Formule 1
C
GP d'Émilie-Romagne
18 avr.
Course dans
47 jours
09 mai
Prochain événement dans
65 jours
C
GP d'Azerbaïdjan
06 juin
Course dans
96 jours
C
GP du Canada
13 juin
Course dans
104 jours
C
GP d'Autriche
04 juil.
Prochain événement dans
121 jours
C
GP de Grande-Bretagne
18 juil.
Course dans
138 jours
C
GP de Hongrie
01 août
Course dans
152 jours
C
GP de Belgique
29 août
Course dans
180 jours
C
GP des Pays-Bas
05 sept.
Course dans
187 jours
12 sept.
Course dans
194 jours
C
GP de Russie
26 sept.
Course dans
208 jours
C
GP de Singapour
03 oct.
Prochain événement dans
212 jours
10 oct.
Course dans
222 jours
C
GP des États-Unis
24 oct.
Course dans
237 jours
C
GP de Mexico
31 oct.
Course dans
244 jours
07 nov.
Course dans
251 jours

L'avenir d'Albon ? "Un baquet Red Bull ou une année sur le banc"

De l'aveu-même de Christian Horner et Red Bull Racing, Alexander Albon ne retournera pas chez AlphaTauri et sera donc sans volant s'il perd son baquet chez Red Bull Racing.

partages
commentaires
L'avenir d'Albon ? "Un baquet Red Bull ou une année sur le banc"

Voilà plusieurs mois qu'Alexander Albon sait être sur la sellette chez Red Bull Racing, lui qui n'a toujours pas battu Max Verstappen en qualifications cette saison et accuse généralement une demi-seconde de déficit, tout en n'ayant marqué que 85 points face aux 189 unités du Néerlandais. Albon sait que son baquet est convoité par deux pilotes d'expérience qui ont impressionné en 2020, Sergio Pérez et dans une moindre mesure Nico Hülkenberg, et Red Bull lui a donné jusqu'à la fin de la saison pour faire ses preuves.

Cependant, le jeune pilote japonais Yuki Tsunoda étant attendu chez AlphaTauri, Red Bull Racing représente la seule opportunité d'Albon de rester en Formule 1, comme le confirme son écurie actuelle.

FIA F2 :

"Je ne crois pas qu'il fasse partie des plans de Franz [Tost, directeur de la Scuderia AlphaTauri] pour l'an prochain", indique Christian Horner, qui est à la tête de Red Bull Racing. "En gros, c'est un baquet Red Bull ou une année sur le banc."

"Nous nous focalisons donc sur le fait de lui donner cette opportunité. Il a deux courses [pour faire ses preuves]. Il a fait du bon travail le week-end dernier en montant sur le podium pour la deuxième fois de sa carrière en F1. Il a fait une bonne première séance d'essais, il a bien commencé ce week-end et il en a deux de plus pour démontrer qu'il est absolument la bonne personne dans cette voiture aux côtés de Max l'an prochain. Nous lui donnons tout le soutien possible pour atteindre cet objectif."

Alex Albon, Red Bull Racing RB16

En attendant, Horner réaffirme son soutien à Albon face à l'hypothèse que ce dernier soit sans volant en 2021 : "Ce n'est pas quelque chose que nous envisageons actuellement. J'imagine qu'une fois arrivés à la fin de l'année, nous évaluerons toutes ces options."

"Il a un contrat à long terme, comme tous les pilotes Red Bull quand ils rejoignent l'équipe. Nous sommes donc concentrés sur ce baquet de titulaire et sur le fait de lui donner l'opportunité de démontrer qu'il fait des progrès significatifs, en construisant sur ce podium du week-end dernier et sur cette forme des premiers essais."

Horner ne manque pas de souligner que le déficit d'Albon en qualifications, qui frôle la demi-seconde, reste légèrement meilleur que celui dont souffrait Pierre Gasly face à Verstappen lors des 12 premiers Grands Prix de la saison 2019, avant l'échange des deux pilotes.

"Je pense qu'il faut voir comment Max a évolué ces dernières années. Si l'on regarde sa moyenne, Alex reste plus proche que Pierre l'an dernier, par exemple, par rapport à Max. Et nous savons que nous avons eu des problèmes avec la voiture qui ont rendu la vie particulièrement difficile, nous avons travaillé dur pour les résoudre, et nous sommes en train de les résoudre. Nous avons donc bon espoir que cette situation s'améliore pour lui."

