WTCC : Une ouverture au Castellet l’an prochain ?

Arrivée de Citroën oblige, la France pourrait faire sa réapparition au calendrier du championnat WTCC dès l’an prochain, avec une manche d’ouverture pressentie sur le circuit Paul Ricard, au Castellet

Arrivée de Citroën oblige, la France pourrait faire sa réapparition au calendrier du championnat WTCC dès l’an prochain, avec une manche d’ouverture pressentie sur le circuit Paul Ricard, au Castellet.

Depuis les deux manches de Pau disputées en 2009 (avec la deuxième course marquée par l’accrochage entre la BMW de Franz Engstler en tête et… la voiture de sécurité), la France a disparu du calendrier du championnat du monde de supertourisme, le WTCC.

Un manque qui pourrait bien être comblé en 2014 avec les deux courses d’ouverture qui pourraient se disputer sur le circuit Paul Ricard, au Castellet. Ces deux dernières années, l’ouverture du championnat WTCC a eu lieu sur le circuit de Monza. Peu populaire, le rendez-vous transalpin est en sursis depuis quelques années et devrait ainsi disparaître du calendrier. Il s’agirait en revanche d’une première sur ce circuit pour la série. Et un nouveau signal fort des promoteurs de la série, qui déroulent un véritable tapis rouge pour Citroën et Loeb, auxquels se joindra le nouveau quadruple champion du monde Yvan Muller l’an prochain.

De même, des rumeurs annoncent l’intégration d’une deuxième manche francophone, avec un meeting à Spa qui pourrait se tenir en début d’été. Le circuit des Ardennes effectuerait ainsi son retour au calendrier, après avoir accueilli deux manches du championnat en 2005.

Par ailleurs, le circuit de Suzuka devrait être utilisé dans sa configuration « Grand Prix » (le tracé japonais est parcouru sur son petit développement jusqu’à aujourd’hui).

Le calendrier 2014 du WTCC devrait être dévoilé dans les jours à venir.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WTCC
Pilotes Yvan Muller , Franz Engstler
Type d'article Actualités