Aston Martin aura une livrée "James Bond" au GP d'Italie

Au Grand Prix d'Italie, Aston Martin fera la promotion du prochain film de la saga James Bond, Mourir peut attendre, en arborant des stickers 007.

Aston Martin aura une livrée "James Bond" au GP d'Italie

Depuis plus d'un demi-siècle, Aston Martin fournit de superbes voitures de luxe aux différentes incarnations de James Bond, célèbre espion britannique. Et pour fêter la sortie très attendue du prochain opus de la saga, intitulé Mourir peut attendre, dans lequel le constructeur britannique jouera une nouvelle fois un rôle important, l'écurie Aston Martin va modifier sa livrée.

Au Grand Prix d'Italie, qui a lieu ce week-end, les AMR21 de Sebastian Vettel et Lance Stroll arboreront un 007, le matricule de Bond, sur les flancs du cockpit, à la place du logo ailé de la marque. Hors piste, Vettel et Stroll feront une apparition sur les réseaux sociaux et devront assembler la version Lego de l'emblématique Aston Martin DB5 le plus rapidement possible. L'écurie a également collaboré avec Daniel Kleinman et David Arnold, respectivement réalisateur et compositeur de Mourir peut attendre, dans un spot inspiré par le film.

"Aston Martin fait partie de l'ADN de Bond", indique Kleinman. "C'est un partenariat qui n'a pas besoin d'être expliqué, c'était donc c'est super de réunir ces deux univers : les séquences d'ouverture de Bond et [l'écurie de] Formule 1 d'Aston Martin. J'espère que cela suscitera beaucoup d'enthousiasme avant la sortie du film."

Ce n'est pas la première fois qu'Aston Martin fait référence à ses liens avec la saga James Bond. Au Grand Prix de Grande-Bretagne 2019, lorsque la marque était encore un simple sponsor de Red Bull, les RB15 de Max Verstappen et Pierre Gasly avaient également affiché des logos 007. Plus tard, une fois Aston Martin revenu en Formule 1 comme écurie à part entière, Daniel Craig et Gemma Arteton, respectivement James Bond et ancienne James Bond girl, ont participé au lancement de la saison 2021 de l'équipe.

Lire aussi :

Épreuve nationale oblige, Alfa Romeo et Ferrari ont également préparé quelque chose de différent pour le Grand Prix d'Italie. La Scuderia pourrait simplement apposer quelques stickers du drapeau italien sur la SF21, tandis qu'Alfa Romeo a vu les choses en grand. 

Une bande verte a été ajoutée au niveau de la boîte à air, et sur le capot moteur et le bout du museau, le logo de la marque au Biscione a été repeint aux couleurs du drapeau tricolore. À noter que le 111e anniversaire de la création d'Alfa Romeo est également célébré. Antonio Giovinazzi et Robert Kubica, qui remplace une nouvelle fois Kimi Räikkönen, positif au COVID-19 depuis le Grand Prix des Pays-Bas, porteront une combinaison spéciale.

La livrée de l'Alfa Romeo C41 pour le Grand Prix d'Italie

La livrée de l'Alfa Romeo C41 pour le Grand Prix d'Italie

Photo de: Alfa Romeo

Alfa Romeo C41 Italian GP livery

Alfa Romeo C41 Italian GP livery

Photo de: Alfa Romeo

partages
commentaires

Voir aussi :

Moteur Mercedes et directives techniques : l'étonnement de Ferrari

Article précédent

Moteur Mercedes et directives techniques : l'étonnement de Ferrari

Article suivant

La F1 pourrait imposer les jeunes pilotes en essais libres

La F1 pourrait imposer les jeunes pilotes en essais libres
Charger les commentaires
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021
Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît Prime

Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît

Mercedes et Lewis Hamilton ont dominé la première journée du Grand Prix de Turquie 2021, sur la surface grandement améliorée du circuit d'Istanbul. Mais la position de l'équipe n'est pas tout à fait ce qu'elle semble être. Voici pourquoi.

Formule 1
9 oct. 2021
Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1 Prime

Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1

La promesse de Liberty Media selon laquelle toute nouvelle course s'ajoutant au calendrier doit apporter une valeur ajoutée aux fans, aux équipes et à la Formule 1 en général a été remise en question par de multiples facteurs, découlant tous de la pandémie de COVID-19. Mais avec un œil sur le bilan comptable, la F1 va-t-elle à l'encontre de ses promesses avec ses récents projets ?

Formule 1
8 oct. 2021
Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances Prime

Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances

Les dernières courses ont été difficiles pour Sergio Pérez. Le pilote Red Bull n'a récolté que 16 points depuis le Grand Prix de Grande-Bretagne en juillet, et les chances de l'équipe de remporter le championnat des constructeurs ont été compromises. Pourtant, le Mexicain reste optimiste et pense qu'il a tous les outils nécessaires pour améliorer ses performances.

Formule 1
5 oct. 2021
Comment la F1 peut justifier ses quatre courses au Moyen-Orient Prime

Comment la F1 peut justifier ses quatre courses au Moyen-Orient

L'annonce de l'arrivée du Qatar en Formule 1 et de sa présence sur le long terme a montré que le Moyen-Orient avait un grand rôle à jouer dans l'avenir du championnat.

Formule 1
4 oct. 2021