Aston Martin prêt à se lier à Vettel sur le long terme

Mike Krack, le directeur d'Aston Martin, espère que Sebastian Vettel demeurera au sein de l'écurie alors que se profilent les discussions autour du prochain contrat de l'Allemand.

Aston Martin prêt à se lier à Vettel sur le long terme
Charger le lecteur audio

Sebastian Vettel a rejoint Aston Martin début 2021 et son contrat court jusqu'à la fin de la saison 2022. Le quadruple Champion du monde n'est pas pressé de prendre une décision concernant son propre avenir, ayant déjà indiqué qu'il repoussait ce choix au cœur de l'été.

Comme souvent, le sort d'un pilote dans une écurie de milieu de tableau pourrait débloquer énormément de choses sur le marché des transferts, notamment parce que la plupart des constructeurs de pointe ont déjà scellé l'avenir de leur duo actuel.

Pour Mike Krack, qui a pris les commandes d'Aston Martin en ce début d'année, il est clair que conserver Vettel serait une bonne chose en vue du projet à long terme de son équipe. "Nous avons toujours été clairs : s'il veut continuer, nous aimerions qu'il reste pour longtemps, oui", a déclaré Krack, avant d'expliquer qu'il n'y avait aucune raison de chercher à précipiter les choses outre mesure.

"Nous sommes en train de discuter. Nous avons une très, très bonne relation, et nous n'avons pas besoin de nous fixer des dates butoirs. Il est évident qu'à un moment donné, si nous faisons traîner les choses trop longtemps, nous aurons aussi des problèmes, et il en est conscient. Mais ce sont des discussions en toute confiance que nous avons. De ce point de vue, c'est tout bon."

Sebastian Vettel, Aston Martin AMR22

Sebastian Vettel, Aston Martin AMR22

Vettel a manqué les deux premières manches de la saison 2022 en raison du COVID. Il a depuis inscrit un total de 13 points, au travers de trois arrivées dans le top 10, la meilleure d'entre elles ayant été sa sixième position au terme du Grand Prix d'Azerbaïdjan. En avril dernier, il avait expliqué que son avenir avec Aston dépendrait de la façon dont l'écurie réagirait à son mauvais début de saison avec la peu performante AMR22.

Le package apporté à Barcelone semble avoir amélioré les choses en élargissant la fenêtre de réglages de la monoplace, avec un regain de forme très net observé sur les tracés urbains et semi-urbains qui constituaient les trois dernières manches en date (Monaco, Bakou, Montréal) de la campagne. Des évolutions supplémentaires sont attendues à Silverstone, un tracé bien plus proche de la piste catalane, où Aston avait au contraire souffert au moment d'introduire ses premières nouveautés d'ampleur.

"En ce qui nous concerne, nous avons toujours dit que nous voulions améliorer la voiture, et je pense que Barcelone était la première étape", a déclaré Krack, qui espère que les améliorations à venir contribueront à convaincre Vettel. "J'aimerais lui montrer une nouvelle étape, et ensuite nous pourrons parler, peut-être que son envie sera un peu plus grande."

À la question de savoir s'il avait un pressentiment sur ce que Vettel allait décider de faire, Krack a répondu : "Vous ne devriez pas parler de pressentiment, vous pourriez être déçu ! Non, non, nous avons analysé ce que nous avons fait [au Canada], nous travaillons dur pour Silverstone, et puis nous verrons où nous en sommes. Et ensuite nous discuterons."

Lire aussi :

partages
commentaires

Voir aussi :

Hamilton : On va être "plus prudents" sur les expérimentations
Article précédent

Hamilton : On va être "plus prudents" sur les expérimentations

Article suivant

30 ans après, Nigel Mansell a retrouvé la Williams FW14B

30 ans après, Nigel Mansell a retrouvé la Williams FW14B