Des courses sprint à l'étude dès 2021, mais pas de grille inversée

La Formule 1 exclut l'option de grilles de départ inversées, mais envisage d'expérimenter en 2021 un format de course sprint se déroulant le samedi.

Des courses sprint à l'étude dès 2021, mais pas de grille inversée

Parmi les sujets abordés l'an dernier pour faire évoluer la Formule 1 a été évoquée la possibilité d'expérimenter des courses qui seraient organisées le samedi sur la base d'une grille de départ inversée, et ce afin de pimenter le spectacle offert sur certaines pistes. Ces plans n'ont toutefois pas obtenu le soutien total des écuries, Mercedes en particulier s'étant fermement opposé à cette proposition par crainte de voir ses pilotes, Lewis Hamilton et Valtteri Bottas, contraints de remonter le peloton.

Alors que l'on s'attendait à ce qu'un nouveau vote soit organisé cette année, sachant qu'avec la nouvelle structure de gouvernance ayant pris place avec les Accords Concorde 2021 l'unanimité n'est plus nécessaire pour adopter une telle mesure, ce plan est désormais écarté. Stefano Domenicali a en effet confirmé que, bien que la F1 soit ouverte à de nouvelles idées pour entretenir l'intérêt des fans, les grilles inversées ne sont assurément plus une option.

"La grille inversée, c'est fini, je peux vous le dire", a déclaré le PDG de la F1, interrogé jeudi par Motorsport.com lors d'une interview réunissant plusieurs médias. "Il est important de réfléchir peut-être à de nouvelles idées afin d'être plus attractifs ou intéressants, mais nous ne devons pas perdre l'approche traditionnelle de la course."

"Je pense que ce que nous avons appris lorsque nous changions les qualifications tous les deux jours, c'est que c'est quelque chose qui nous a brûlé les doigts. Nous devons éviter cela, et je pense donc que le format est désormais plutôt stable."

Lire aussi :

S'il exclut la possibilité de mettre en place des courses à grille de départ inversée, Stefano Domenicali révèle en revanche que la F1 réfléchit bel et bien à un format de courses sprint pouvant se tenir le samedi.

"Ce que nous étudions, c'est ce que pourrait être l'approche de ce que l'on appelle les courses sprint du samedi", explique-t-il. "Nous réfléchissons au fait que cela puisse être testé dès cette année. Des discussions sont en cours avec les équipes, dans le bon cadre, et je pense que cela pourrait peut-être être la seule chose potentiellement intéressante."

Domenicali suggère par ailleurs que la F1 devrait réfléchir à un format qui mettrait mieux en valeur les pilotes débutants, qui n'ont plus beaucoup d'opportunités d'engranger des kilomètres en dehors des Grands Prix compte tenu d'un programme de tests très limité.

"Nous devons à nouveau prêter attention aux rookies, aux véritables rookies", souligne-t-il. "Aujourd'hui, compte tenu du fait que nous avons moins de tests, nous devons créer [des opportunités de roulage], et pas uniquement en essais libres comme cela est déjà notifié dans le règlement."

"Peut-être pourrions-nous créer de bons événements, en mettant en avant le fait que nous devons concentrer l'attention sur les débutants. Nous avons un très bon nombre de jeunes pilotes qui sont déjà en Formule 1, mais nous ne pouvons pas stopper ce flux."

partages
commentaires

Voir aussi :

Quand les contrats des pilotes de F1 s'avèrent périlleux

Article précédent

Quand les contrats des pilotes de F1 s'avèrent périlleux

Article suivant

La Formule 1 envisage deux courses à Bahreïn pour lancer 2021

La Formule 1 envisage deux courses à Bahreïn pour lancer 2021
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Jonathan Noble
À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie Prime

À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie

Mercedes a pris l'ascendant sur Red Bull lors des essais libres à Imola vendredi, mais les performances restent très serrées. L'écurie Championne du monde ne prend rien pour acquis, et les données difficilement lisibles confirment que cette méfiance est légitime.

Formule 1
17 avr. 2021
Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc Prime

Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc

La Scuderia Ferrari a débarqué à Imola après une bonne performance lors de la manche d’ouverture à Bahreïn. Mais pour Charles Leclerc, il reste encore du travail pour que Ferrari retrouve la place qu'elle mérite.

Formule 1
16 avr. 2021
Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ? Prime

Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ?

En Formule 1, trois semaines d’attente entre deux courses paraissent être une éternité. Avec un calendrier 2021 déjà modifié, les équipes se rendent à Imola pour reprendre la compétition après une manche d’ouverture exaltante à Bahreïn. Voici les différents enjeux et scénarios attendus pour ce Grand Prix d’Émilie-Romagne.

Formule 1
15 avr. 2021
Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance Prime

Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance

Williams a résisté à la marée pendant de nombreuses années mais l'ère du propriétaire-exploitant est révolue depuis longtemps.

Formule 1
14 avr. 2021
Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ? Prime

Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ?

Les équipes de Formule 1 semblent divisées concernant la meilleure solution pour les nouvelles règles sur le fond plat. Une fois de plus, deux tendances radicalement opposées apparaissent. Désormais, une question se pose : le tableau dressé lors du premier Grand Prix permet-il déjà d'indiquer qui est sur la bonne voie et qui ne l'est pas ?

Formule 1
13 avr. 2021
AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ? Prime

AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ?

Serait-il possible qu'AlphaTauri soit la grande surprise de la saison 2021 de Formule 1 ? Ce qui a été montré lors du Grand Prix de Bahreïn le suggère clairement.

Formule 1
13 avr. 2021
Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage Prime

Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage

Remémorons-nous quelques souvenirs marquants de Stirling Moss, légende du sport automobile, qui nous a quittés l'an dernier à l'âge de 90 ans.

Formule 1
12 avr. 2021
Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins Prime

Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins

Aston Martin peut-elle se sortir du trou dans lequel la réglementation aérodynamique de 2021 l'a envoyée ? Cette question, l'écurie britannique ne peut pas encore y répondre. En revanche, les récentes performances de Mercedes offrent un signe d'encouragement.

Formule 1
11 avr. 2021