Formule 1 MotoGP
14 août
EL1 dans
2 jours
WSBK
07 août
Événement terminé
C
Aragon I
28 août
Prochain événement dans
15 jours
Formule E
C
E-Prix de Berlin V
12 août
EL1 dans
02 Heures
:
05 Minutes
:
09 Secondes
WEC
C
Bahreïn
19 nov.
Prochain événement dans
98 jours
WRC
04 sept.
Shakedown dans
23 jours
18 sept.
Prochain événement dans
36 jours

Yokohama promet des investigations après la Nordschleife

partages
commentaires
Yokohama promet des investigations après la Nordschleife
Par :
, Motorsport.com Switzerland
31 mai 2016 à 08:24

Après les multiples crevaisons ayant émaillé les deux courses de la Nordschleife ce week-end, le manufacturier de pneus a promis une étude approfondie de ces incidents.

Tom Coronel, Roal Motorsport, Chevrolet RML Cruze TC1
Tiago Monteiro, Honda Racing Team JAS, Honda Civic WTCC
Tom Coronel, Roal Motorsport, Chevrolet RML Cruze TC1
Hugo Valente, LADA Sport Rosneft, Lada Vesta
Tiago Monteiro, Honda Racing Team JAS
Tom Coronel, Roal Motorsport, Chevrolet RML Cruze TC1
Rob Huff, Honda Racing Team JAS, Honda Civic WTCC

De nombreux concurrents ont subi des crevaisons, certains ayant été victimes de sorties de route à haute vitesse qui auraient pu avoir des conséquences dramatiques. Déjà victime d'un accident lors des EL2 en raison d'une crevaison, tout comme Rob Huff (Honda), Hugo Valente (Lada) est sorti à plus de 260 km/h sur la longue ligne droite dite Dottinger Höhe, lors des qualifications, pour la même raison.

En course 1, la Chevrolet de Tom Coronel percutait violemment le rail dans un secteur rapide, après l'explosion de l'un de ses pneus. Quelques minutes plus tard, le leader Tiago Monteiro était à son tour victime d'une crevaison en vue de l'arrivée, heurtant violemment le rail avant de revenir en piste et d'être percuté par la Citroën d'Yvan Muller. Peu de temps après, Sabine Schmitz (Chevrolet) terminait sur trois roues en raison d'une crevaison elle aussi.

Tous ces incidents ont fortement inquiété les pilotes et les équipes. Sur certaines voitures, les pneus Yokohama ont eu du mal à encaisser les compressions et les passages en appui, sur un circuit extrêmement rapide et bosselé. Seules les Citroën ont paru épargnées par ce problème, les pilotes officiels de la marque aux Chevrons, mais aussi ceux du Sébastien Loeb Racing, ayant visiblement opté pour des pressions de pneus plus élevées : un mode de précaution en raison du lest de 80 kg embarqué par les C-Elysée.

Honda a laissé le choix à ses pilotes

Après la crevaison ayant affecté Tiago Monteiro dans la course d'ouverture, Honda a laissé le choix à ses deux autres pilotes, Rob Huff et Norbert Michelisz, de prendre ou non le départ de la course 2 s'ils estimaient que la situation était dangereuse. Les deux hommes se sont finalement élancés dans cette seconde manche pour terminer respectivement 2e et 4e.

"Nous allons conduire des investigations approfondies après les incidents auxquels nous avons assisté ce week-end sur le Nürburgring", a déclaré David Oliva, le directeur de la communication du manufacturier japonais. "La sécurité est primordiale chez Yokohama."

Sabine Schmitz s'est bien amusée sur la Nordschleife

Article précédent

Sabine Schmitz s'est bien amusée sur la Nordschleife

Article suivant

Chronique Yvan Muller - Émotions sur la Nordschleife

Chronique Yvan Muller - Émotions sur la Nordschleife
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WTCC
Événement Nürburgring
Lieu Nürburgring
Pilotes Tom Coronel , Tiago Monteiro , Hugo Valente
Auteur Emmanuel Rolland