La F1 écarte l'idée du week-end de deux jours

Stefano Domenicali, le nouveau PDG de la Formule 1, a exclu l'idée de passer à des week-ends de Grand Prix d'une durée de deux jours.

La F1 écarte l'idée du week-end de deux jours

Dans le cadre d'une évaluation sur l'élargissement du calendrier de la Formule 1 dans les prochaines années, la proposition d'un week-end de course au format réduit a été examinée. Ainsi, au lieu de se dérouler du vendredi au dimanche, les essais, qualifications et courses tiendraient sur deux jours seulement.

Une idée abandonnée puis remise sur le tapis en 2020, lorsque le Grand Prix d'Émilie-Romagne à Imola a adopté un programme compact. Considéré comme un succès tant pour les équipes que pour les fans, le "format sur deux jours" a relancé les discussions en catégorie reine. Cependant, Stefano Domenicali, nouveau PDG de la F1, a révélé que le projet a été une nouvelle fois abandonné, invoquant le fait que les organisateurs de Grands Prix préfèrent le format de trois jours car il leur permet d'augmenter les ventes de billets.

S'exprimant dans une vidéo sur le site officiel de la Formule 1 au sujet de la possibilité de revoir les week-ends de deux jours, Domenicali a indiqué que cette expérience ne se répéterait pas. "Tous les organisateurs veulent vraiment une expérience complète pour les fans et pour les spectateurs, donc nous devons respecter cela", a-t-il expliqué.

Lire aussi :

L'année dernière, le Grand Prix de l'Eifel, au Nürburgring, s'est également transformé en un événement de deux jours, la journée du vendredi ayant été abandonnée en raison du mauvais temps. Mais selon le septuple Champion du monde Lewis Hamilton, s'il existe des inconvénients, il y a aussi des avantages à ne pas rouler pendant trois jours.

"Cela fait 23 jours de moins [par an] où 20 voitures prennent la piste et polluent donc c'est un point positif", estime le pilote Mercedes. "Pour nous, je pense que ça a rendu les choses tellement plus difficiles. Normalement, il y a deux séances le vendredi, ça laisse le temps de faire des tonnes de changements sur les réglages et, si on est en difficulté, on a le temps de se rattraper. En débutant le samedi, il n'y a pas assez de temps. On n'a qu'une seule séance pour être au top et faire les bons réglages avant les qualifications. Ça rend les choses très difficiles."

partages
commentaires

Voir aussi :

L'ancien pilote Jaime Alguersuari reprend la compétition
Article précédent

L'ancien pilote Jaime Alguersuari reprend la compétition

Article suivant

Alpine : Avoir une écurie partenaire n'est "pas une bonne affaire"

Alpine : Avoir une écurie partenaire n'est "pas une bonne affaire"
Charger les commentaires
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021