Autos, Étape 4 - Al-Rajhi pénalisé, Al-Attiyah vainqueur

Yazeed Al-Rajhi a été le plus rapide sur la quatrième étape du Dakar 2022, la plus longue, durant laquelle Nasser Al-Attiyah et Sébastien Loeb se sont neutralisés. Le Saoudien a ensuite perdu sa victoire d'étape en raison d'une pénalité.

Autos, Étape 4 - Al-Rajhi pénalisé, Al-Attiyah vainqueur

Hier, le Dakar a rappelé qu'il n'était pas nécessaire de parcourir de longues distances pour perdre gros. Demandez à Sébastien Loeb. Alors, au moment de se lancer ce mercredi dans l'étape la plus longue de cette 44e édition, il y avait de quoi redouter les 465 km de spéciale entre Al Qaisumah et Ryad. Au menu : section roulante de 200 km en entrée, dunes en plat principal, portions rocailleuses en dessert. 

Lire aussi :

Parmi les privés de cantine, Romain Dumas ne s'est pas présenté au départ. La boîte de vitesses du Toyota Hilux initialement destiné au musée et généreusement mis à sa disposition par Nasser Al-Attiyah a rendu l'âme. Même punition pour l'ex-pilote de vitesse moto Carlos Checa, qui a terminé mardi son premier Dakar sur le toit. 

Les pépins mécaniques se sont multipliés sur la route tracée vers le sud de l'Arabie saoudite. Stéphane Peterhansel a été la première victime, piégé par un saut et condamné, comme dimanche dernier, à attendre l'assistance plusieurs heures. "Nous avons cassé l'amortisseur juste après avoir atterri", a expliqué le tenant du titre. "Ça a aussi cassé le système de refroidissement du moteur. Je pense que nous sommes là pour un long moment..."

Encore un mauvais jour pour Stéphane Peterhansel...

Encore un mauvais jour pour Stéphane Peterhansel...

Stoppé net également Nani Roma, efficace la veille mais aux prises avec des ennuis mécaniques qui n'ont pas été précisés sur son BRX Hunter. L'Espagnol a quitté la spéciale par la route. Quant à Henk Lategan, en regain de forme depuis hier, il a tout perdu en milieu d'étape en raison d'un problème de roue arrière droite au 310e kilomètre. Rageant pour le pilote Toyota, qui pointait alors en tête de l'étape. 

Pendant ce temps, ça n'a pas traîné à l'avant. Concernant la lutte pour le chrono et si l'on excepte donc le malheureux Henk Lategan, Carlos Sainz est celui qui a fait la meilleure impression pendant la majeure partie de l'étape. La fin de parcours a en revanche semblé beaucoup moins favorable à l'Audi RS Q e-tron. Vainqueur hier, l'Espagnol a cédé les commandes à l'antépénultième point de contrôle pour ne jamais les reprendre.

Parti 16e après ses déboires d'hier, Sébastien Loeb a suivi la tendance inverse, ne cessant de réduire l'écart tout au long de la deuxième partie de la spéciale. Une dynamique également exercée par Nasser Al-Attiyah – secondé par un excellent garde du corps en la personne de Giniel de Villiers – et par Yazeed Al-Rajhi, très rapide aujourd'hui. 

Au terme de cette jolie baston à coups de secondes, c'est finalement Yazeed Al-Rajhi qui a eu le dernier mot au volant de sa Toyota, devançant Nasser Al-Attiyah de 14" et Sébastien Loeb de 39". Un temps déclaré vainqueur, le Saoudien a ensuite été pénalisé de deux minutes pour un excès de vitesse dans une zone contrôlée. La victoire d'étape revient donc à Nasser Al-Attiyah, pour 25" devant Sebastien Loeb et 52" devant Carlos Sainz. Cette longue journée voit ainsi les deux premiers du classement général se neutraliser, avec un écart de 38'05.

Classement général provisoire après l'Étape 4

  Pilote Auto Temps
1 Qatar N. Al-Attiyah Toyota 13:26'02
2 France S. Loeb BRX +38'05
3 South Africa G. De Villiers Toyota +49'17
4 Saudi Arabia Y. Al Rajhi Toyota +49'15
5 Argentina L. Alvarez Toyota +53'58
6 Russian Federation V. Vasilyev BMW +1:03'52
7 Poland J. Przygonski
Mini
+1:11'57
8 Czech Republic M. Prokop Ford +1:13'26
9 Argentina O. Terranova
BRX
+1:16'42
10 Argentina S. Halpern Mini +1:17'23
... Sweden M. Ekström Audi +2:32'44
... France M. Serradori Century +2:10'18
... Spain C. Sainz Audi +2:20'13

partages
commentaires
Motos, Étape 4 - Barreda lance la remontada
Article précédent

Motos, Étape 4 - Barreda lance la remontada

Article suivant

Al-Attiyah et Loeb pas emballés à l'idée d'ouvrir la route jeudi

Al-Attiyah et Loeb pas emballés à l'idée d'ouvrir la route jeudi
Charger les commentaires