Encore plus beau que 2005 pour Renault

L'équipe française remporte pour la deuxième fois consécutive le championnat constructeur tandis que Fernando Alonso coiffe une deuxième courone mondiale lui aussi

L'équipe française remporte pour la deuxième fois consécutive le championnat constructeur tandis que Fernando Alonso coiffe une deuxième courone mondiale lui aussi. L'objectif n'était pas de gagner aujourd'hui, mais simplement d'assurer. Une course propre d'Alonso lui permet de finir 2ème alors que son coéquipier Fisichella a eu plus de mal mais assure une 6ème place qui permet à Renault d'être champion.

Fernando Alonso, 2ème position, Champion du Monde :

"Quel sentiment formidable ! Nous avons accompli une dernière partie desaison fantastique, marquant 26 point sur les 30 possibles, ce qui a suffi à nous couronner double champions. C’est un moment très intense de gagner les deux championnats le même jour, et l’ambiance dans le team est indescriptible. Je dois dire merci, merci à tout le monde dans l’écurie, à tous les collaborateurs d’Enstone et de Viry, à Michelin, à mon co-équipier Giancarlo et à Heikki, qui a accompli un travail incroyable cette année. Je retire de 2006 plusieurs leçons : celle de rester fair-play, de s’appliquer dans l’effort, de conserver sa concentration et sa détermination pour gagner. Nous avons connu deshauts et des bas, mais personne n’a perdu de vue la cible et aujourd’hui nous l’avons atteinte. Mes souvenirs de cette saison resteront la victoire à Barcelone, ainsi que ces moments actuels de célébration avec les mécaniciens – et les célébrations des semaines à venir en Espagne. C’est le moment de savourer ce que nous avons accompli. Je suis fier également d’avoir couru contre Michael. C’est un honneur d’avoir gagné les deux derniers championnats de sa carrière, etje pense qu’elles signifieront plus que toutes les autres dans ma carrière. Il prend sa retraite comme l’homme de tous les records, et ce fut une pression intense de concourir contre lui – ainsi qu’un grand privilège."

Giancarlo Fisichella, 6è position :

"Je suis tellement content cet après-midi. Psychologiquement, ce fut une course difficile marquant la fin d’une saison difficile. Mais aujourd’hui nous avons fait la course et accompli notre travail. Pour moi, les instants clés de la course furent les tours avec Michael Schumacher, au début de la course, et ensuite plus tard. Il était tellement rapide aujourd’hui qu’il était pratiquement impossible de le garder derrière. La première fois, il m’a doublé, et nous nous sommes retrouvés côte à côte dans le premier virage – ensuite je l’ai vu subir un fort survirage dans le deuxième virage et j’ai pu le reprendre ma position. Mais l’instant clé fut vers la fin de la course, lorsque j’ai réussi à la contenir derrière moi pendant cinq ou six tours. Finalement, après un freinage tardif sur des bosses, mes roues avant se sont bloquées, et il a réussi à me dépasser. Mais j’en avais fait assez. En ce qui me concerne, je termine la saison quatrième, ce qui est le meilleur résultat de ma carrière. Ce fut une saison incroyable,et la nous la fêterons ce soir comme il se doit."

Alain Dassas, Président de Renault Sport :

"Cette consécration de Renault double champion du monde, deux fois consécutives, ne doit rien au hasard. Nous l’avons fait parce que nous étions plus rapides, et plus fiables que nos rivaux – et aussi parce que nous avons réussi à relever notre niveau comparativement à 2005, en marquant davantage de points et terminant davantage de courses. L’une des plus grandes satisfactions est d’avoir senti l’ensemble du Groupe Renault derrière nous, à tous les instants, nous poussant vers la victoire. Nous étions bien décidés à ne pas les laisser tomber, et l’écurie à fait la fierté de Renault. De même pour notre champion sur le départ, Fernando, il mérite son second titre plus que quiconque. Il a été un élément extraordinaire de notre équipe, et il nous manquera. L’année prochaine verra le début d’une nouvelle aventure, et c’est bien cela qui fait toute la beauté de ce sport."

Flavio Briatore, Directeur Général :

"Ce fut une bagarre incroyable avec Ferrari cette année, et avant tout je souhaite féliciter Michael pour la course incroyable de cet après-midi. Mais nous avons fait du bon boulot, et ces titres sont amplement mérités. Toute l’équipe, que ce soit Fernando ou les collaborateurs d’Enstone et de Viry, ont connu des moments difficiles cette année. Il y a eu des hauts et des bas, mais nous n’avons jamais baissé les bras, nous n’avons jamais abandonné, et nous sommes champions. En tant qu’écurie, nous avons commis moins d’erreurs que nos rivaux, et Fernando a commis mois d’erreurs que Michael. Il ne faut pas oublier la contribution de Giancarlo, qui a fait une saison très solide, et ses points ont fait la différence entre la première et la seconde place. Bien sûr, rien de tout cela n’aurait été possible sans le soutien de nos partenaires – Mild Seven et Michelin, qui nous quittent cette année en champions, et tout les groupes qui ont participé à ce succès. Merci à eux, à nos supporters, et au Groupe Renault pour leur engagement cette saison."

Pat Symonds, Directeur Exécutif de l’Ingénierie :

"La course d’aujourd’hui fut une incroyable conclusion à une saison palpitante, et probablement l’une de plus stressantes courses de ma carrière ! Mais à la fin, toute l’écurie est en extase devant le résultat, et c’est aussi la meilleure fin possible à notre partenariat avec Fernando. Il mérite entièrement son titre de champion du monde, et nous lui souhaitons le meilleur pour le futur ; ce sera un adversaire redoutable, mais nous adorons la compétition ! Félicitations également à Michelin. Le travail qu’ils ont accompli, en particulier dans les deux derniers mois, fut exemplaire et ils quittent la compétition la tête haute. Nous souhaitons également le meilleur à Michael. Il a joué un rôle important dans la construction de ma carrière personnelle, et s’est révélé un adversaire majeur de l’écurie pendant de nombreuses années. Nous espérons le revoir, et lui souhaitons le meilleur pour le futur. Cependant le mot de la fin revient à l’extraordinaire écurie Renault. Ces titres de champions du monde sont pour chacun des membres de notre organisation, à tous ses niveaux. Ceux d’entre nous qui voyageons avons la chance de vivre ces moments sur la piste, mais ce sont nos équipiers d’Enstone et de Viry-Chatillon qui nous ont donné les instruments pour faire l’exploit cette saison grâce à des efforts et à un engagement ininterrompus. Cette victoire est celle de chacun d’entre eux."

source : renaultf1.com

Rejoignez un grand projet !

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Giancarlo Fisichella , Michael Schumacher , Fernando Alonso , Flavio Briatore
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités