Type d'article Actualités