2022 : Russell prédit une décision de Mercedes d'ici l'été

Candidat évident à un baquet chez Mercedes pour 2022, George Russell s'attend à ce qu'une décision soit prise lors de la trêve estivale au plus tard.

2022 : Russell prédit une décision de Mercedes d'ici l'été

George Russell est prêt à jouer les trouble-fêtes sur le marché des transferts 2022, c'est le moins que l'on puisse dire. Protégé de Mercedes depuis quatre ans déjà, Russell a fait forte impression lors de ses deux premières saisons en Formule 1 avec Williams, où il a très largement dominé ses coéquipiers Robert Kubica et Nicholas Latifi, et surtout pour son intérim chez Mercedes lorsque Lewis Hamilton a été contaminé par le COVID-19. Ce Grand Prix de Sakhir 2020 a vu le jeune Britannique mener la course au volant d'une Mercedes W11 qu'il n'avait jamais pilotée auparavant face à son coéquipier Valtteri Bottas, même si la victoire et le podium lui ont échappé à cause d'une bévue de son écurie et d'une crevaison.

Lire aussi :

Quoi qu'il en soit, Russell a déjà fait ses preuves dans une certaine mesure et pourrait bien profiter d'un line-up Mercedes amené à évoluer après cinq ans de stabilité. On ne peut exclure que Lewis Hamilton prenne sa retraite au terme de la saison 2021, lui qui n'a prolongé que d'un an et à la dernière minute, tandis que Valtteri Bottas, dominé par son chef de file depuis son arrivée dans l'équipe, serait logiquement menacé par les performances de Russell. Ce dernier pense en tout cas qu'une décision sera prise dans les prochains mois.

"Ma relation avec Mercedes et Toto Wolff n'a jamais été aussi forte que maintenant", déclare l'Anglais à l'agence de presse PA. "Ils connaissent la situation. Ils savent que je veux me battre pour la victoire et le titre. Ils ont vu ce dont j'étais capable à Bahreïn. Il faut que je me concentre sur moi-même, pas besoin que je les harcèle. Auparavant, j'ai toujours essayé de provoquer les choses, mais c'est différent désormais. Cela fait six ans (sic) que je suis avec Mercedes, ils sont ma deuxième famille, et si cela se fait, cela se fera naturellement."

George Russell, Williams et Toto Wolff, Directeur Exécutif, Mercedes AMG

"Pour toutes les parties prenantes – Mercedes, Williams et tous les pilotes – cela ne dépassera pas la trêve estivale, afin d'être juste pour tout le monde. Et à moins que quelque chose de catastrophique ne se produise dans les six prochains mois, Mercedes connaît ma position et la sienne. Je suis plus fort chaque année et je crois être à un niveau où je suis prêt à me battre pour la victoire et le titre mondial. Mais il faudra voir. La Formule 1 est un monde étrange, et je ne tiens rien pour acquis."

En attendant, Russell va tenter de maintenir son niveau de performance au sein d'une écurie Williams qui, après n'avoir marqué aucun point en 2020, pourrait bien s'extirper de la dernière place du championnat des constructeurs, manifestement vouée à Haas.

partages
commentaires
Alonso : "Je suis meilleur" qu'Hamilton, Verstappen et Vettel

Article précédent

Alonso : "Je suis meilleur" qu'Hamilton, Verstappen et Vettel

Article suivant

Berger voit Vettel mener Aston Martin à la victoire

Berger voit Vettel mener Aston Martin à la victoire
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes George Russell
Équipes Mercedes , Williams
Auteur Benjamin Vinel
À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie Prime

À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie

Mercedes a pris l'ascendant sur Red Bull lors des essais libres à Imola vendredi, mais les performances restent très serrées. L'écurie Championne du monde ne prend rien pour acquis, et les données difficilement lisibles confirment que cette méfiance est légitime.

Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc Prime

Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc

La Scuderia Ferrari a débarqué à Imola après une bonne performance lors de la manche d’ouverture à Bahreïn. Mais pour Charles Leclerc, il reste encore du travail pour que Ferrari retrouve la place qu'elle mérite.

Formule 1
16 avr. 2021
Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ? Prime

Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ?

En Formule 1, trois semaines d’attente entre deux courses paraissent être une éternité. Avec un calendrier 2021 déjà modifié, les équipes se rendent à Imola pour reprendre la compétition après une manche d’ouverture exaltante à Bahreïn. Voici les différents enjeux et scénarios attendus pour ce Grand Prix d’Émilie-Romagne.

Formule 1
15 avr. 2021
Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance Prime

Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance

Williams a résisté à la marée pendant de nombreuses années mais l'ère du propriétaire-exploitant est révolue depuis longtemps.

Formule 1
14 avr. 2021
Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ? Prime

Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ?

Les équipes de Formule 1 semblent divisées concernant la meilleure solution pour les nouvelles règles sur le fond plat. Une fois de plus, deux tendances radicalement opposées apparaissent. Désormais, une question se pose : le tableau dressé lors du premier Grand Prix permet-il déjà d'indiquer qui est sur la bonne voie et qui ne l'est pas ?

Formule 1
13 avr. 2021
AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ? Prime

AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ?

Serait-il possible qu'AlphaTauri soit la grande surprise de la saison 2021 de Formule 1 ? Ce qui a été montré lors du Grand Prix de Bahreïn le suggère clairement.

Formule 1
13 avr. 2021
Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage Prime

Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage

Remémorons-nous quelques souvenirs marquants de Stirling Moss, légende du sport automobile, qui nous a quittés l'an dernier à l'âge de 90 ans.

Formule 1
12 avr. 2021
Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins Prime

Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins

Aston Martin peut-elle se sortir du trou dans lequel la réglementation aérodynamique de 2021 l'a envoyée ? Cette question, l'écurie britannique ne peut pas encore y répondre. En revanche, les récentes performances de Mercedes offrent un signe d'encouragement.

Formule 1
11 avr. 2021