Formule 1
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé

Casque de Kvyat : les explications de la FIA

partages
commentaires
Casque de Kvyat : les explications de la FIA
Par :
1 oct. 2019 à 06:50

Directeur de course de la Formule 1, Michael Masi explique pourquoi Daniil Kvyat n'a pas eu droit à un design de casque spécial pour le Grand Prix de Russie.

Un Grand Prix à domicile est toujours un moment particulier pour les pilotes de Formule 1. Quatorze d'entre eux ont le privilège de courir dans leur pays, dont Daniil Kvyat, qui comptait bien fêter son retour à Sotchi. Le Russe espérait arborer un casque blanc-bleu-rouge aux couleurs de son pays, lui qui porte habituellement un heaume à dominante rouge et bleue.

Lire aussi :

Or, Kvyat avait déjà utilisé un design spécial à Monza, où la partie bleue de son casque avait été remplacée par du rouge et la bande blanche avait laissé place au drapeau italien. Le pays transalpin est en effet cher à son cœur puisqu'il y a vécu pendant plusieurs années lorsqu'il était adolescent et courait en karting, avant de passer près de quatre saisons chez Toro Rosso en F1.

Depuis 2015, les pilotes doivent conserver le même design de casque tout au long de la saison,afin d'être plus facilement identifiables en piste, avec la possibilité d'en changer une fois par an. Kvyat avait donc déjà utilisé son joker, et sa requête a été refusée. Michael Masi estime toutefois ne pas avoir eu le choix : "Je ne pense pas que Kvyat ait été ciblé. Il nous a été demandé si le design du casque était globalement similaire. Et la réponse a été non. L'équipe m'a demandé si le design était, à mon avis, globalement similaire, ce qui est la manière dont c'est formulé dans la réglementation, je crois."

Le cas Verstappen

Certains observateurs ont fait remarquer que d'autres pilotes avaient changé de casque plus souvent que ne l'autorise la réglementation. Max Verstappen, dans un style similaire à celui de Kvyat à Monza, a toujours conservé les traits de son casque 2019 à dominante blanche mais en a changé les couleurs à deux reprises, pour un heaume jaune en Autriche et orange vif à Spa-Francorchamps. Lorsqu'il lui est demandé si toutes les équipes ont reçu l'approbation de la FIA pour un changement de casque, Masi répond : "Pas forcément. En général, ceux qui demandent reçoivent une réponse, qu'elle soit positive ou négative." Mais aucune demande n'a été faite concernant Verstappen, confirme l'Australien.

Par ailleurs, jamais une telle infraction n'a donné lieu à une sanction, et Masi n'est pas en mesure de dire quelle pénalité pourrait alors être infligée : "Je n'inflige pas les pénalités, j'informerais les commissaires de la situation. Si quelque chose se présentait, il faudrait que j'en informe les commissaires. Et ce serait à eux de décider ce qui se passerait ou non."

Max Verstappen, Red Bull Racing

Le sujet devrait en tout cas être abordé prochainement. "Vendredi soir, j'ai dit aux pilotes qu'il fallait effectivement s'intéresser à ça, mais il y a un certain nombre de parties prenantes. Ce n'est pas que la FIA, ce sont la FIA et le groupe F1."

"En fin de compte, ça dépend aussi de vous, les médias télévisuels. C'est marrant d'en discuter avec certains commentateurs. Ils disent : 'La raison pour laquelle il y a cette règle, c'est nous, car quand nous regardons la piste, nous savons qui est dans la voiture. S'il y a quelqu'un qui change de casque tout le temps, il faut réfléchir et regarder par deux fois pour voir de qui il s'agit, quand nous sommes en direct à la télévision.'"

"Il y a donc diverses raisons pour lesquelles cette règle a été instaurée. Nous en avons discuté vendredi soir et avons dit que nous allions étudier la situation. En fin de compte, cela requerrait un changement de réglementation. Là, chacun a un joker autorisé par an, et quand la question est posée, la réponse est relativement simple", conclut Masi.

Propos recueillis par Oleg Karpov

Article suivant
Williams a arrêté Kubica pour préserver les pièces

Article précédent

Williams a arrêté Kubica pour préserver les pièces

Article suivant

Ferrari menace : Il serait "terriblement dommage" d'utiliser le veto

Ferrari menace : Il serait "terriblement dommage" d'utiliser le veto
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Russie
Pilotes Daniil Kvyat Boutique
Équipes Toro Rosso Boutique
Auteur Benjamin Vinel