Alexander Albon
23
Thailand

Alexander Albon

Date de naissance
1996-03-23
Âge
28
Nationalité
Thaïlande
Pays
Thaïlande
Date de naissance
1996-03-23

Biographie de Alexander Albon

le 23/03/1996 à Londres (Royaume-Uni)
Court pour la Thaïlande

Né et élevé au Royaume-Uni, Alexander Albon court sous les couleurs de la Thaïlande, la nationalité de sa mère : il n'est que le deuxième pilote de ce pays d'Asie du Sud-Est à évoluer dans la catégorie reine du sport auto, le premier depuis près de 70 ans.

Membre du Red Bull Junior team à partir de 2012, Albon a fait ses débuts en monoplace la même année et couru trois saisons en Eurocup Formula Renault 2.0. Il n'y a pas remporté de victoires, ce qui lui a fait perdre le soutien de Red Bull, mais a terminé le championnat 2014 à la troisième place.

Passé en Formule 3 avec succès, il a ensuite rejoint le GP3 avec ART Grand Prix, se battant tout au long de l'année contre Charles Leclerc, avec quatre victoires à son actif, et étirant la lutte pour le titre jusqu'à la finale, à Abu Dhabi, avant finalement de s'incliner.

Passé ensuite en Formule 2, il y a connu le succès avec DAMS en 2017, obtenant quatre victoires et la troisième place du classement général derrière George Russell et Lando Norris. Une performance qui a alors ravivé sa relation avec Red Bull : en 2019, il était engagé pour remplacer Pierre Gasly au sein de la Scuderia Toro Rosso.

Depuis, son parcours en Formule 1 a ressemblé à des montagnes russes. Rapidement promu par Red Bull, puis mis sur la touche en 2021, il a fait son retour au plus haut niveau en 2022, avec Williams, et réalisé depuis une série de performances remarquables.

2023 - Williams Racing

13e - 27 points

Albon a pris le leadership chez Williams en 2023, après l'arrivée du rookie Logan Sargeant dans l'autre baquet et du nouveau directeur d'équipe James Vowles. Il a immédiatement marqué un point lors du GP de Bahreïn, où la Williams est clairement apparue beaucoup plus compétitive qu'en 2022.

Des points se sont ajoutés à Montréal et à Silverstone, après quoi la seconde moitié de la saison s'est avérée encore plus fructueuse pour Albon. Devenu l'un des pilotes les plus performants de la grille, il est entré dans les points lors de quatre des dix derniers Grands Prix, avec au passage un départ de la troisième ligne à Monza, témoin de la grande pointe de vitesse de la Williams.

Ces performances ont été déterminantes pour que Williams se hisse à la septième place du championnat constructeurs, alors que Sargeant a connu une première saison difficile, battu à chaque qualification par son coéquipier.

2022 - Williams Racing

19e - 4 points

Après une année passée à contrecœur dans le rôle de pilote de réserve pour Red Bull Racing, et durant laquelle il a malgré tout couru en DTM, Alexander Albon a fait son retour sur les grilles de Formule 1 en 2022, avec Williams Racing, en partie grâce à la recommandation de son ami George Russell, qu'il finirait par remplacer.

Libéré de ses liens avec Red Bull, Albon s'est attelé à rétablir sa réputation, une tâche d'autant plus difficile qu'il avait passé une année loin de la F1 et que la compétitivité de la Williams-Mercedes FW44 était pour le moins modeste.

Pour autant, Albon a rapidement pris le dessus sur Nicholas Latifi, avant de faire sensation en allant chercher son premier point en Australie, au prix d'une stratégie audacieuse. Deux manches plus tard, il se hissait jusqu'à la neuvième place au Grand Prix de Miami, avant une autre entrée dans les points (dixième) au Grand Prix de Belgique.

Il a beau avoir bouclé cette saison en bas de classement, ses efforts au volant de la complexe FW44 lui ont valu des compliments nourris, suivis par un contrat de plusieurs années avec l'équipe britannique.

Après ses débuts dans le giron Red Bull, Alexander Albon a rebondi chez Williams à partir de 2022.

Photo de: Mark Sutton / Motorsport Images

Après ses débuts dans le giron Red Bull, Alexander Albon a rebondi chez Williams à partir de 2022.

2020 - Aston Martin Red Bull Racing

7e - 105 points

Après sa promotion inattendue chez Red Bull Racing dans le courant de la saison 2019, Alex Albon a abordé 2020 et son championnat retardé par le COVID-19 avec des attentes accrues. L'objectif : se montrer plus proche de Max Verstappen que Pierre Gasly ne l'avait été. Cependant, comme le Français, Albon a eu du mal à trouver ses marques dans la RB16 et s'est retrouvé éclipsé par son coéquipier, en qualifications comme en course.

Alors que Red Bull affichait des performances supérieures à celles de ses adversaires (à l'exception de la Mercedes, dominante), Albon a réalisé trois entrées dans le top 5 lors des cinq premiers Grands Prix. Un premier podium obtenu au Grand Prix de Toscane a quelque peu allégé la pression, mais la seconde moitié du championnat a été celle des rumeurs sur sa place.