Lire aussi :

"Cependant, se mesurer à Max n'est pas une mince affaire, il est probablement le pilote de F1 le plus en forme actuellement. Se mesurer à Max serait dur pour n'importe quel plote en ce moment", conclut le Britannique.

Voir aussi :

Mercedes : Bottas et Russell libres de se battre l'un contre l'autre

Article précédent

Mercedes : Bottas et Russell libres de se battre l'un contre l'autre

Article suivant

LIVE F1 - Suivez le Grand Prix de Sakhir en direct

LIVE F1 - Suivez le Grand Prix de Sakhir en direct
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Alexander Albon
Équipes Red Bull Racing
Auteur Benjamin Vinel
La F1 à quatre roues directrices qui a failli rouler en Grand Prix Prime

La F1 à quatre roues directrices qui a failli rouler en Grand Prix

Pour la beauté du geste avant l'interdiction définitive de nombreuses aides en 1994, Benetton voulait faire rouler en Grand Prix sa B193C en fin de saison 1993, ce qui aurait fait d'elle la première voiture à quatre roues directrices à prendre un départ en F1...

Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance Prime

Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance

Revenant dans la catégorie reine de l'Endurance après 50 années d'absence, Ferrari va s'engager en catégorie "Le Mans Hypercar" en 2023. La marque italienne dément tout lien avec le plafond de dépenses de la F1, mais il ne s'agit assurément pas d'une coïncidence...

WEC
28 févr. 2021
Pourquoi la Red Bull 2021 n'a pas que quelques autocollants en plus Prime

Pourquoi la Red Bull 2021 n'a pas que quelques autocollants en plus

À première vue, la nouvelle Red Bull pour la saison 2021 de F1 semble très similaire à la monoplace de l'an passé, mais un examen attentif révèle qu'il y a en réalité beaucoup de choses intéressantes.

Formule 1
24 févr. 2021
Ce que révèle la manière dont Alfa Romeo a dépensé ses jetons Prime

Ce que révèle la manière dont Alfa Romeo a dépensé ses jetons

Comme les autres monoplaces présentées jusque-là, l'Alfa Romeo C41 dévoilée ce lundi en Pologne s'apparente davantage à une évolution qu'à une révolution.

Formule 1
23 févr. 2021
Qualifs sur un tour : l'échec d'une idée qui avait du bon Prime

Qualifs sur un tour : l'échec d'une idée qui avait du bon

Apparues en 2003 en Formule 1, les qualifications sur un tour suscitèrent controverse et bricolage absurde. Pourtant, elles auraient pu faire la part belle à quelques principes malheureusement vite oubliés.

Formule 1
21 févr. 2021
Comment l'imposant projet Toyota F1 a capoté Prime

Comment l'imposant projet Toyota F1 a capoté

Alors que Honda s'apprête à quitter la Formule 1 (encore une fois !) fin 2021, retour sur les exploits d'un autre constructeur japonais qui a dépensé trop d'argent, s'est adapté trop lentement, a trop peu accompli et est parti trop tôt à cause d'une crise économique...

Formule 1
20 févr. 2021
Comment AlphaTauri s'est adapté aux nouvelles règles F1 Prime

Comment AlphaTauri s'est adapté aux nouvelles règles F1

AlphaTauri a présenté son AT02, et une nouvelle livrée, avec la volonté de s'installer dans la bataille du milieu de peloton. Même s'il y a peu de pièces totalement nouvelles sur le rendu informatique, quelques indices indiquent sans doute des changements à venir...

Formule 1
19 févr. 2021
Quand Ocon faisait une apparition infructueuse en FR3.5 Prime

Quand Ocon faisait une apparition infructueuse en FR3.5

Dans son ascension vers la Formule 1, Esteban Ocon a fait une apparition en Formule Renault 3.5 en parallèle de sa campagne victorieuse en F3 Europe. Ses deux meetings dans la discipline n'ont pas été couronnés de succès mais lui ont beaucoup appris.

Formula V8 3.5
18 févr. 2021