Brown : "Personne en F1 n'est meilleur que Norris"

Zak Brown ne tarit pas d'éloges sur son poulain Lando Norris : d'après lui, aucun pilote n'est plus talentueux en Formule 1.

Brown : "Personne en F1 n'est meilleur que Norris"
Charger le lecteur audio

Lando Norris réalise un début de saison remarquable dans l'élite, et ça ne passe pas inaperçu. L'écurie McLaren fait d'étonnants bonds dans la hiérarchie d'un Grand Prix à l'autre, si bien que Norris, après avoir fini seulement 15e à Bahreïn, a décroché la septième place à Djeddah et la cinquième en Australie, avant de monter sur la troisième marche du podium à Imola. Le Britannique a déjà 35 points au compteur, à comparer aux 11 unités engrangées par son coéquipier Daniel Ricciardo.

Norris était déjà monté en puissance lors de ses trois premières saisons en Formule 1, jusqu'à prendre la sixième place du championnat l'an passé avec 160 points et quatre podiums. Ainsi, Zak Brown (PDG de McLaren Racing) n'en démord pas : personne n'est meilleur que lui.

Lorsqu'il lui est demandé dans le podcast F1 Nation si Norris a mis la barre plus haut cette année, Brown répond : "Oui. À mon avis, personne en Formule 1 n'est meilleur que lui. Il est incroyablement rapide. Mais… il y a beaucoup de pilotes rapides en Formule 1. Je pense que ce qui m'impressionne le plus chez Lando, c'est le peu d'erreurs qu'il commet. Et ses erreurs sont minimes : il dépasse les limites de la piste, il bloque un frein. On ne le voit pas souvent mettre la voiture dans le grillage ou sortir large d'un virage sous la pression. Quant au talent naturel pur, je pense que personne n'en a plus que lui en Formule 1."

Lando Norris, McLaren, célèbre sa 3ᵉ position avec Zak Brown, PDG de McLaren Racing

Zak Brown félicite Lando Norris pour son podium au Grand Prix d'Autriche 2021

Cependant, Norris attend encore sa première victoire en Championnat du monde : avec six podiums, il fait partie des dix pilotes qui ont signé le plus de top 3 sans s'imposer, aux côtés d'un certain Carlos Sainz. Zak Brown ne manque toutefois pas de rappeler les opportunités manquées l'an passé, notamment un Grand Prix de Russie longtemps mené par le pilote McLaren avant que ce dernier ne s'entête à rester en pneus slicks à l'arrivée de la pluie.

"Je pense que tant que nous continuerons à montrer des progrès, il sera convaincu que sa victoire n'est pas loin", ajoute Brown. "Il aurait pu gagner trois courses d'affilée l'an dernier. À Monza, un rien le séparait de Daniel ; en Russie, sans la décision à la fin de la course, il allait gagner ; à Spa, il était largement le plus rapide en qualifications jusqu'à son accident. Il aurait donc pu en gagner trois d'affilée. Bref, c'est clair qu'il est prêt à gagner, il faut juste que nous le mettions en position de gagner." Ce qui paraît pour l'instant compliqué, la suprématie des Ferrari et des Red Bull étant nette.

Lire aussi :

partages
commentaires
La chicane "au rabais" de Miami n'emballe pas les pilotes
Article précédent

La chicane "au rabais" de Miami n'emballe pas les pilotes

Article suivant

Les pilotes souhaitent que la FIA passe le balai au premier virage

Les pilotes souhaitent que la FIA passe le balai au premier virage