Brown s'inquiète : deux à quatre écuries pourraient disparaître

Dans la foulée d'autres patrons d'écurie, Zak Brown tire le signal d'alarme quant à la crise inévitable que va traverser la Formule 1.

Brown s'inquiète : deux à quatre écuries pourraient disparaître

En raison de la pandémie mondiale de COVID-19, les sports mécaniques sont à l'arrêt et nul ne sait si et quand la saison 2020 pourra débuter. Très vite, les acteurs de la catégorie reine ont pris de premières décisions fortes, comme le report de la future réglementation, mais elles ne suffiront pas et un gros travail d'anticipation et de refonte doit être mené pour envisager l'avenir avec le plus de sérénité possible.

Lire aussi :

C'est ce que réclame à son tour le PDG de McLaren Racing, car si la Formule 1 paraît armée sur le papier pour affronter cette crise, elle ne pourra pas y parvenir en laissant trop d'équipes sur le bord de la route. Pour Zak Brown, deux défections seraient déjà de trop, et ce chiffre risquerait même de monter jusqu'à quatre si les bonnes mesures ne sont pas mises en place. 

"C'est potentiellement dévastateur pour les équipes, et si [ça l'est] pour suffisamment d'équipes – pas forcément plus de deux –, alors c'est très menaçant pour la F1 dans son ensemble", prévient-il dans une interview accordée à la BBC. "Pourrais-je imaginer, avec ce qui se passe actuellement dans le monde et si nous n'abordons pas cette situation de front, deux équipes disparaître ? Oui. En fait, je pourrais voir quatre équipes disparaître si ce n'est pas géré comme il faut." 

Le risque de voir des écuries plonger à cause de la crise est réel mais a toujours existé en Formule 1. Néanmoins, ce qui préoccupe énormément aujourd'hui, c'est le contexte très défavorable qui menace de perdurer et dans lequel personne ne sera intéressé pour tenter de sauver une structure en péril.

"Et ensuite, étant donné le temps qu'il faut pour mettre sur pied une écurie de F1, et compte tenu de la crise économique et sanitaire que nous traversons, penser qu'il y aurait de nombreuses personnes en attente pour prendre la relève de ces équipes comme ce fut le cas historiquement…", développe Zak Brown. "De ce point de vue, je ne pense pas que le timing puisse être pire. Je pense donc que la F1 est dans un état très fragile en ce moment."

partages
commentaires
C'était un 6 avril : l'invraisemblable imbroglio d'Interlagos
Article précédent

C'était un 6 avril : l'invraisemblable imbroglio d'Interlagos

Article suivant

Coronavirus : Ron Dennis lance une opération d'aide

Coronavirus : Ron Dennis lance une opération d'aide
Charger les commentaires
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021
Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell... Prime

Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell...

La saison 2021 est certainement l'une des plus intenses qu'ait connues Lewis Hamilton au fil de sa longue et victorieuse carrière en Formule 1. Le septuple Champion du monde s'est confié à quatre médias au Grand Prix du Qatar, dont Motorsport.com, sur de nombreux sujets tels que cette bataille à couteaux tirés avec Max Verstappen, une Mercedes W12 qui lui donne du fil à retordre et son futur coéquipier George Russell…

Formule 1
24 nov. 2021
Les notes du Grand Prix du Qatar 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Qatar 2021

Après le Grand Prix du Qatar, vingtième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
22 nov. 2021
Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle Prime

Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle

Un an avant le début de la Coupe du monde de football 2022, le Qatar organise le premier de ses onze nouveaux Grands Prix de Formule 1. Une exposition médiatique rêvée pour le pays, qui est vivement critiqué sur les questions relatives aux droits de l'homme.

Formule 1
21 nov. 2021
Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda Prime

Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda

Max Verstappen trouve les pénalités moteur "illogiques", toutefois elles sont en vigueur depuis désormais quatre saisons et ont en grande partie été façonnées par les difficultés rencontrées par Honda au moment de son retour en F1. Retour sur l'évolution récente des sanctions concernant les unités de puissance.

Formule 1
20 nov. 2021