Résumé d'étape
Dakar Dakar

Autos, 3e étape - Moraes et Al Rajhi s'amusent, Loeb perd 20 minutes

Lucas Moraes a remporté la troisième étape du Dakar, au terme de laquelle Yazeed Al Rajhi a pris la tête du classement général. Sébastien Loeb a connu une mauvaise journée.

Après deux journées déjà relevées, les concurrents du Dakar sont partis ce lundi d'Al Duwadimi, direction Al Salamiya pour un total de 733 km, dont 438 de spéciale. La première partie de cette troisième étape proposait un terrain très varié, entre passages caillouteux, sable et dunes. Un programme alternant régulièrement les portions roulantes et d'autres cassantes et compliquant ainsi la recherche du meilleur rythme. 

Pour corser la tâche, seule une assistance légère de deux heures est autorisée à l'arrivée. Après quoi les voitures sont placées sous régime de parc fermé et les pilotes contraints de camper avec un minimum d'affaires avant de prendre la route mardi pour la quatrième étape. Autrement dit, un avant-goût de la vraie étape marathon du Dakar 2024, prévue en fin de semaine avec le "48h chrono"

Lire aussi :

Vainqueur dimanche de sa première spéciale de cette édition, sa 50e dans la catégorie Autos, Stéphane Peterhansel a ouvert la route. Une lourde mission que Sébastien Loeb était satisfait de ne pas avoir à endosser. Et pourtant, le pilote Audi s'en est au final mieux tiré dans cette journée qui a plutôt mal tourné pour le nonuple Champion du monde des Rallyes. 

On a d'abord assisté à une lutte particulièrement serrée pour la victoire d'étape puisque les leaders provisoires se sont succédé : Guerlain Chicherit, Romain Dumas puis Guillaume de Mévius ont animé la première partie. Malheureusement pour le Belge, vainqueur surprise de la première étape samedi, il a dû s'immobiliser pendant près de 25 minutes à mi-parcours. Sébastien Loeb, jamais dans le coup pour le scratch, a lui aussi connu un contre-temps qui lui a fait perdre plus de cinq minutes lorsqu'il a dû s'arrêter au KM 330. 

Des soucis que n'a pas rencontrés Nasser Al-Attiyah, qui avait soigneusement coché cette journée pour tenter de frapper un grand coup. Le quintuple vainqueur et tenant du titre était bien au rendez-vous, mais il n'a toutefois pas pu s'imposer car il a trouvé à qui parler chez Toyota et Audi, en plus d'avoir terminé la spéciale sur trois roues ! Et c'est Lucas Moraes, révélation de l'édition 2023, qui a empoché le meilleur temps pour neuf secondes seulement devant l'Audi de Mattias Ekström !

Troisième à 1'09, Yazeed Al Rajhi a quant à lui fait la belle opération du jour en subtilisant les commandes du classement général à Carlos Sainz, qui a lâché 3'29. Nasser Al-Attiyah, lui, a bouclé la spéciale à 1'33 et fait également un bond dans le top 10, où dégringole Sébastien Loeb après son retour sur le podium hier. Le Français a perdu 23'41 ce lundi, tandis que Stéphane Peterhansel a bien limité la casse en terminant à 7'49. 

Il faut noter l'excellente journée de Romain Dumas, finalement cinquième de l'étape à seulement 2'01, et désormais huitième du général devant Sébastien Loeb.

Classement général provisoire

  Pilote Auto Temps/Écart
1 Saudi Arabia Y. Al Rajhi Toyota 13h07'29
2 Spain C. Sainz Audi +0'29
3 Sweden M. Ekström Audi +8'26
4 Brazil L. Moraes Toyota +9'17
5 Qatar N. Al-Attiyah Prodrive +10'49
6 France S. Peterhansel Audi +18'05
7 France M. Serradori Century +18'32
8 France R. Dumas Toyota +19'58
9 France S. Loeb Prodrive +24'58
10 Lithuania V. Zala Mini +26'12

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Motos, 3e étape - Quintanilla vainqueur, Sunderland abandonne
Article suivant Quintanilla perd sa victoire d'étape, plusieurs motards pénalisés

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France