Nico Hülkenberg
27
Germany

Nico Hülkenberg

Date de naissance
1987-08-19
Âge
36
Nationalité
Allemagne
Pays
Allemagne
Date de naissance
1987-08-19

Biographie de Nico Hülkenberg

le 10/08/1987 à Emmerich am Rhein (Allemagne)

Nico Hülkenberg a retrouvé la Formule 1 avec Haas F1 Team en 2023, sa première saison complète depuis 2019. Devenu pilote de réserve et présent très ponctuellement sur la grille pendant trois ans, l'Allemand est l'un des plus expérimentés de la grille, ayant fait ses débuts en 2010.

Repéré dans sa jeunesse par Willi Weber, longtemps manager de Michael Schumacher, Hülkenberg s'est d'abord illustré sur la scène internationale en dominant l'A1GP, championnat aujourd'hui disparu. À seulement 19 ans, il a décroché neuf victoires pour offrir le titre 2006-2007 à l'Allemagne.

Hülkenberg a fait son arrivée en F1 Euroseries en 2007, prenant la troisième place et remportant le Masters, disputé à Zolder cette année là, avant de décrocher le titre l'année suivante. Promu en GP2 pour 2009, l'Allemand a immédiatement remporté le titre et ainsi obtenu une place en F1 chez Williams.

En parallèle de sa carrière en Formule 1, Hülkenberg a disputé les 24 Heures du Mans en 2019, au volant de la Porsche 919 Hybrid LMP1. Dans l'une des rares occasions de voir un pilote disputer la classique mancelle en plein milieu d'une saison de F1, il s'est imposé aux côtés de Nick Tandy et Earl Bamber.

2023 - MoneyGram Haas F1 Team

16e - 9 points

Après des remplacements en 2020 et 2021, Nico Hülkenberg a fait son retour en F1 à temps plein en 2023, en succédant à Mick Schumacher chez Haas, pour faire équipe avec Kevin Magnussen. Dans une saison difficile pour la formation américaine, il n'a marqué des points qu'à deux reprises.

Le dimanche, il n'a connu qu'une seule arrivée dans le top 10, au GP d'Australie, troisième manche de la saison. Après avoir profité de l'accident du 57e tour, Hülkenberg occupait la quatrième place, mais a été été rétrogradé à la septième place pour le dernier restart après le drapeau rouge, et a conservé la position. Sa seule autre arrivée dans les points a été une sixième place en course sprint au GP d'Autriche.

2022 - Aston Martin Aramco Cognizant F1 Team

22e - 0 point [deux courses]

De retour pour deux nouveaux remplacements, Nico Hülkenberg a disputé les deux premières courses de la saison 2022 à la place de Sebastian Vettel, forfait en raison d'une contamination au COVID-19. Il a décroché la 17e place à Bahreïn et la 12e en Arabie saoudite, Aston Martin étant alors en difficulté pour les débuts du nouveau règlement technique.

2020 - BWT Racing Point F1 Team

15e – 10 points [deux courses]

L'obscure saison 2020 a offert à Nico Hülkenberg, sans contrat de titulaire, trois occasions de revenir au volant d'une F1 : deux à Silverstone pour le Grand Prix de Grande-Bretagne et, une semaine plus tard, celui du 70e anniversaire, en remplacement d'un Sergio Pérez touché par le COVID-19, et l'autre au Grand Prix d'Eifel à la place de Lance Stroll, lui aussi positif au COVID-19.

Même s'il n'a pas pu prendre le départ de la première épreuve en raison d'un problème sur son groupe propulseur, Hülkenberg s'est qualifié en troisième position et a vu l'arrivée à une honorable septième place au Grand Prix du 70e anniversaire. Puis il s'est qualifié à la dernière place et s'est frayé un chemin jusqu'à la huitième place lors de son apparition au Nürburgring.

2019 - Renault Sport F1 Team

14e - 37 points

Resté pour une troisième et dernière saison avec Renault, Hülkenberg a été confronté à son plus grand défi au sein de l'équipe avec l'arrivée très médiatisée de Daniel Ricciardo à ses côtés. La comparaison a été difficile pour l'Allemand, d'autant plus que la Renault R.S.19, bien que performante, ne s'est battue qu'en milieu de peloton.

Hülkenberg n'est entré dans les points que lors de cinq des six premières courses et n'était que 14e du championnat à la fin de l'été. Renault a par la suite annoncé son remplacement par Esteban Ocon pour la saison 2020. Malgré ce revers, l'Allemand a rebondi et décroché de meilleurs résultats en fin de saison, notamment une cinquième place à Monza.

Il n'a pas réussi à trouver un baquet pour la saison 2020, retournant dans son ancienne équipe, devenue Racing Point, pour occuper le rôle de pilote d'essais et de réserve. Il a pris cinq départs au cours des trois saisons suivantes, trois en 2020 et deux en 2022, dans une équipe renommée Aston Martin, en raison d'absences des titulaires. Malgré son faible roulage, Hülkenberg a marqué des points lors des deux courses auxquelles il a pris part en 2020.

