Brawn est "fier" des efforts de la F1 face au COVID-19

Alors que la pandémie de COVID-19 a mis le début de saison 2020 de F1 en attente, Ross Brawn se dit fier des efforts consentis par les parties prenantes de la discipline pour aider le monde médical dans la lutte face à la maladie.

Brawn est "fier" des efforts de la F1 face au COVID-19

La saison 2020 de Formule 1 a déjà vu neuf de ses 22 Grands Prix être reportés ou annulés, laissant à l'heure d'écrire ces lignes le Grand Prix de France comme potentiel hôte de la première épreuve de l'année, fin juin, même si cela semble bien hypothétique en l'état actuel de la situation sanitaire. La crise sur le plan médical et la crainte d'une saturation des services de santé, pouvant être submergés par la vague épidémique, ont poussé la discipline reine à s'engager sur la voie d'une participation à l'effort de lutte contre la maladie.

Lire aussi :

C'est ainsi que les forces des structures basées en Grande-Bretagne, ainsi que de la F1 elle-même, ont été réunies pour développer et fabriquer des respirateurs permettant la prise en charge de patients touchés par les formes les plus graves du COVID-19. "Je suis très fier des gens qui sont impliqués dans ce projet", a lancé Ross Brawn au micro de Sky Sports. "De notre côté, Pat Symonds est l'ingénieur principal. Nous n'avons pas une grande capacité d'ingénierie au sein de la F1, mais Pat a dirigé une partie de l'organisation avec deux ou trois autres personnes, et les équipes ont été extraordinaires."

"Mercedes HPP, leur département moteur, a produit un système de respiration séparément, et il semble être très, très utile dans un premier stade d'assistance pour aider à combattre cette maladie dans le cas des patients en détresse [respiratoire]. Je pense qu'il a reçu le feu vert désormais, mais le nouveau design de respirateur, qui devait être approuvé, va être mis en service et la fabrication va commencer."

Lire aussi :

Une solidarité face à l'adversité que Brawn a connu fin 2008 quand plusieurs motoristes ont proposé d'équiper l'écurie de Brackley afin qu'elle puisse demeurer en Championnat du monde. "La F1 est comme cela, nous passons une grande partie de notre vie à essayer de nous battre les uns les autres de n'importe quelle façon sur la piste. Mais quand nous connaissons ces situations, alors la F1 se rassemble et, par bribes, j'ai parfois vu cela sur les circuits."

"Une équipe a un accident, manque de pièces de rechange, des équipes se mobilisent et lui donnent des pièces afin qu'elle puisse continuer à rouler. J'ai vu cela tellement de fois. Mon exemple, Brawn GP : quand nous étions en difficulté, Mercedes et Ferrari ont proposé de nous donner leur moteur. Nous nous battons comme des chiffonniers en piste, mais en fait il y a une très forte camaraderie. Et je suis extrêmement fier des choses qui ont été faites pour contribuer dans une petite mesure à la résolution de cette crise."

Un sentiment partagé par le PDG de McLaren, Zak Brown : "C'est remarquable", a-t-il déclaré à Sky F1. "Nous avons environ 100 personnes sur le projet, et le nombre de personnes au sein de McLaren qui se sont proposées pour donner de leur temps afin d'aider, tant au niveau local qu'au sein de l'équipe de course, ainsi que les voisins et la famille – des situations comme celle-ci rendent tout le monde plus fort, ils travaillent ensemble, ils créent des liens –, c'est vraiment génial à voir."

partages
commentaires
Ce que cachent les rumeurs autour d'Aston Martin et Wolff

Article précédent

Ce que cachent les rumeurs autour d'Aston Martin et Wolff

Article suivant

Dennis : "Hamilton a gagné en maturité"

Dennis : "Hamilton a gagné en maturité"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Fabien Gaillard
À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie Prime

À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie

Mercedes a pris l'ascendant sur Red Bull lors des essais libres à Imola vendredi, mais les performances restent très serrées. L'écurie Championne du monde ne prend rien pour acquis, et les données difficilement lisibles confirment que cette méfiance est légitime.

Formule 1
17 avr. 2021
Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc Prime

Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc

La Scuderia Ferrari a débarqué à Imola après une bonne performance lors de la manche d’ouverture à Bahreïn. Mais pour Charles Leclerc, il reste encore du travail pour que Ferrari retrouve la place qu'elle mérite.

Formule 1
16 avr. 2021
Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ? Prime

Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ?

En Formule 1, trois semaines d’attente entre deux courses paraissent être une éternité. Avec un calendrier 2021 déjà modifié, les équipes se rendent à Imola pour reprendre la compétition après une manche d’ouverture exaltante à Bahreïn. Voici les différents enjeux et scénarios attendus pour ce Grand Prix d’Émilie-Romagne.

Formule 1
15 avr. 2021
Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance Prime

Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance

Williams a résisté à la marée pendant de nombreuses années mais l'ère du propriétaire-exploitant est révolue depuis longtemps.

Formule 1
14 avr. 2021
Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ? Prime

Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ?

Les équipes de Formule 1 semblent divisées concernant la meilleure solution pour les nouvelles règles sur le fond plat. Une fois de plus, deux tendances radicalement opposées apparaissent. Désormais, une question se pose : le tableau dressé lors du premier Grand Prix permet-il déjà d'indiquer qui est sur la bonne voie et qui ne l'est pas ?

Formule 1
13 avr. 2021
AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ? Prime

AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ?

Serait-il possible qu'AlphaTauri soit la grande surprise de la saison 2021 de Formule 1 ? Ce qui a été montré lors du Grand Prix de Bahreïn le suggère clairement.

Formule 1
13 avr. 2021
Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage Prime

Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage

Remémorons-nous quelques souvenirs marquants de Stirling Moss, légende du sport automobile, qui nous a quittés l'an dernier à l'âge de 90 ans.

Formule 1
12 avr. 2021
Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins Prime

Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins

Aston Martin peut-elle se sortir du trou dans lequel la réglementation aérodynamique de 2021 l'a envoyée ? Cette question, l'écurie britannique ne peut pas encore y répondre. En revanche, les récentes performances de Mercedes offrent un signe d'encouragement.

Formule 1
11 avr. 2021