Autos, Étape 11 - Sainz pour l'avenir, Loeb pour l'honneur

Carlos Sainz a empoché sa deuxième victoire d'étape sur le Dakar, où Sébastien Loeb a mis un point d'honneur à continuer de reprendre du temps à Nasser Al-Attiyah.

Autos, Étape 11 - Sainz pour l'avenir, Loeb pour l'honneur

Si la onzième étape a été particulièrement compliquée et éprouvante pour les motos, le scénario a été beaucoup plus limpide et resserré dans la catégorie Autos. Désignée comme la dernière occasion de faire quelques écarts, la boucle de 500 km dont 345 de spéciale autour de Bisha n'a pas changé grand-chose à l'issue de plus en plus vraisemblable du rallye. Pourtant, personne ne pourra accuser Sébastien Loeb d'avoir baissé les bras ! 

Lire aussi :

Bien que fataliste quant à ses chances de combler le fossé le séparant encore de Nasser Al-Attiyah, le Français ne s'est pas résigné et est reparti à l'attaque. Une situation qui lui a permis une énième fois de grapiller du temps sur son adversaire, mais probablement pas en quantité suffisante. Car derrière, le Qatari est dans un fauteuil pour contrôler la course ainsi que la part de risque à prendre... ou ne pas prendre. 

Toujours efficace, Sébastien Loeb n'est toutefois pas parvenu à s'adjuger une victoire d'étape supplémentaire dans cette 44e édition. Celle-ci est revenue à un Carlos Sainz impérial du début à la fin de la journée, l'Espagnol démontrant une fois encore que l'Audi RS Q e-tron avait le rythme pour jouer aux avant-postes et qu'il s'agira d'un sacré client en 2023. C'est la deuxième fois qu'il s'impose cette année, la 41e de sa carrière, et c'est le quatrième scratch pour la marque aux anneaux. Sa marge à l'arrivée : 2'21 sur Sébastien Loeb et 3'10 sur un étonnant Lucio Álvarez

Stéphane Peterhansel, vainqueur hier, a pris la quatrième place d'une étape qui aura compliqué la vie de Henk Lategan, victime de problèmes mécaniques qui lui ont coûté plus de 1h30 dans la première moitié. 

Nasser Al-Attiyah a quant à lui terminé à 6'42, laissant ainsi son dauphin lui reprendre plus de quatre minutes. Un luxe, car au classement général, l'avance passe certes sous la demi-heure mais reste de 28'19 avant une ultime étape qui aura des allures de formalité avec ses 164 km. L'adage dit tout de même que rien n'est jamais fini avant l'arrivée, alors nous nous y tiendrons ! 

Classement général après l'Étape 11

  Pilote Auto Temps Pénalité
1 Qatar N. Al-Attiyah Toyota 36:49'51 05'00
2 France S. Loeb BRX +28'19  
3 Saudi Arabia Y. Al-Rajhi Toyota +1:03'43 00'35
4 Argentina O. Terranova
BRX
+1:30'29 12'00
5 South Africa G. De Villiers Toyota +1:44'11 05'00
6 Poland J. Przygonski
Mini
+1:51'57  
7 Russian Federation V. Vasilyev BMW +1:59'49 05'00
8 France M. Serradori Century +2:34'19 15'00
9 Sweden M. Ekström Audi +2:39'57 15'00
10 Argentina S. Halpern Mini +2:40'00 05'00
11 Spain C. Sainz Audi +3:37'58 17'00

partages
commentaires
Van Beveren : "Ça m'a mis les nerfs..."
Article précédent

Van Beveren : "Ça m'a mis les nerfs..."

Article suivant

Loeb pénalisé, Al-Attiyah file vers la victoire finale

Loeb pénalisé, Al-Attiyah file vers la victoire finale
Charger les commentaires