Formule 1 GP de Miami

Alonso exclu du top 10 par une nouvelle pénalité

Après avoir déjà écopé d'une pénalité en course qui lui avait fait perdre une place, Fernando Alonso a été sorti du top 10 par une seconde pénalité pour un autre incident au GP de Miami.

Fernando Alonso, Alpine A522, Mick Schumacher, Haas VF-22

Après un bon départ et une sixième place provisoirement occupée, Fernando Alonso a connu une suite de course très brouillonne au Grand Prix de Miami. L'Espagnol a en effet été impliqué dans un premier incident quand, en tentant de dépasser de loin Pierre Gasly à l'intérieur du premier virage, le pilote Alpine a touché son adversaire. Rapidement jugé responsable de l'infraction, il a écopé de cinq secondes de pénalité.

Cette première sanction, qui n'a pas pu être purgée au stand, l'a fait passer sur la ligne d'arrivée de la huitième position à la neuvième, dépassé dans l'opération par son équipier Esteban Ocon, à qui l'écurie française avait pourtant ordonné de créer un écart pour mettre Alonso à l'abri en toute fin de GP, ce à quoi le Tricolore avait répondu qu'il ne pouvait pas car cela l'aurait mis sous la menace de son poursuivant direct, Alex Albon.

Mais Alonso a également été impliqué dans d'autres phases litigieuses, dont une plus particulièrement qui concernait son non-respect des limites de piste. Ainsi, le double Champion du monde a été reconnu coupable d'avoir coupé la chicane des virages 14 et 15 de l'Autodrome International de Miami et d'en avoir tiré un avantage durable : "Les commissaires ont examiné les preuves vidéo et ont déterminé que la voiture #14 avait quitté la piste au virage 14 et obtenu un avantage durable", peut-on lire dans la décision en question.

En conséquence, une nouvelle pénalité de cinq secondes a été ajoutée à son temps de course. Celle-ci est douloureuse puisqu'elle sort Alonso du top 10, de très peu (0"102 pour être précis), au profit d'Albon et Lance Stroll qui clôturent désormais les positions dans les points. Des points, le #14 en aura tout de même récolté, mais sur sa Super Licence puisqu'il quitte Miami avec trois points de pénalité dans la besace (cinq au total sur les 12 derniers mois), deux pour la collision et un pour les limites de piste.

Daniel Ricciardo, qui avait initialement terminé 11e sur la piste, a également été pris par la patrouille pour la même infraction qu'Alonso, en complétant un dépassement hors piste au virage 12 pour sa part, et a aussi reçu cinq secondes de pénalité, le rétrogradant au 13e rang. Il a également écopé d'un point de pénalité sur sa licence.

Dans le cadre d'un autre incident, l'accrochage du premier virage entre Sebastian Vettel et Mick Schumacher, les commissaires ont décidé de ne pas prendre de sanction, en justifiant leur décision comme suit : "Les commissaires ont examiné les preuves vidéo et ont conclu que si les deux pilotes ont contribué à l'accrochage, aucun n'était entièrement ou principalement responsable."

Autre pénalisé, enfin : Kevin Magnussen, qui a reçu cinq secondes de sanction et deux points sur sa licence pour sa responsabilité dans une collision avec Stroll en fin de course.

Avec Aurélien Attard

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Verstappen : "Je ne peux pas me plaindre" du Safety Car
Article suivant Gasly : "Pas nécessaire" de s'excuser pour l'accrochage avec Norris

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France