Abiteboul redoute l'impact de la reprise sur les petites équipes

Pour le directeur général de Renault F1, Cyril Abiteboul, la reprise de l'activité des écuries pourrait s'avérer plus difficile encore que la période de suspension des courses.

Abiteboul redoute l'impact de la reprise sur les petites équipes

La pandémie de COVID-19 qui sévit depuis le début d'année dans le monde a non seulement mis en suspens les événements tels que les Grands Prix de Formule 1, les dix premiers de la saison 2020 ayant été annulés ou reportés, mais également mis l'activité des différentes entreprises impliquées au ralenti voire à l'arrêt. Pour faire face à une telle situation, la plupart des États ont pris des mesures visant à protéger l'emploi en favorisant le chômage partiel et en prenant une partie du coût de celui-ci à leur charge. C'est ainsi que Renault a pu mettre en place une telle organisation à la fois à Enstone en Grande-Bretagne, où se trouve son département châssis, mais aussi à Viry-Châtillon en France, où se trouve l'usine moteur.

Lire aussi :

Une décision que Cyril Abiteboul, s'exprimant pour le site officiel de la F1, qualifie d'"évidente" et juge "très bonne pour la continuité du business" à court terme mais qui pourrait cependant n'être que l'arbre qui cache la forêt une fois qu'il faudra reprendre l'activité. "Quand viendra le moment de rouvrir et de reprendre l'activité, les coûts vont augmenter. Nous devrons sortir les gens du chômage partiel et ça pourrait se faire à un moment où les revenus n'augmenteront pas de la même manière, donc en fait ça pourrait être un moment plus difficile que ce que nous avons connu jusqu'à présent."

"Il va y avoir un certain nombre de coûts et de charges associés au fait de sortir de la fermeture des usines et de produire toutes les pièces. Ça pourrait être plus difficile pour certaines équipes que pour d'autres ; les plus petites équipes, les structures indépendantes pourraient avoir du mal sur le plan de la trésorerie. Donc c'est pourquoi il est très important, si l'on décide de revenir et de reprendre l'activité, que nous ne le fassions pas pour une seule course, [mais] pour ce que l'on pourra sauver de la saison."

Lire aussi :

La reprise de la saison semble à ce jour fixée au 5 juillet avec le Grand Prix d'Autriche. L'épreuve sur le Red Bull Ring devrait selon toute vraisemblance se doubler d'une seconde course au même endroit le week-end suivant, le tout se déroulant dans un cadre très restreint, à huis clos, et très surveillé pour éviter d'exposer le paddock au risque de la maladie. Alors que les détails de ce projet et le plan pour la suite de la saison sont encore au centre du travail des instances, Abiteboul estime qu'il faudra un préavis d'un mois pour pouvoir préparer au mieux ce premier rendez-vous.

"Le délai de préavis nécessaire dépend des courses qu'il faudra faire d'un week-end à l'autre. Si nous ne sommes pas en position de faire voyager certaines pièces aisément, si nous ne sommes pas en position de produire des pièces simplement parce qu'il faut respecter la distanciation sociale en Grande-Bretagne et ainsi de suite, ça pourrait prendre un peu plus de temps. Nous devons revoir nos plans, c'est pourquoi il est si important d'avoir un peu de préavis, afin de pouvoir ajuster nos projets à nos capacités et également à nos ambitions. Si nous courons, nous aurons certaines ambitions d'un point de vue sportif mais je dirais que globalement avec quatre semaines de préavis, nous pourrons être prêts à faire face à n'importe quelle situation."

partages
commentaires
Le titre leur a échappé : Gilles Villeneuve, le fantastique

Article précédent

Le titre leur a échappé : Gilles Villeneuve, le fantastique

Article suivant

Racing Point : "Nous restons la plus petite équipe de F1"

Racing Point : "Nous restons la plus petite équipe de F1"
Charger les commentaires
Pourquoi Mercedes semble dans le match sur un "circuit Red Bull" Prime

Pourquoi Mercedes semble dans le match sur un "circuit Red Bull"

Mercedes a terminé les essais du vendredi au Hungaroring avec un net écart sur Red Bull grâce au rythme de Valtteri Bottas qui a dominé les EL2. Mais il y a d'autres raisons pour lesquelles l'équipe des Flèches d'Ébène est satisfaite de ses progrès jusqu'à présent sur un circuit que de nombreux observateurs considèrent comme favorable à Red Bull.

Formule 1
31 juil. 2021
Les mystères soulevés par le rejet de la requête de Red Bull Prime

Les mystères soulevés par le rejet de la requête de Red Bull

Le rejet par la FIA de la demande de Red Bull de réexaminer l'accident du Grand Prix de Grande-Bretagne entre Lewis Hamilton et Max Verstappen a peu surpris dans le monde de la Formule 1.

Formule 1
30 juil. 2021
À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ? Prime

À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ?

La F1 de 2022 présentée ces derniers jours ne se retrouvera pas à l'identique sur la grille la saison prochaine. Les équipes ont la liberté de mettre leur patte dans plusieurs zones clés, et elles ne vont pas s'en priver.

Formule 1
28 juil. 2021
Les signes de la très bonne santé de la F1 Prime

Les signes de la très bonne santé de la F1

Le calendrier de la Formule 1 est peut-être encore perturbé par la pandémie qui affecte les voyages, mais, selon Mark Gallagher, le business lui-même est fondamentalement fort grâce à la rivalité épique sur la piste et à l'arrivée constante de nouveaux sponsors.

Formule 1
27 juil. 2021
L'avantage inattendu de la course sprint Prime

L'avantage inattendu de la course sprint

Le test des courses sprint en Formule 1 à Silverstone a suscité des réactions mitigées samedi, mais il restait à savoir quel serait son impact sur le Grand Prix de dimanche. Alors que les fans s'émerveillaient du départ de Fernando Alonso, une leçon clé permettait d’anticiper l’accident survenu à Copse le lendemain.

Formule 1
25 juil. 2021
Les conséquences cachées du crash de Verstappen Prime

Les conséquences cachées du crash de Verstappen

Les limitations budgétaires mises en place en 2021 n'ont de cesse d'amener les équipes de pointe à devoir faire de nouveaux compromis pour limiter les dépenses. Ceux-ci sont particulièrement ressentis en situations d'accidents causant d'importants dégâts.

Formule 1
24 juil. 2021
Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin Prime

Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin

Lawrence Stroll est un homme qui aime obtenir ce qu'il veut. Et, en ce moment, ce qu'il veut par-dessus tout, c'est faire de son équipe de Formule 1, Aston Martin, des gagnants et des Champions du monde.

Formule 1
22 juil. 2021
Théo Pourchaire : ses débuts en F2, ses espoirs de titre... et son permis ! Prime

Théo Pourchaire : ses débuts en F2, ses espoirs de titre... et son permis !

Après un week-end bien chargé avec trois courses à Silverstone, quoi de mieux qu'une escale dans le studio londonien de Motorsport.tv ? Théo Pourchaire nous a fait le plaisir de nous rendre visite et s'est exprimé sans tabou sur un grand nombre de sujets, qu'il s'agisse de Formule 1, de Formule 2... ou de son permis de conduire !

FIA F2
21 juil. 2021