Alonso : "Je suis meilleur" qu'Hamilton, Verstappen et Vettel

Alors qu'il s'apprête à faire son retour en F1 à 39 ans et après deux années loin du paddock, Fernando Alonso frappe fort d'entrée en lançant qu'il est "meilleur" que les pilotes les plus en vue de la grille actuelle.

Alonso : "Je suis meilleur" qu'Hamilton, Verstappen et Vettel

Fernando Alonso vous avait manqué ? Eh bien le voilà qui prouve qu'il n'a rien perdu de sa capacité à distribuer les punchlines et susciter d'âpres discussions. À quelques jours de son premier Grand Prix en F1 depuis la saison 2018, le pilote Alpine, qui aura 40 ans en juillet, a participé à un entretien pour la BBC. Dans celui-ci, il s'est tout simplement dit "meilleur" que des pilotes comme Lewis Hamilton, Max Verstappen ou Sebastian Vettel, malgré ses deux années en dehors du paddock.

"Ça va être génial, j'ai hâte [d'y être] ; il y a quelques jeunes gars talentueux qui ont réalisé de belles performances dans les catégories junior, et puis nous avons toujours les champions, qui étaient là il y a deux ans avec Lewis, Sebastian, Kimi [Räikkönen]", commence-t-il.

Profitez de notre offre exceptionnelle :

"Verstappen, même s'il fait partie des jeunes et de la jeune génération, il court au plus haut niveau depuis déjà quatre ou cinq ans. Nous avons une grille compétitive et ce sera un défi de battre tout le monde en piste."

Puis, quand l'intervieweur Ben Croucher lui demande s'il s'estime aussi bon que ces pilotes en dépit de ses deux années d'absence, l'Espagnol répond sans sourciller derrière son masque (au sens propre et figuré) : "Non, je suis meilleur."

Plus tard, il précise malgré tout que 2021 ne sera sans doute pas l'année où il retrouvera les succès d'antan et que l'ambition est surtout pour 2022, où la révolution technique annoncée est censée resserrer la hiérarchie et, éventuellement, en rebattre les cartes : "Je suis de retour en Formule 1 avec l'objectif de bien faire évidemment, et l'objectif de pouvoir gagner des courses, en espérant me battre pour les championnats. "

"Nous savons que cette année, ce ne sera pas possible parce que les règlements sont un peu différents, mais fondamentalement les mêmes que les années précédentes, donc je ne vois pas de miracles se produire à ce niveau. Mais en 2022, il y a une chance que la nouvelle réglementation change un peu l'ordre de la grille et nous voulons être l'une de ces équipes qui surprendra tout le monde et pour cela, nous devons travailler dur cette année."

partages
commentaires
Marquer un ou deux points serait "fantastique" pour Haas

Article précédent

Marquer un ou deux points serait "fantastique" pour Haas

Article suivant

2022 : Russell prédit une décision de Mercedes d'ici l'été

2022 : Russell prédit une décision de Mercedes d'ici l'été
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Fernando Alonso
Équipes Alpine
Auteur Fabien Gaillard
À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie Prime

À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie

Mercedes a pris l'ascendant sur Red Bull lors des essais libres à Imola vendredi, mais les performances restent très serrées. L'écurie Championne du monde ne prend rien pour acquis, et les données difficilement lisibles confirment que cette méfiance est légitime.

Formule 1
17 avr. 2021
Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc Prime

Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc

La Scuderia Ferrari a débarqué à Imola après une bonne performance lors de la manche d’ouverture à Bahreïn. Mais pour Charles Leclerc, il reste encore du travail pour que Ferrari retrouve la place qu'elle mérite.

Formule 1
16 avr. 2021
Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ? Prime

Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ?

En Formule 1, trois semaines d’attente entre deux courses paraissent être une éternité. Avec un calendrier 2021 déjà modifié, les équipes se rendent à Imola pour reprendre la compétition après une manche d’ouverture exaltante à Bahreïn. Voici les différents enjeux et scénarios attendus pour ce Grand Prix d’Émilie-Romagne.

Formule 1
15 avr. 2021
Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance Prime

Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance

Williams a résisté à la marée pendant de nombreuses années mais l'ère du propriétaire-exploitant est révolue depuis longtemps.

Formule 1
14 avr. 2021
Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ? Prime

Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ?

Les équipes de Formule 1 semblent divisées concernant la meilleure solution pour les nouvelles règles sur le fond plat. Une fois de plus, deux tendances radicalement opposées apparaissent. Désormais, une question se pose : le tableau dressé lors du premier Grand Prix permet-il déjà d'indiquer qui est sur la bonne voie et qui ne l'est pas ?

Formule 1
13 avr. 2021
AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ? Prime

AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ?

Serait-il possible qu'AlphaTauri soit la grande surprise de la saison 2021 de Formule 1 ? Ce qui a été montré lors du Grand Prix de Bahreïn le suggère clairement.

Formule 1
13 avr. 2021
Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage Prime

Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage

Remémorons-nous quelques souvenirs marquants de Stirling Moss, légende du sport automobile, qui nous a quittés l'an dernier à l'âge de 90 ans.

Formule 1
12 avr. 2021
Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins Prime

Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins

Aston Martin peut-elle se sortir du trou dans lequel la réglementation aérodynamique de 2021 l'a envoyée ? Cette question, l'écurie britannique ne peut pas encore y répondre. En revanche, les récentes performances de Mercedes offrent un signe d'encouragement.

Formule 1
11 avr. 2021