Historique, GP Belgique 2000 : La d?monstration d'H?kkinen

La F1 a ceci de magique que rien n’est jamais définitivement acquis

La F1 a ceci de magique que rien n’est jamais définitivement acquis. Et ce Grand Prix de Belgique 2000 l’a prouvé, avec une course d’anthologie. Mika Häkkinen, transcendant, a fait une démonstration durant les 1h28’14’’494 de la course.

Lors de cette manche du championnat du monde, Mika Häkkinen et l’équipe McLaren étaient revenus au niveau de la Scuderia et de Michael Schumacher au classement du championnat pilote. Et le finlandais inaugurait lors de cette course les nouveaux réglages découverts en Autriche, quelques semaines auparavant. Sur une piste sèche cette fois-ci, il signe sa 16ème pole position en 1’50’’646, reléguant Trulli 2ème sur sa Jordan, a plus de sept dixièmes de seconde. Michael Schumacher était à une seconde du double Champion du Monde 98/99.

Mais le lendemain de la course, le bitume était totalement trempé. Cela dit, les courses annexes et le Warm Up du matin avaient partiellement rendu la piste (presque) sèche. À signaler que durant ce dimanche matin, Jacques Villeneuve, fidèle à ses habitudes, avait fracassé sa BAR contre le rail, à pleine charge.

14h, la course démarre sous la pluie et sous conduite de la voiture de sécurité durant un tour. Les commissaires ont eu cette idée car tout le monde avait encore en mémoire le Grand Prix de 1998 sur ce même circuit de Belgique, où le départ avait été apocalyptique pour tous les pilotes. La course débute enfin au 2ème tour. Häkkinen est en tête et les positions ne changent pas.

La piste pourtant commence a sécher et Alesi rentre au 4ème tour pour mettre des pneus « secs ». En tête de la course, une bagarre entre Jenson Button, alors 3ème, et Jarno Trulli 2ème, fait rage et se se terminera par un accrochage au 5ème tour, à la Source. Abandon pour l’italien, tandis que l’anglais a dû composer avec une monoplace passablement déréglée. C’est à cet instant que Michael Schumacher prenait possession de la 2ème position. À la fin du 5ème tour, l’Allemand était revenu dans le sillage du finlandais, avant de rentrer aux stands au 6ème tour pour chausser des gommes « secs », imité un tour plus tard par Häkkinen qui repartira des stands devant le pilote Ferrari.

La piste est encore humide, mais les trajectoires s’assèchent. Et c’est à ce moment-là, alors qu’il commençait à prendre de l’avance sur la Ferrari numéro 3, que Mika Häkkinen roulait sur une plaque d’eau et partait en tête-à-queue à Stavelot. Il perdit inévitablement le commandement de la course, mais aussi 10 secondes sur Schumacher !

Durant presque 10 tours, l’Allemand resta premier. Et le Grand Prix prend une nouvelle tournure lorsque Mika Häkkinen, motivé comme jamais, reprenait 9 secondes à la Ferrari. Ce qui n’est pas rien, tellement Spa est le jardin du pilote allemand. Voyant son rival revenir dans ses rétroviseurs, « Schumi » décidait de changer de pneus au 22ème tour et ravitailler. Pendant ce temps, la McLaren de Häkkinen encore en piste allait appliquer la « tactique Schumacher » et faire le forcing durant 4 tours pour finalement rentrer aux stands au 27ème tour pour changer ses pneumatiques.

Le temps gagné ne fut pas suffisant, car Michael Schumacher était repassé en tête, avec une avance de 8 secondes. Pendant ce temps-là, la piste séchait et la McLaren, impressionnante la veille en qualification, revenait comme un boulet de canon sur la Rossa, pour faire la jonction au 36ème tour. Mais Häkkinen, pourtant manifestement plus rapide que Schumacher, restait bloqué derrière le pilote Ferrari durant 4 tours. L’allemand fermant proprement les portes tout en bénéficiant de la réaccélération dans les virages. Le finlandais découvrait ensuite qu’au bout des Combes, la piste était sèche et qu’il pourrait tenter un éventuel dépassement au moment voulu.

Et le tournant de la course eu lieu au 41ème passage. Michael Schumacher, qui avait déjà fermé la porte une fois sur la ligne droite de Kemmel, voyait arriver devant lui Ricardo Zonta et sa BAR. L’allemand , sous la pression de Mika Häkkinen, décide de déborder le brésilien. Le pilote BAR, qui a vu les deux hommes lui arriver dessus, décida de garder sa ligne, par la gauche, mais Häkkinen profitant de l’aspiration se déporta vers la droite pour les déborder tous les deux. La victoire est jouée.

Schumacher dans cette manœuvre perdit un peu de temps, tandis que Häkkinen prit un peu d’avance avant de fermer toutes les portes jusqu'à l’arrivée 3 tours plus tard.
Ralf Schumacher termina 3ème de la course à 38 secondes des deux hommes, largement au dessus de tous ce jour là.

Au championnat, Häkkinen accentuait son avance avec 74 points, alors que Schumacher restait en embuscade à 6 points du finlandais. La suite, tout le monde la connaît. Michael Schumacher remportait les 4 courses suivantes et signait ainsi son 3ème titre de Champion du Monde. De son côté, Mika Häkkinen allait connaître beaucoup de soucis pour ne marquer que 12 pts en autant de courses.

Épilogue : Une heure après son podium victorieux, Mika Häkkinen revenait dans le motor-home McLaren-Mercedes où l’invité de l’équipe, l’ancien champion olympique du 400m haies Edwin Moses, l’attendait pour le féliciter. L’euphorie est à son comble dans le service VIP de l’équipe.

Une fois au calme, Mika et Erja, sa femme, décidaient de ne pas rentrer le soir même à Monaco, et rester une soirée de plus sur place. Mika ne dormira pas de la nuit, et profita pleinement de son exploit.
Pendant ce temps, Ralf Schumacher attendait son frère devant le motor-home Ferrari, mais Ross Brawn l’invita à rentrer seul à Kerpen. Michael étant en conversation avec Jean Todt et Luca Di Montezemolo (par téléphone). La victoire finale au championnat s’est décidée à ce moment-là, durant 2h.

Rejoignez un grand projet !

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jarno Trulli , Jenson Button , Ralf Schumacher , Michael Schumacher , Luca Di Montez , Mika Hakkinen , Jacques Villeneuve , Ricardo Zonta , Ross Brawn , Jean Todt
Équipes McLaren , Mercedes , Ferrari
Type d'article Actualités