Formule 1
C
GP d'Émilie-Romagne
18 avr.
Course dans
41 jours
C
GP du Portugal
30 avr.
Prochain événement dans
52 jours
09 mai
Prochain événement dans
58 jours
C
GP du Canada
13 juin
Course dans
97 jours
C
GP d'Autriche
04 juil.
Prochain événement dans
114 jours
C
GP de Grande-Bretagne
18 juil.
Course dans
132 jours
C
GP de Hongrie
01 août
Course dans
146 jours
C
GP de Belgique
29 août
Course dans
174 jours
C
GP des Pays-Bas
05 sept.
Course dans
181 jours
12 sept.
Course dans
188 jours
C
GP de Russie
26 sept.
Course dans
202 jours
C
GP de Singapour
03 oct.
Prochain événement dans
205 jours
10 oct.
Course dans
216 jours
C
GP des États-Unis
24 oct.
Course dans
230 jours
C
GP de Mexico
31 oct.
Course dans
237 jours
07 nov.
Course dans
244 jours

Aston Martin : "Vettel n'a pas oublié comment piloter"

Otmar Szafnauer ne tarit pas d'éloges sur les pilotes de son écurie, rebaptisée Aston Martin cette année.

Aston Martin : "Vettel n'a pas oublié comment piloter"

Sebastian Vettel est-il encore capable de réaliser de belles performances ? Le quadruple Champion du monde, qui s'apprête à disputer sa 14e saison complète en Formule 1, reste sur une campagne 2020 très difficile, qui met en doute non pas son talent intrinsèque mais ce qu'il est actuellement capable d'accomplir. L'an dernier, Vettel a été outrageusement dominé par son coéquipier Charles Leclerc chez Ferrari : il a encaissé un score de 13-4 en qualifications et n'a marqué que 33 points face aux 98 unités engrangées par le jeune Monégasque.

Lire aussi :

Malgré tout, Aston Martin (ex-Racing Point) a fait confiance au vétéran allemand pour la première saison complète de la marque britannique en Formule 1. Son directeur Otmar Szafnauer notamment est convaincu que Vettel n'a rien perdu de sa superbe et va pouvoir s'épanouir dans un environnement différent de celui de la Scuderia notamment, comme il l'explique dans des entretiens accordés à Sky Sports et à RTL.

Lorsqu'il lui est demandé si Vettel a conservé sa vitesse de pointe et son sens de la bataille roue contre roue, Szafnauer répond : "Toutes ces questions sont légitimes après la saison qu'il vient de connaître. Je vois les choses ainsi : à 33 ans, on n'oublie pas comment piloter une Formule 1 avec rapidité. Il n'a certainement pas oublié comment faire ça."

Sebastian Vettel moule son baquet chez Aston Martin

"Il est plus motivé que jamais. Il compare notre façon d'opérer, de travailler et de faire notre job à ce qu'il a connu dans le passé. Il va vraiment nous aider à comprendre les domaines où d'autres écuries qui ont remporté des titres mondiaux sont meilleures ou différentes de nous, et il va nous aider à améliorer ces domaines." Et dans cette optique, le feedback technique du vainqueur de 53 Grands Prix est manifestement très apprécié.

Lire aussi :

"Il a toujours son éthique de travail, c'est certain. Nous avons commencé à travailler avec lui cette année, et il a vraiment envie d'être performant, ça se voit. Il pose toutes les bonnes questions – beaucoup ! – et il veut vraiment tout savoir. Un ingénieur a décrit Sebastian comme un ingénieur performance au volant. Il veut en savoir autant, si ce n'est plus, que l'ingénieur performance qui travaille sur la voiture, dont le job est de comprendre chaque petit aspect des performances de la voiture. Seb veut savoir ça, et plus encore. C'est une bonne qualité."

Quant à savoir si le Vettel d'Aston Martin sera différent de celui de Ferrari, Szafnauer semble enclin à le dire : "L'avenir le dira. Nous faisons les choses différemment ici, et nous traitons nos pilotes différemment des endroits d'où il vient. Nous allons lui rendre le plaisir de la course, c'est ce qu'il voulait. Je suis convaincu que nous lui ferons retrouver son meilleur niveau. Je pense qu'il va prouver au monde que dans le bon environnement, avec la bonne motivation, en retrouvant le plaisir de la course, il va faire du super boulot."

"Vettel peut apprendre de Stroll"

Lance Stroll, Racing Point, et Sebastian Vettel, Ferrari, parlent dans le parc fermé après la course

Chez Aston Martin, Vettel sera en tout cas associé à un pilote de onze ans son cadet, mais qui attaque sa cinquième saison en Formule 1 : Lance Stroll. "Il va apprendre de Sebastian, mais ça ne va pas être facile pour Sebastian", assure Szafnauer. "Lance est vraiment, vraiment rapide. Il le montre sous la pluie aussi. Ce que j'aime le plus quant à nos pilotes par le passé, c'est qu'ils travaillaient vraiment, vraiment bien ensemble. J'attends de Lance et Seb qu'ils fassent pareil, qu'ils soient coéquipiers en premier lieu, puis concurrents ensuite."

