Andretti United met fin au règne de Rosberg en Extreme E

Andretti United a décroché sa première victoire en Extreme E à l'occasion du X-Prix de l'Arctique. La course des équipes X44 et RXR a été chamboulée par une crevaison pour l'une et un problème technique pour l'autre.

Andretti United met fin au règne de Rosberg en Extreme E

Invaincu depuis le coup d'envoi de la saison inaugurale d'Extreme E, Rosberg X Racing (RXR) a subi ce week-end un premier revers dans le championnat tout-terrain électrique : Catie Munnings, Timmy Hansen et Andretti United sont parvenus à mettre fin à la série de victoires de la structure de Nico Rosberg en remportant le X-Prix de l'Arctique, au Groenland.

Vainqueur de la deuxième demi-finale, synonyme de ticket d'entrée pour la finale à cinq, Andretti a aligné Munnings sur la grille de départ, laissant Hansen prendre le relais pour la fin de l'épreuve. La Britannique est restée prudente dans les premiers mètres, à l'inverse de ses concurrents. Kevin Hansen, Laia Sanz, Sébastien Loeb et Molly Taylor ont tous échangé quelques coups de roue dans la ligne droite. Avec l'aide de l'Hyperdrive, un surplus de puissance, Munnings a pris le premier virage en tête mais elle a été immédiatement dépassée par Loeb puis Taylor. Ce trio de tête s'est transformé en quatuor après que JBXE ait recollé à l'entrée de la portion sinueuse.

Lors du changement de pilote obligatoire, Loeb comptait une avance de 18 secondes sur son plus proche poursuivant. X44 avait déjà quelques doigts sur le trophée du vainqueur mais une crevaison a ruiné les chances de l'équipe de Lewis Hamilton. Les réparations effectuées au stand ont permis à Timmy Hansen de repartir en occupant la position de pointe, devant Johan Kristoffersson, qui a remplacé Taylor chez RXR.

Les deux rivaux du Rallycross se sont livrés une lutte acharnée jusqu'à ce que Kristoffersson rencontre des difficultés à son tour. À l'atterrissage d'une bosse, son SUV électrique s'est arrêté net, offrant la victoire à Andretti et la deuxième place à JBXE.

Lire aussi :

La photo-finish a été requise pour départager Acciona Sainz et X44 sur la dernière marche du podium. Carlos Sainz a eu le dernier mot en coupant la ligne avec cinq centièmes de seconde d'avance sur Cristina Gutiérrez. Mais il a été annoncé par la suite que la pilote X44 avait manqué un checkpoint, provoquant une pénalité de temps de cinq secondes. En mesure de repartir, Kristoffersson a rallié l'arrivée à la cinquième et dernière place, à plus d'une minute de Hansen.

Xite Energy Racing a achevé le week-end en sixième position et a été privé de finale en raison d'une coupure du véhicule dans les derniers instants de la Crazy Race. Chip Ganassi Racing, en manque de réussite depuis le début de la saison, a abandonné après un bris de suspension lors de cette même course.

Au classement général, RXR conserve la tête du classement avec neuf points d'avance sur X44. Grâce à la victoire au Groenland, Andretti remonte à la troisième place et accuse un retard de 22 points sur RXR. La prochaine manche du calendrier se tiendra en Sardaigne, théâtre du X-Prix de l'Île, du 23 au 24 octobre. Pour rappel, les manches au Brésil et en Argentine, qui devaient conclure la première saison d'Extreme E, ont été annulées en raison de la crise sanitaire.

partages
commentaires
Sébastien Loeb disputera la Race of Champions 2022

Article précédent

Sébastien Loeb disputera la Race of Champions 2022

Article suivant

À l'Arctic X-Prix, Abt Cupra s'est battu avec ses armes

À l'Arctic X-Prix, Abt Cupra s'est battu avec ses armes
Charger les commentaires