Italie, Qualifications : R?ikk?nen en pole, Alonso malchanceux

L’Autodromo Nazionale di Monza est sous le soleil : 41 °C sur la piste et 28 °C dans l’air

L’Autodromo Nazionale di Monza est sous le soleil : 41 °C sur la piste et 28 °C dans l’air.

La première manche débute et les premiers à sortir sont les italiens avec Liuzzi suivi de Trulli.

Apparition du drapeau rouge, la séance est suspendue : Yamamoto roule sur la jante de sa roue arrière gauche. Pendant ce temps, les commissaires en profitent pour enlever les débris laissés sur la piste.

Le drapeau vert tombe et les pilotes se lancent à l’assaut du chrono. Les images sont stupéfiantes, les monoplaces peuvent atteindre des vitesses de l’ordre de 350 Km/h en bout de ligne droite.

Décidément, cette première manche est placée sous le signe de l’action : drapeau jaune pour Klien qui nous offre un joli tête-à-queue. Mais il avait réalisé le 15e temps, il peut donc participer à la manche 2 si sa voiture le permet.

Pendant ce temps, le chronomètre tourne et sont éliminés : Yamamoto, Sato, Monteiro, Webber, Albers et Liuzzi. Tandis que M. Schumacher et Alonso réalisent respectivement le 1er et 2e chrono.

On ne se presse pas pour sortir des garages et disputer la 2e partie des qualifications. Kubica est le premier à sortir, suivi de près par Alonso. Les autres pilotes suivent et les temps au tour défilent un par un avec un Räikkönen déchaîné qui prend la P1.

Mais Massa ne l’entend pas de cette oreille et reprend la première position. Kubica en P2, Räikkönen en P3 et Alonso en P5. Les 15 minutes sont écoulées et les éliminés sont : Trulli, Rosberg, R. Schumacher, Coulthard, Speed et Klien.
 
La dernière manche débute et la pole position est dans tous les esprits. Toutes les voitures sortent dès le feu vert, à l’exception de la McLaren de Kimi Räikkönen qui attend que le peloton passe. Button paraît être en forme, il établit la P1 pendant que Fernando Alonso s’offre une petite excursion hors de la piste, sans gravité.

Mais il a un problème, tout comme Yamamoto : sa roue arrière droite est déjantée ! Il rentre au stand où on la lui change, mais il manque des morceaux sur la R26.
 
Pendant ce temps, Kimi Räikkönen en profite pour prendre la P1 : 1:21.621. On change les pneus sur les monoplaces et la course à la pole débute.  Et Räikkönen prend la pole position pour la 3e fois de la saison, après l’Allemagne et la Hongrie, il partira de la première place ce week-end à Monza. P2 pour M. Schumacher, P3 pour Heidfeld et P5 pour un Alonso bien malchanceux.

Räikkönen aurait-il pour but de satisfaire ses futurs tifosis ?



Pos. Pilote Equipe Temps Tours
1 K. Räikkönen
McLaren 1:21.484 18
2 M. Schumacher
Ferrari 1:21.486 17
3 N. Heidfeld
BMW 1:21.653 20
4 F. Massa
Ferrari 1:21.704 17
5 F. Alonso
Renault 1:21.829 17
6 J. Button
Honda 1:22.011 21
7 R. Kubica
BMW 1:22.258 21
8 P. De La Rosa
McLaren 1:22.280 22
9 R. Barrichello
Honda 1:22.787 21
10 G. Fisichella
Renault
1:23.175 21
11 J. Trulli
Toyota
1:21.924 11
12 N. Rosberg
Williams 1:22.203 11
13 R. Schumacher
Toyota 1:22.280 13
14 D. Coulthard
Red Bull Racing
1:22.589 11
15 S. Speed
Toro Rosso
1:23.165 17
16 C. Klien
Red Bull Racing
N/C 6
17 V. Liuzzi
Toro Rosso
1:23.043 9
18 C. Albers
Midland F1
1:23.116 5
19 M. Webber
Williams
1:23.341 6
20 T. Monteiro
Midland F1 1:23.920 5
21 T. Sato
Super Aguri
1:24.289 8
22 S. Yamamoto
Super Aguri
1:26.001 4

Rejoignez un grand projet !

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Kimi Räikkönen , Fernando Alonso
Équipes Red Bull Racing , McLaren , Toro Rosso , Williams , Ferrari
Type d'article Actualités