WTCC - Un carton presque plein pour Citroën

Une nouvelle fois, Citroën a fait une importante moisson de points à Spa-Francorchamps, en repartant avec 5 des 6 marches possibles sur les deux podiums

Une nouvelle fois, Citroën a fait une importante moisson de points à Spa-Francorchamps, en repartant avec 5 des 6 marches possibles sur les deux podiums. Pour Yvan Muller, la première joute s'est parfaitement passée, avec une victoire depuis la pole position.

"L'une des clés en première course était de prendre un bon départ, ce qui m'a permis de garder la tête. J'étais très prudent lors du premier tour car mes pneus n'étaient pas tout à fait chauds. J'ai commencé à attaquer fort lors du deuxième tour pour me donner un petit matelas d'avance. Pas à pas j'ai réussi à créer un écart, dû aussi au fait de la bataille entre Seb et Pechito" a-t-il déclaré en conférence de presse.

La deuxième course était une autre paire de manches, mais au final, l'Alsacien s'en sort bien, avec la deuxième place : "Je suis parti 10e en deuxième course, mon départ n'était pas particulièrement brillant mais je n'ai rien perdu au moins. Le premier virage était compliqué, comme l'était toute la course en fait. J'ai pu remonter et me battre, notre voiture est très rapide en ligne droite et au Raidillon, c'était notre avantage. Il y avait deux endroits pour dépasser, le Raidillon et Blanchimont."

Pour José Maria Lopez, l'opération est excellente, l'Argentin ne perd que deux points sur son équipier et rival au championnat. Une convaincante victoire en course 2 est venu ponctuer un très bon week-end, mais pas sans quelques frayeurs dans le peloton.

"Valente m'a un peu poussé à l'extérieur dans les Combes, mes pneus étaient sales et je n'ai pas pu l'éviter quand il a fermé la porte. Après cela je me suis rendu compte que la voiture n'avait rien et je rattrapais les pilotes devant. Je pensais pouvoir mieux dépasser après l'Eau Rouge, mais au final c'était avant Blanchimont. Tous les pilotes devant moi m'ont respecté, ça m'a permis de faire des beaux dépassements propres."

Sébastien Loeb était lui plus laconique, après un podium en course 1 et une cinquième place lors de la deuxième joute. Le nonuple Champion du Monde des rallyes n'a rien pu faire face au retour de Lopez en première course.

"J'ai aimé la bagarre jusqu'au dernier tour ! Lopez était tellement rapide dans le Raidillon, je défendais à chaque tour. J'ai fermé la porte au dernier tour mais il était trop rapide et il est passé à l'extérieur. On s'est bien battu toute la course."

Loeb n'a pas réussi à maximiser la deuxième épreuve comme ses équipiers, en partie à cause d'un mauvais départ : "J'ai pris un mauvais départ comparé à mes équipiers, et je suis resté longtemps derrière Valente. L'écart s'est alors creusé et une fois que je l'ai dépassé j'ai dû me battre pour revenir. La course était peut-être un tour trop courte !"

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WTCC
Pilotes Sébastien Loeb , Yvan Muller , José María López
Type d'article Actualités