"Historiquement, nos pilotes travaillent ensemble très étroitement pour tirer le maximum de l’équipe et de la voiture, même à l'époque où Esteban [Ocon] et Sergio [Pérez] s'accrochaient parfois en piste : en coulisse, ils partageaient toutes leurs données, ils travaillaient ensemble, et ils travaillaient d'arrache-pied pour assurer que nous tirions le meilleur de la voiture sur le week-end, et je vois que cela va continuer avec Sebastian et Lance." Et l'apprentissage, selon l'Américain, ira dans les deux sens : "Seb peut aussi apprendre de Lance, car c'est désormais Lance le vétéran ici, c'est lui qui a piloté la voiture de l'an dernier, il en connaît les caractéristiques plus que Seb."

Enfin, Nico Hülkenberg pourrait obtenir le poste de pilote de réserve Aston Martin, lui qui a assuré l'intérim avec brio lors de trois Grands Prix en 2020 quand Sergio Pérez et Lance Stroll ont contracté le coronavirus : il a alors marqué dix points qui ont consolidé la position de l'écurie au championnat des constructeurs. "C'est très possible", confirme Szafnauer. "Il n'y a rien à annoncer pour l'instant, mais ça devrait venir. Nous sommes proches de Nico et nous sommes en discussions avec lui. Ce serait super pour nous tous."

partages
commentaires

Voir aussi :

Pourquoi l'enquête sur le crash de Grosjean ne sera pas si simple

Article précédent

Pourquoi l'enquête sur le crash de Grosjean ne sera pas si simple

Article suivant

Ilott dans une impasse chez Ferrari : Giovinazzi en exemple ?

Ilott dans une impasse chez Ferrari : Giovinazzi en exemple ?
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Sebastian Vettel , Lance Stroll
Équipes Aston Martin Racing
Auteur Benjamin Vinel
Pourquoi l'Aston Martin est plus qu'une "Mercedes verte" Prime

Pourquoi l'Aston Martin est plus qu'une "Mercedes verte"

Le lancement de la nouvelle Formule 1 d'Aston Martin était l'un des événements les plus attendus de l'intersaison, les fans se demandant quel serait le look de l'AMR21.

Les évolutions Williams qui pourraient inverser la tendance Prime

Les évolutions Williams qui pourraient inverser la tendance

Après avoir produit une voiture en progrès mais manqué les points l'an passé, Williams débute l'ère Dorilton Capital avec la FW43B et avec comme objectif de grimper dans la hiérarchie de la F1 dès 2021.

Formule 1
6 mars 2021
Aston Martin : plus qu'une livrée verte, une structure à la Ferrari Prime

Aston Martin : plus qu'une livrée verte, une structure à la Ferrari

La présentation de l'Aston Martin était sans doute la plus attendue cette saison, alors que les nombreux changements apportés à l'équipe s'étendent bien au-delà d'un simple travail de peinture sur la livrée. Mais il est vrai que l'équipe n'aura pas à opérer un redémarrage et peut construire sur de solides fondations.

Formule 1
4 mars 2021
Les approximations qu'Ocon devra éviter avec Alpine et Alonso Prime

Les approximations qu'Ocon devra éviter avec Alpine et Alonso

Depuis son retour en F1, Esteban Ocon a connu une période difficile. De nouveaux défis l'attendent, puisqu'il a été rejoint par le double Champion du monde Fernando Alonso dans la nouvelle équipe Alpine. STUART CODLING établit une feuille de route à suivre pour franchir ce cap avec succès.

Formule 1
3 mars 2021
L'évolution récente des volants de Formule 1 Prime

L'évolution récente des volants de Formule 1

Les volants de Formule 1 ont drastiquement changé au fil des années, les pilotes disposant désormais de plus de contrôle, ce qui leur permet d'apporter les changements les plus subtils et de prendre l'avantage sur leurs rivaux.

Formule 1
2 mars 2021
L'impact qu'ont déjà les nouveaux investisseurs de McLaren Prime

L'impact qu'ont déjà les nouveaux investisseurs de McLaren

L'accord conclu par McLaren avec MSP Sports Capital l'an dernier non seulement aide l'écurie à financer la rénovation de ses infrastructures, ce dont elle avait bien besoin, mais est également un signe de l'avenir de la Formule 1.

Formule 1
1 mars 2021
La F1 à quatre roues directrices qui a failli rouler en Grand Prix Prime

La F1 à quatre roues directrices qui a failli rouler en Grand Prix

Pour la beauté du geste avant l'interdiction définitive de nombreuses aides en 1994, Benetton voulait faire rouler en Grand Prix sa B193C en fin de saison 1993, ce qui aurait fait d'elle la première voiture à quatre roues directrices à prendre un départ en F1...

Formule 1
28 févr. 2021
Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance Prime

Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance

Revenant dans la catégorie reine de l'Endurance après 50 années d'absence, Ferrari va s'engager en catégorie "Le Mans Hypercar" en 2023. La marque italienne dément tout lien avec le plafond de dépenses de la F1, mais il ne s'agit assurément pas d'une coïncidence...

WEC
28 févr. 2021