Barcelone, J4 - Kubica conserve la tête, Verstappen anime l'après-midi

Robert Kubica a conservé les commandes de la feuille des temps à Barcelone lors de la quatrième journée des essais hivernaux alors que Mercedes et Ferrari ont engrangé les tours.

Barcelone, J4 - Kubica conserve la tête, Verstappen anime l'après-midi

Neuf des dix pilotes de la matinée étaient remplacés cet après-midi à Barcelone, le seul à poursuivre le travail après la pause étant Romain Grosjean chez Haas. Après deux drapeaux rouges en début de journée, les quatre dernières heures de roulage ont été bien plus calmes, sans doute cela était-il dû aux longs relais et aux simulations de course lancés par les écuries, profitant d'excellentes conditions de piste, toujours sous le soleil catalan.

Lire aussi :

Il a fallu attendre quasiment la dernière demi-heure pour voir de l'agitation et certains des pilotes de l'après-midi se hisser dans le top 5 établi depuis la matinée. C'est Max Verstappen qui a tiré le premier, en pneus C3 (les pneus tendres du GP d'Espagne 2019), quelques minutes avant que Sergio Pérez, avec les mêmes gommes, échoue à un peu moins d'un dixième derrière le Néerlandais. Dix minutes avant la fin de journée, Daniil Kvyat s'est classé derrière les deux hommes, à une demi-seconde du temps réalisé par Robert Kubica dans la matinée.

Le Russe a ensuite été coresponsable du dernier drapeau rouge du jour, qui a mis fin au roulage, en s'arrêtant dans l'herbe dans le virage 9. Coresponsable car Verstappen a apparemment subi un problème dans les derniers instants, le Néerlandais partant en tête-à-queue au freinage du virage 10 avant l'immobilisation totale de sa RB16. Ce n'était pas la première cascade de l'après-midi pour le #33, déjà en difficulté auparavant dans la dernière chicane.

En termes de roulage, Mercedes a de nouveau terminé la journée en tête, atteignant les 179 tours, suivi de près par Ferrari. Derrière les deux structures, le roulage est clairement plus modeste pour Racing Point et Renault, sans être famélique. Le constructeur français n'a d'ailleurs pas pris la piste durant les deux premières heures de la session de l'après-midi, sans qu'une raison particulière soit donnée. Cela n'a pas empêché Esteban Ocon de mettre 74 tours en banque, un total qui n'a pas vraiment à rougir face à celui des autres.

Spain Barcelone, J4 - Classement final

  Pilote Équipe Tours Temps (pneus)
1 Poland Robert Kubica Alfa Romeo 53 1:16.942
2 Netherlands Max Verstappen Red Bull 84 1:17.347 
3 Mexico Sergio Pérez Racing Point 84 1:17.428 
4 Russian Federation Daniil Kvyat AlphaTauri 60 1:17.456 
5 France Pierre Gasly AlphaTauri 25 1:17.540 
6 Thailand Alexander Albon Red Bull 29 1:17.550 
7 United Kingdom Lewis Hamilton Mercedes 89 1:17:562 
8 Canada Lance Stroll Racing Point 43 1:17.787
9 Finland Valtteri Bottas Mercedes 90 1:18.100 
10 Germany Sebastian Vettel Ferrari 84 1:18.113 
11 Australia Daniel Ricciardo Renault 53 1:18.214
12 Spain Carlos Sainz McLaren 46 1:18.221
13 Monaco Charles Leclerc Ferrari 80 1:18.244 
14 Canada Nicholas Latifi Williams 48 1:18.300 
15 United Kingdom George Russell Williams 59 1:18.535 
16 France Romain Grosjean Haas 107 1:18.670 
17 United Kingdom Lando Norris McLaren 57 1:18.826 
18 Finland Kimi Räikkönen Alfa Romeo 51 1:19.515 
19 France Esteban Ocon Renault 74 1:21.542 

Les pneus sont classés de C1 à C5, C1 étant la gomme la plus dure et C5 la plus tendre.

partages
commentaires
Ferrari a déjà envisagé puis abandonné l'idée d'un système DAS

Article précédent

Ferrari a déjà envisagé puis abandonné l'idée d'un système DAS

Article suivant

Coronavirus : pas d'autre report mais une situation prise au sérieux

Coronavirus : pas d'autre report mais une situation prise au sérieux
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement Essais de Barcelone II
Catégorie Mercredi
Auteur Fabien Gaillard
Comment évolue la course au développement en F1 ? Prime

Comment évolue la course au développement en F1 ?

Comme il est de coutume en Formule 1, le Grand Prix d'Espagne a vu l'introduction d'évolutions sur les monoplaces, ce qui nous a donné un meilleur aperçu de la hiérarchie de la saison 2021.

Formule 1
16 mai 2021
Pourquoi Ricciardo peine à s'adapter chez McLaren Prime

Pourquoi Ricciardo peine à s'adapter chez McLaren

Les premiers pas de Daniel Ricciardo chez McLaren ont été difficiles, même si l'Australien semble être sur la bonne voie. Encore faut-il confirmer après une adaptation complexe à sa nouvelle écurie.

Formule 1
15 mai 2021
Comment le drame d'Elio de Angelis a changé la F1 Prime

Comment le drame d'Elio de Angelis a changé la F1

Il y a 35 ans, Elio de Angelis a connu un accident au Circuit Paul Ricard, lequel n'aurait jamais entraîner sa mort, et dont la Formule 1 a tiré des leçons précieuses.

Formule 1
14 mai 2021
Les changements nécessaires pour adapter Barcelone à la F1 moderne Prime

Les changements nécessaires pour adapter Barcelone à la F1 moderne

Ces dernières années, les critiques sont devenues récurrentes envers le circuit de Barcelone, présent au calendrier depuis désormais trente ans. Malgré un spectacle de bonne facture en 2021, notamment grâce à la bataille stratégique entre Mercedes et Red Bull, le tracé catalan a de nouveau affiché ses failles, qui doivent être réparées pour atteindre les objectifs de la F1 actuelle.

Formule 1
13 mai 2021
L'acteur qui a contribué aux sept titres consécutifs de Mercedes Prime

L'acteur qui a contribué aux sept titres consécutifs de Mercedes

Mercedes règne en maître sur la Formule 1 depuis le début de l'ère hybride, et c'est en partie grâce à Petronas.

Formule 1
12 mai 2021
Monaco : Pourquoi Villeneuve a échoué là où son père a triomphé Prime

Monaco : Pourquoi Villeneuve a échoué là où son père a triomphé

Au volant de la meilleure monoplace du plateau, Jacques Villeneuve n'a pas marqué le moindre point au Grand Prix de Monaco en 1996 et en 1997, avec deux des pires courses de sa carrière. Son père Gilles s'était pourtant illustré en Principauté.

Formule 1
11 mai 2021
Les notes du Grand Prix d'Espagne 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Espagne 2021

Après le Grand Prix d'Espagne, quatrième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
10 mai 2021
Red Bull a besoin que Verstappen fasse moins d'erreurs Prime

Red Bull a besoin que Verstappen fasse moins d'erreurs

Affronter la grande puissance de Mercedes et son atout Lewis Hamilton a toujours exigé le meilleur de Red Bull et de Max Verstappen. Mais après avoir commis quelques erreurs supplémentaires lors du Grand Prix du Portugal, le pilote néerlandais a montré les failles qu’il doit combler s’il veut lutter pour le titre jusqu’à la fin de la saison.

Formule 1
8 mai 2021