Réactions
Formule 1 GP de Miami

Après son quatrième podium, Alonso donne rendez-vous à Monaco

Fernando Alonso est désormais solidement installé comme le "meilleur des autres" derrière des Red Bull dominatrices. Après un nouveau podium signé à Miami, le pilote Aston Martin rêve désormais de faire mieux prochainement.

Fernando Alonso, Aston Martin F1 Team, troisième

Fernando Alonso ne pensait pas un instant pouvoir jouer la victoire à Miami, et estimait difficile de monter sur le podium. Finalement, l'Aston Martin a de nouveau fait des miracles dans la tenue de ses pneumatiques, et le pilote espagnol en a fait bon usage. À tel point que si les Red Bull étaient rapidement hors de portée, aucune menace réelle n'est venue remettre en question sa troisième place.

"La voiture est incroyable", s'extasie celui qui conforte ainsi sa troisième place au championnat. "C'était un peu une course en solitaire aujourd'hui. Il n'y avait rien à faire par rapport aux Red Bull devant nous, ni à ceux derrière nous. On s'attendait peut-être à une opposition un peu plus forte, mais les Ferrari étaient un peu moins bonnes que prévu aujourd'hui. Ce n'est pas facile, ça ne l'est jamais, mais c'était une course en solitaire."

"Au départ, naturellement, j'étais du mauvais côté de la piste. On était un peu inquiets mais tout s'est bien passé. On monte sur le podium avant d'entamer un enchaînement de trois Grands Prix à Imola, Monaco et Barcelone. On espère que ça continuera comme ça."

En cinq Grands Prix, Fernando Alonso est monté à quatre reprises sur le podium, à chaque fois sur la troisième marche. Il n'en demandait pas tant avant le début du championnat mais désormais, cet enchaînement confirmé d'excellents résultats ouvre l'appétit du Taureau des Asturies.

Conscient des qualités et des défauts de sa monture, le double Champion du monde a déjà coché deux rendez-vous très proches avec l'espoir d'y briller. Plutôt agile à moyenne voire basse vitesse, l'AMR23 pourrait s'avérer une arme redoutable sur deux des trois prochains tracés visités par la Formule 1 : sur le Rocher, puis devant son public en Espagne.

"Je pense qu'au début de l'année, signer un podium était extraordinaire", rappelle l'intéressé. "Maintenant, après quatre podiums, on en veut évidemment plus, et au moins une deuxième place. Mais les deux Red Bull sont toujours intouchables, ils sont super rapides. Mais comme je l'ai dit, peut-être à Monaco, peut-être à Barcelone, on aura une possibilité."

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent Pérez a tout donné mais n'avait "simplement pas le rythme"
Article suivant Leclerc déplore une Ferrari "très inconstante en course"

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France