Domenicali : La F1 "solide" survivra à la retraite de Hamilton

Le nouveau PDG de la Formule 1, Stefano Domenicali, affirme que le Championnat du monde est suffisamment "solide" pour survivre à la retraite potentielle de Lewis Hamilton à la fin de cette saison.

Domenicali : La F1 "solide" survivra à la retraite de Hamilton

Inévitablement, en ne signant qu'un contrat d'un an avec Mercedes, Lewis Hamilton a engendré bon nombre de spéculations quant à son avenir en Formule 1. Ainsi, le Britannique pourrait tirer sa révérence dès la fin de la saison 2021 en empochant un huitième titre, ce qui ferait de lui le pilote le plus titré de l'Histoire du Championnat du monde. À ce sujet, Hamilton a indiqué qu'il n'a pas encore pris de décision et que lorsqu'il le fera, ce ne sera pas sous l'influence de l'issue de la lutte au classement général.

Afin de nuancer les rumeurs sur une potentielle retraite, il est important de rappeler que le pilote Mercedes a été récemment impliqué dans le programme d'essais des pneus 18 pouces de Pirelli, qui feront leurs débuts en 2022, et a évoqué avec un certain enthousiasme le défi que représente le Règlement Technique de la prochaine saison.

Interrogé lors d'un appel avec des analystes de Wall Street sur l'impact potentiel de la retraite du pilote le plus performant de l'Histoire de la discipline, Stefano Domenicali, le PDG de la F1, a insisté sur le fait que la F1 est toujours allée de l'avant lorsque les meilleurs pilotes ont cessé de courir. "Bien sûr, Lewis Hamilton est un grand atout. Il fait un travail incroyable sur le plan sportif en matière d'image. Il a pu développer la F1 dans d'autres domaines qui n'étaient pas vraiment liés à la F1", avance Domenicali.

Lire aussi :

"Mais la F1 est grande et les pilotes, les champions, prennent tous un jour leur retraite", poursuit-il. "Je ne sais pas ce que va faire Lewis, nous discutons avec lui mais, bien sûr, maintenant qu'il est concentré sur la saison en cours, il est pleinement motivé pour s'assurer qu'il sera le seul pilote à remporter huit titres. Vous savez, la F1 est solide, robuste, et il est certain que quelle que soit la décision de Lewis, la F1 ira de l'avant."

"La bonne nouvelle est que si Lewis reste, comme nous l'espérons tous, il aura une saison incroyable devant lui avec les nouvelles voitures et un nouveau défi. Et c'est sûr, ça peut être très intéressant pour lui. S'il décide de faire autrement, la bonne nouvelle est qu'aujourd'hui en F1, nous avons tellement de bons pilotes qu'au moins le challenge sera encore plus fort. Donc, quelle que soit la décision de Lewis, nous la respecterons. Mais la F1 est vraiment solide et robuste."

partages
commentaires

Voir aussi :

Williams ne voulait pas produire une voiture aussi pointue
Article précédent

Williams ne voulait pas produire une voiture aussi pointue

Article suivant

La FIA a envisagé le retrait de la dernière chicane à Barcelone

La FIA a envisagé le retrait de la dernière chicane à Barcelone
Charger les commentaires
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021
Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ? Prime

Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ?

Retour en détail sur les essais des nouveaux pneus Pirelli avec Mario Isola, chef du projet F1 de la marque italienne.

Formule 1
20 déc. 2021
L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1 Prime

L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1

Initialement controversé en raison de son effet sur l'esthétique et le poids des Formule 1, le Halo a gagné en reconnaissance depuis son introduction en 2018. Pat Symonds se penche sur la création d'un sauveur de vies.

Formule 1
18 déc. 2021