Bottas : Les discussions avec Mercedes n'ont pas commencé

Valtteri Bottas a révélé que les discussions entre Mercedes et lui pour l'éventuelle prolongation de leur collaboration au-delà de la saison 2021 de F1 n'ont pas encore débuté.

Bottas : Les discussions avec Mercedes n'ont pas commencé

Alors que les contrats des pilotes Mercedes actuels, Lewis Hamilton et Valtteri Bottas, se terminent en fin de saison, l'avenir du Finlandais au sein de la structure septuple Championne du monde en titre est bien évidemment l'une des inconnues les plus importantes de l'équation qui verra la mise en place de la grille l'an prochain.

Cela sera d'autant plus important que la saison 2022 marquera une révolution sur le plan technique avec l'arrivée d'une nouvelle génération de monoplaces qui tireront une grande partie de leur appui du phénomène d'effet de sol, ce qui pourrait donc rebattre les cartes de la hiérarchie. Mercedes apparaît comme un parti plutôt bon à l'approche de cette refonte réglementaire, puisque non seulement l'écurie reste sur un record de titres consécutifs mais elle a surtout su aborder les différents changements réglementaires de ces dernières années sans être exclue de la course aux titres.

Lire aussi :

Au moment où il connaît un début de saison compliqué, mis en exergue par un difficile week-end du Grand Prix d'Azerbaïdjan qu'il n'a pas pu terminer dans le top 10 à la régulière, la question de la prolongation de contrat de Bottas est posée. Le vice-champion 2019 et 2020 est chez Mercedes depuis 2017 et, en dépit de performances solides, il n'a jamais su se montrer à la hauteur de son équipier sur la durée.

Le passage éclair de George Russell dans le baquet de la W11 l'an passé lors du GP de Sakhir, en remplacement d'un Hamilton touché par le COVID, a contribué à fragiliser aux yeux des observateurs et des fans la position du #77. Cet épisode a également renforcé le pilote Williams dans le rôle du prétendant à tout baquet Mercedes qui serait libre.

Interrogé sur le sujet, Bottas a révélé que les discussions sur son propre avenir au sein de la structure de Brackley n'avaient pas commencé : "Tout d'abord, nous n'avons pas encore parlé, tout simplement parce que c'est un championnat assez exigeant et nous savons à quel point il est important d'avoir une sorte de 'paix' pour travailler, disons, pour pouvoir vraiment se concentrer sur le principal, à savoir la performance", a-t-il déclaré, en réponse à la question de savoir s'il souhaitait une décision rapide afin de ne pas risquer d'être sans baquet en 2022. 

"Ce moment arrivera, c'est sûr", a-t-il poursuivi. "Ce n'est pas encore le cas mais bien entendu le temps passe, surtout quand on s'apprête à avoir des triplettes de Grands Prix et ainsi de suite. Le temps est limité, donc j'imagine, naturellement, que le mois prochain ou dans ces eaux-là, on pourra peut-être démarrer les discussions. Et je sais de mon expérience passée que plus vous pouvez en quelque sorte régler tôt ce genre de choses, mieux c'est pour tout le monde. Donc, cela viendra bientôt, mais pas encore."

partages
commentaires
Pérez : "Albon m'a expliqué tous les problèmes qu'il a eus"

Article précédent

Pérez : "Albon m'a expliqué tous les problèmes qu'il a eus"

Article suivant

Ilott en "très bonne position" pour saisir une opportunité en F1

Ilott en "très bonne position" pour saisir une opportunité en F1
Charger les commentaires
Un calendrier de 23 Grands Prix en péril Prime

Un calendrier de 23 Grands Prix en péril

Après l’annonce de l’annulation du Grand Prix de Singapour à cause des restrictions sanitaires en vigueur, la Formule 1 cherche des alternatives pour conserver un calendrier de 23 courses. Mais ce projet audacieux est-il voué à l’échec ?

Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré Prime

Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré

Jean Alesi a immédiatement marqué la Formule 1 lors de ses débuts avec Tyrrell, mais sa décision de rejoindre Ferrari plutôt que Williams en 1991 était une erreur de jugement, dans une saison au cours de laquelle les luttes politiques internes ont miné le développement de la monoplace...

Formule 1
11 juin 2021
Riccardo Patrese, le véritable gentleman sans ego Prime

Riccardo Patrese, le véritable gentleman sans ego

Les pilotes ont tendance à être égoïste, mais pas Riccardo Patrese. Retour sur la carrière d'un véritable gentleman.

Formule 1
9 juin 2021
Les notes du Grand Prix d'Azerbaïdjan 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Azerbaïdjan 2021

Après le Grand Prix d'Azerbaïdjan, sixième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
7 juin 2021
Comment Honda a transformé son moteur en rival de Mercedes Prime

Comment Honda a transformé son moteur en rival de Mercedes

Pour la première fois de l'ère turbo hybride, Red Bull mène les deux championnats après sa victoire au Grand Prix de Monaco.

Formule 1
5 juin 2021
Comment Amazon aide à façonner le futur de la F1 Prime

Comment Amazon aide à façonner le futur de la F1

Le partenariat entre la Formule 1 et Amazon Web Services se traduit par de nombreux graphiques servant à approfondir la compréhension des Grands Prix. Mais la discipline cherche également à améliorer le spectacle proposé en piste aux spectateurs.

Formule 1
2 juin 2021
Pourquoi la survie du GP de Monaco n'est pas menacée Prime

Pourquoi la survie du GP de Monaco n'est pas menacée

Les avis sont divisés sur la place du Grand Prix de Monaco au sein du calendrier de la Formule 1. Néanmoins, l'épreuve continue d'offrir un défi unique pour les pilotes et les équipes.

Formule 1
1 juin 2021
Pourquoi les qualifications freinent la progression de Pérez Prime

Pourquoi les qualifications freinent la progression de Pérez

À Monaco, Sergio Pérez a réalisé sa meilleure course depuis qu'il a rejoint Red Bull en s'élançant de la neuvième place sur la grille pour atteindre la quatrième position sous le drapeau à damier.

Formule 1
31 mai 2021