Albon : "Pas vraiment de différence" malgré les mesures sanitaires

Le pilote Red Bull décrit une mise en place relativement simple des nouveaux protocoles adoptés par la F1 en ces temps de crise du coronavirus.

Albon : "Pas vraiment de différence" malgré les mesures sanitaires

De retour en piste pour une courte séance d'essais jeudi à Silverstone, Alexander Albon a découvert les nouveaux protocoles en place pour faire face à la pandémie de COVID-19. En F1, ces nouvelles procédures s'appliqueront à partir du début de saison, la semaine prochaine en Autriche, où le huis clos sera de mise. Au volant de la RB16, le pilote thaïlandais a bouclé la centaine de kilomètres permise par le règlement avec des pneus de démonstration. Il a rapidement retrouvé des sensations et n'a pas jugé les mesures de précaution sanitaires trop contraignantes.

"Il s'agit de se réhabituer à la voiture, aux procédures, aux nouveaux protocoles COVID", explique Albon. "C'est nouveau pour nous tous, nous avons tous passé du temps loin de la voiture, ça fait du bien d'y revenir. C'était une journée de tournage donc nous avons beaucoup filmé pour les sponsors, ce genre de choses. Il s'agit aussi de se réhabituer aux interactions avec l'équipe, retrouver l'esprit de compétition avant d'aller en Autriche. Après cinq ou six tours, c'était revenu, je me suis senti à l'aise avec la voiture."

"La manière de travailler n'a pas trop changé. Les gens de Red Bull ont fait ce qu'il fallait, et c'est assez fluide. Il n'y a pas vraiment de différence. Surtout pour un pilote, nous sommes habitués à porter une cagoule et un casque. L'essentiel de notre travail est de piloter dans un baquet, donc ça va. Mais quand il y a les débriefings et toutes ces choses-là, il faut être à distance de tout le monde, c'est à peu près tout !"

Lire aussi :

Comme plusieurs équipes auparavant, Red Bull Racing a choisi de recourir à ce test pour préparer le début de saison après de longs mois sans activité piste. Directeur de l'écurie, Christian Horner insiste sur l'utilité de cette journée, qui allait bien au-delà des 100 km de roulage.

"C'est toujours bien de se faire une idée de la voiture, de la voir en piste, pour les mécaniciens de reprendre le rythme, pour le pilote d'habituer son œil après trois mois de pause", dit-il. "Je pense que c'est utile pour Alex. Il reste relativement inexpérimenté en F1, donc cette journée assez étalée pour faire les 100 km lui profitera, même en pneus de démonstration."

"C'est clairement différent de voir tout le monde avec un masque, on perd des expressions que l'on peut parfois lire, que ce soit l'exaltation ou le désespoir dans le visage d'un mécanicien ou d'un ingénieur. Mais je pense que nous nous y habituerons. C'est important pour la sécurité de notre équipe et de tout le monde en F1, c'est une discipline à laquelle nous nous habituerons très rapidement, quelque chose qui deviendra le nouvelle norme pour l'instant."

partages
commentaires

Voir aussi :

En images - Red Bull, Albon et la RB16 à Silverstone
Article précédent

En images - Red Bull, Albon et la RB16 à Silverstone

Article suivant

Williams présente sa nouvelle livrée pour 2020

Williams présente sa nouvelle livrée pour 2020
Charger les commentaires
Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps Prime

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps

Les dirigeants de la Formule 1 ont toujours été très sélectifs dans les mots qu'ils ont utilisés pour décrire l'état de préparation du nouveau circuit qui accueille le Grand Prix d'Arabie saoudite.

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

Formule 1
2 déc. 2021
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021
Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell... Prime

Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell...

La saison 2021 est certainement l'une des plus intenses qu'ait connues Lewis Hamilton au fil de sa longue et victorieuse carrière en Formule 1. Le septuple Champion du monde s'est confié à quatre médias au Grand Prix du Qatar, dont Motorsport.com, sur de nombreux sujets tels que cette bataille à couteaux tirés avec Max Verstappen, une Mercedes W12 qui lui donne du fil à retordre et son futur coéquipier George Russell…

Formule 1
24 nov. 2021