2018 - Renault Sport F1 Team

7e - 69 points

Un nouveau bond en avant de Renault a permis à Hülkenberg de s'inviter encore plus souvent dans le top 10, en commençant bien la saison 2018 avec deux top 6 lors des trois premières courses.
Ces résultats ont donné le ton de sa campagne avec quatre autres épreuves conclues parmi les six premiers, dont son meilleur résultat sous les couleurs de Renault, une cinquième place à Hockenheim. Il s'est ainsi classé au septième rang au championnat, la meilleure position de sa carrière.

2017 - Renault Sport F1 Team

10e - 43 points

Hülkenberg a décroché son premier contrat avec un constructeur en F1 en rejoignant Renault pour la saison 2017. En mission pour hisser le Losange vers le haut de la grille après un retour difficile pour la marque la saison précédente, il a profité une R.S.17 plus performante pour s'inviter dans la lutte en milieu de classement.

L'Allemand a marqué des points dans trois des cinq premières courses, dont une sixième place en Espagne ce qui a permis à Renault de vite dépasser le total de points de la saison 2016.

Dans cette saison au cours de laquelle il a battu le triste record de courses disputées sans décrocher le moindre podium, Hülkenberg s'en est pourtant approché à Singapour en occupant la quatrième place malgré des positions perdues après une mauvaise stratégie... mais un problème technique l'a finalement contraint à l'abandon en fin d'épreuve.

2016 - Sahara Force India F1 Team

9e - 72 points

Resté chez Force India pour la saison 2016, Hülkenberg a connu une campagne similaire à la précédente, avec une entame difficile suivie d'une bonne fin de championnat. Dans les points une seule fois au cours des cinq premières courses, il s'est confortablement installé dans le top 10 lors des 16 autres Grands Prix, ne le manquant plus que trois fois. Son meilleur résultat a été une quatrième place, à Spa-Francorchamps au GP de Belgique.

2015 - Sahara Force India F1 Team

10e - 58 points

Après un début d'année difficile qui a contraint Force India à lancer la VJM08 à la fin des essais privés, Hülkenberg a eu du mal à rester sur l'élan de 2014. L'arrivée d'une version B de la monoplace, en cours de saison a renversé la vapeur, avec six arrivées dans les points dans la seconde partie du championnat.

2014 - Sahara Force India F1 Team

9e - 96 points

De retour chez Force India pour le début de l'ère hybride, Hülkenberg a profité de la supériorité de son moteur Mercedes pour décrocher de très bons résultats en début de saison. Il a décroché des points dans 15 des 19 Grands Prix et s'est classé cinquième en Malaisie, à Bahreïn, à Monaco et au Canada.

2013 - Sauber F1 Team

10e - 51 points

Non retenu par Force India, Hülkenberg a rejoint Sauber pour la saison 2013 et a une nouvelle fois été l'une des principaux acteurs de la lutte en milieu de classement. Arrivé dans les points lors de la moitié des courses, il s'est notamment illustré par une quatrième place en Corée et une cinquième à Monza, après un départ en deuxième ligne.

2012 - Sahara Force India F1 Team

11e - 63 points

Arrivé chez Force India en qualité de pilote d'essais et de réserve en 2011, Hülkenberg a été promu à un poste de titulaire pour la saison 2012. D'abord distancé par Paul di Resta, il a peu à peu pris l'avantage, pour devenir le pilote le plus régulier de l'équipe. Cinquième à Monaco, alors le meilleur résultat de sa carrière, Hülkenberg a fait mieux en Belgique avec la quatrième place.

Le GP du Brésil a marqué ce qui a potentiellement été le sommet et le point le plus bas de sa carrière, après une remontée qui l'a vu passer de la sixième place sur la grille et à la première en course. Lewis Hamilton l'a doublé et une tentative de reprendre la tête au premier virage six tours plus tard s'est soldée sur un accrochage, qui a provoqué l'abandon du pilote McLaren. Parti en tête-à-queue, Hülkenberg a pu repartir mais a reçu un drive-through qui l'a relégué à la cinquième place, et l'a privé d'un probable premier podium.

2010 - AT&T Williams

14e - 22 points

Hülkenberg a fait forte impression lors de sa première saison, malgré une entame difficile. L'Allemand a marqué les esprits en se qualifiant à la cinquième place à Sepang, mais n'a pris que deux points au cours des dix premiers Grands Prix de la saison.

Sa saison a pris un tournant à Budapest avec la sixième place, restée son meilleur résultat de l'année. et quatre arrivées dans les points lors des six derniers rendez-vous de l'année. Le moment fort a été le GP du Brésil avec une étonnante pole décrochée sous la pluie.

Malgré cette performance, Williams a titularisé Pastor Maldonado, son successeur au palmarès du GP2, pour la saison 2011 de F1.

Le palmarès de Nico Hülkenberg en F1

Saison Écurie Position
2023 MoneyGram Haas F1 Team 16e
2022 Aston Martin Aramco Cognizant F1 Team 22e
2020 BWT Racing Point F1 Team 15e
2019 Renault Sport F1 Team 14e
2018 Renault Sport F1 Team 7e
2017 Renault Sport F1 Team 10e
2016 Sahara Force India F1 Team 9e
2015 Sahara Force India F1 Team 10e
2014 Sahara Force India F1 Team 9e
2013 Sauber F1 Team 10e
2012 Sahara Force India F1 Team 11e
2010 AT&T Williams 14e

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France