Tandis que ses résultats ne connaissaient pas d'amélioration notable, le silence de Red Bull sur son avenir à l'approche de l'hiver a fait naître des spéculations quant à son possible remplacement par Sergio Pérez, et elles étaient fondées. Il ne restait alors pas d'autre volant disponible sur la grille F1 pour 2021, et Red Bull a dû faire un choix entre conserver Albon à son poste ou recruter le Mexicain, expérimenté et vainqueur de GP. Pérez lui a finalement été préféré après avoir remporté l'avant-dernière course de la saison et être passé devant le Thaïlandais au championnat. Alex Albon était donc sur la touche après seulement deux saisons en F1.

2019 - Red Bull Toro Rosso Honda - Aston Martin Red Bull Racing

8e - 92 points

Il avait certes séduit en F2, mais l'arrivée d'Alex Albon en F1 a été la conséquence inattendue du départ de Daniel Ricciardo pour McLaren, l'Australien ayant été remplacé chez Red Bull par Pierre Gasly. Le Thaïlandais a été choisi pour prendre la place laissée vacante par Gasly chez Toro Rosso.

Aux côtés de l'expérimenté Daniil Kvyat, Albon a rapidement démontré sa valeur en entrant dans les points au Grand Prix de Bahreïn, avec la huitième place. Encore dans le top 10 en Chine et à Monaco − où il a par ailleurs fait sa première apparition en Q3 −, il s'est hissé à la sixième position au Grand Prix d'Allemagne. Un autre top 10 en Hongrie a contribué à renforcer encore un peu plus sa cote avant la pause estivale, au point de faire naître des rumeurs sur une éventuelle promotion surprise dans l'écurie Red Bull, où Gasly se trouvait en difficulté.

Les spéculations se sont rapidement transformées en confirmation : c'est en tant que pilote Red Bull Racing à part entière qu'Albon est revenu de la pause estivale. Il avait alors pour mission d'obtenir de bons résultats lors des sept épreuves restantes et il s'est montré à la hauteur avec une série d'arrivées dans le top 6. En lutte pour un premier podium au Grand Prix du Brésil, ses chances ont été gâchées par le dépassement raté de Lewis Hamilton dans l'avant-dernier tour alors qu'il était deuxième.

La fin du championnat a néanmoins permis à Alex Albon de dépasser Pierre Gasly au classement général et de se hisser à la huitième place, ce qui lui a valu un contrat pour une saison complète en 2020.

Le palmarès d'Alexander Albon en F1

Saison Écurie Position
2023 Williams Racing 13e
2022 Williams Racing 19e
2020 Aston Martin Red Bull Racing 7e
2019 Red Bull Toro Rosso Honda / Aston Martin Red Bull Racing 8e
Williams va renvoyer le châssis d'Albon à l'usine avant le GP de Chine

Williams va renvoyer le châssis d'Albon à l'usine avant le GP de Chine

Formule 1
Formule 1
GP du Japon
Williams va renvoyer le châssis d'Albon à l'usine avant le GP de Chine
Nouvel accident pour Williams : "Ça va nous faire mal", regrette Albon

Nouvel accident pour Williams : "Ça va nous faire mal", regrette Albon

Formule 1
Formule 1
GP du Japon
Nouvel accident pour Williams : "Ça va nous faire mal", regrette Albon
Sargeant récupère la Williams d'Albon, le troisième châssis attendra

Sargeant récupère la Williams d'Albon, le troisième châssis attendra

Formule 1
Formule 1
GP du Japon
Sargeant récupère la Williams d'Albon, le troisième châssis attendra
Williams dans les temps pour avoir deux châssis à Suzuka

Williams dans les temps pour avoir deux châssis à Suzuka

Formule 1
Formule 1
GP du Japon
Williams dans les temps pour avoir deux châssis à Suzuka
Albon "frustré" de ne pas avoir profité des abandons

Albon "frustré" de ne pas avoir profité des abandons

Formule 1
Formule 1
GP d'Australie
Albon "frustré" de ne pas avoir profité des abandons
Albon a aidé Sainz à surmonter son opération à Melbourne

Albon a aidé Sainz à surmonter son opération à Melbourne

Formule 1
Formule 1
GP d'Australie
Albon a aidé Sainz à surmonter son opération à Melbourne
Albon : Marquer des points, "le meilleur moyen" de remercier Sargeant

Albon : Marquer des points, "le meilleur moyen" de remercier Sargeant

Formule 1
Formule 1
GP d'Australie
Albon : Marquer des points, "le meilleur moyen" de remercier Sargeant
Sargeant forfait à Melbourne pour céder son châssis Williams à Albon

Sargeant forfait à Melbourne pour céder son châssis Williams à Albon

Formule 1
Formule 1
GP d'Australie
Sargeant forfait à Melbourne pour céder son châssis Williams à Albon
Sans châssis de rechange pour Albon, Williams pourrait sacrifier Sargeant

Sans châssis de rechange pour Albon, Williams pourrait sacrifier Sargeant

Formule 1
Formule 1
GP d'Australie
Sans châssis de rechange pour Albon, Williams pourrait sacrifier Sargeant

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France