Des consignes chez Ferrari pour faire gagner Leclerc ?

Alors que Carlos Sainz a signé la pole position du Grand Prix de Grande-Bretagne, Charles Leclerc s'attend à ce que Ferrari prenne "des décisions stratégiques entre les voitures" pour signer un doublé.

Charger le lecteur audio

Carlos Sainz est entré dans l'Histoire hier en devenant le 104e pilote à réaliser une pole position en Grand Prix. L'Espagnol est parvenu à tenir en respect Max Verstappen sous la pluie de Silverstone, alors que le Champion du monde en titre a pour habitude d'exceller dans ces conditions.

Charles Leclerc, le coéquipier de Sainz chez Ferrari, a quant à lui signé le troisième temps. Une première victoire de Sainz ne le dérangerait pas, mais il souhaiterait surtout reprendre des points à Verstappen, qui en compte 49 d'avance pour l'instant. Ainsi, il espère un doublé Ferrari, avec peut-être l'application de consignes pour définir l'ordre d'arrivée...

"Bien sûr que je serai très heureux si Carlos remporte la course mais je ne vais pas cacher le fait que je veux gagner aussi", a-t-il reconnu. "Je pense que le plus important, c'est que nous finissions 1 et 2, qu'importe l'ordre. Si nous pouvons prendre des décisions stratégiques entre les voitures, je suis sûr que nous le ferons. Je me sens à l'aise dans la voiture, donc attendons de voir."

L'envie de reprendre du terrain sur Verstappen et Red Bull sur les deux championnats est également partagée par Sainz, même si l'Espagnol n'a pas évoqué de consignes : "Je pense que nous allons travailler en tant qu'équipe, comme nous l'avons fait pendant toute la saison. Je suis sûr qu'entre Charles et moi, nous pouvons nous battre contre Max, et n'oublions pas Sergio [Pérez] qui sera aussi à l'attaque. [Les Red Bull] étaient très rapides en EL3 donc je pense que si nous pouvons travailler [en équipe], nous pouvons faire le doublé."

Sainz, Verstappen, Leclerc : le tiercé dans l'ordre ?

Sainz, Verstappen, Leclerc : le tiercé dans l'ordre ?

Les dernières prévisions météo annoncent une course sur le sec, ce qui pourrait tourner à l'avantage de Red Bull. Verstappen avait signé le meilleur temps lors de la troisième séance d'essais libres et son coéquipier Sergio Pérez s'était placé en deuxième position. Mattia Binotto a donc tempéré les déclarations de ses pilotes, s'appuyant notamment sur le flou de la stratégie idéale.

"Sur le sec [en EL3], Max avait l'air très rapide et très compétitif", a indiqué le directeur d'équipe. "Nous sommes un peu derrière, ce qui montre que c'est très difficile ici. Je pense que la course peut être différente des qualifications. [...] Nous sommes maintenant concentrés sur la stratégie pour la course : un ou deux arrêts ? Aucune idée. Quels pneus choisir ? Aucune idée non plus. Je pense qu'il peut y avoir différents scénarios et avec la gestion des pneus que nous connaissons ici, l'avant gauche sera un problème pour la quantité d'énergie [qu'il encaisse]."

"[Red Bull] a gagné sept courses, [nous en avons gagné] seulement deux. Mais il y a eu quelques courses où nous menions et nous avons eu un problème de fiabilité, donc je pense que ça aurait pu faire facilement 5-4 ou 4-5. La lutte est très serrée, il y a encore beaucoup de courses à faire. La fiabilité est une préoccupation pour nous, mais elle peut être une préoccupation pour [Red Bull] également. Chaque course doit être terminée donc nous poursuivons nos efforts et nous verrons."

Lire aussi :

partages
commentaires
L'évolution cachée de Red Bull à Silverstone
Article précédent

L'évolution cachée de Red Bull à Silverstone

Article suivant

Ocon victime d'une défaillance de batterie lors des qualifs

Ocon victime d'une défaillance de batterie lors des qualifs