Bahreïn devrait à nouveau accueillir les essais hivernaux en 2025

Même si le Grand Prix de Bahreïn ne constituera plus la manche d'ouverture l'an prochain, le circuit de Sakhir est proche d'un accord avec les équipes de F1 pour les journées de tests d'avant-saison en 2025.

Max Verstappen, Red Bull Racing RB20

Après avoir longtemps tenu ses tests de préparation sur le circuit de Barcelone, la F1 a récemment posé ses valises sur le circuit de Sakhir, à Bahreïn, offrant des conditions météorologiques plus douces à ce moment de l'année (fin février-début mars).

Surtout, le Grand Prix de Bahreïn constitue la manche d'ouverture du championnat du monde de F1 depuis 2021, et il était plus logique et plus pratique pour les écuries de Formule 1 d'effectuer leur répétition générale sur le même circuit, quelques jours avant la première course.

Lire aussi :

Mais, en raison de la période du Ramadan, les dates des Grands Prix de Bahreïn et d'Arabie saoudite ont été reculées en 2025, alors que le Grand Prix d'Australie retrouve sa place en ouverture de saison.

Dès lors, l'incertitude demeurait sur le théâtre des tests de pré-saison l'an prochain, l'un des scénarios évoqués étant un retour à Barcelone, avant que les équipes ne retournent dans leurs bases puis ne s'envolent pour l'Australie.

Il semblerait cependant que, après des discussions avec la FOM, une majorité des équipes aient voté pour des essais hivernaux à Bahreïn une nouvelle fois, avant de revenir dans leurs quartiers généraux européens, puis de se rendre à Melbourne pour le Grand Prix d'Australie, qui se tiendra le 16 mars.

L'annonce n'a pas encore été officialisée, mais il semblerait que les tests de Bahreïn se tiendront du 26 au 28 février, soit au plus tard de ce qui est possible puisque la période du Ramadan s'ouvrira dans la soirée du vendredi 28 février justement, pour se conclure le samedi 29 mars.

Pour rappel, les GP de Bahreïn et d'Arabie saoudite 2025 se disputeront les 13 et 20 avril, et seront encore précédés de la Chine et du Japon.

Vers un retour à Barcelone en 2026

Il semblerait que la perspective d'effectuer un aller/retour à Bahreïn, et bénéficier de conditions clémentes, l'aient ainsi emporté sur celle de disputer trois jours d'essais en Espagne dans des conditions potentiellement peu clémentes, et pour des séances de travail possiblement peu productives.

Toutefois, il est probable que Barcelone accueille à nouveau les tests de pré-saison en 2026, ce qui devrait en revanche s'annoncer cette fois plus commode en termes de logistique pour les équipes, qui devront faire face à une course contre-la-montre avec le montage de leurs monoplaces qui seront issues de la nouvelle réglementation, avec l'incertitude liée aux délais de livraison et d'assemblage des pièces sur les nouvelles voitures.

Avec Roberto Chinchero

Charles Leclerc, Ferrari SF-24

Charles Leclerc, Ferrari SF-24

Photo de: Andy Hone / Motorsport Images

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent La visite secrète qui rapprocherait Adrian Newey d'Aston Martin
Article suivant Vasseur : "Pas sûr que ça irait plus vite si je ne souriais pas"

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France