Formule 1
29 août
-
01 sept.
Événement terminé
05 sept.
-
08 sept.
Événement terminé
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
EL1 dans
6 jours
14 nov.
-
17 nov.
EL1 dans
27 jours
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
41 jours

EL1 - Vettel et Ferrari débutent bien, des soucis pour Hamilton

partages
commentaires
EL1 - Vettel et Ferrari débutent bien, des soucis pour Hamilton
Par :
30 août 2019 à 10:34

Sebastian Vettel (Ferrari) a signé le meilleur temps des Essais Libres 1 du Grand Prix de Belgique 2019 de F1, devant son équipier Charles Leclerc. Lewis Hamilton (Mercedes) a connu une séance perturbée par plusieurs problèmes techniques.

Après un été plus agité que prévu, qui aura vu l'échange de baquets entre Pierre Gasly et Alexander Albon, la prolongation de Valtteri Bottas chez Mercedes et l'annonce du retour d'Esteban Ocon en 2020, la Formule 1 reprend ses droits en Belgique pour un marathon de neuf Grands Prix en 90 jours. Le circuit de Spa est baigné de soleil pour cette première séance du week-end, avec une température dans l'air de 19°C et de 27°C sur la piste.

Lire aussi :

La piste, c'est Max Verstappen qui est le premier à la découvrir. En dehors des tours d'installation, que seules les Mercedes ne font pas comme à leur habitude, le début de séance est très calme puisqu'il faut attendre une douzaine de minutes pour revoir une voiture sur le tracé belge, grâce à Lando Norris. Valtteri Bottas est le premier pilote à signer un temps, en 2'04, mais c'est surtout du côté de Lewis Hamilton que les yeux se tournent. Très au ralenti en piste, le Britannique rencontre un problème technique dès sa première sortie. Il effectue quelques manipulations au volant et finit par repartir à un meilleur rythme, avant de rentrer au stand. Mercedes indique que la pédale d'accélérateur est en cause et qu'elle va être remplacée. 

Alors que Bottas continue d'abaisser ses temps, Lance Stroll prend la tête en 1'47"4, peu après des tête-à-queue de Robert Kubica et Daniil Kvyat à la sortie de l'épingle de la Source. Après une demi-heure de roulage, Ricciardo se hisse aux commandes en 1'46"7 (en pneus tendres). La Racing Point de Stroll rencontre un souci relativement rare : une partie du capot moteur se détache dans la ligne droite de Kemmel. Le Virtual Safety Car est déployé le temps de dégager les débris.

Verstappen signe par la suite le meilleur temps provisoire en 1'45"8 (tendres). Leclerc de son côté commet plusieurs erreurs, notamment dans la dernière chicane. C'est à ce moment-là que Hamilton ressort des stands. Une sortie de courte durée puisque le moment de rendre à Pirelli un premier train de pneus est arrivé et la piste se vide donc. Le cap de la mi-séance est alors franchi.

Lire aussi :

Carlos Sainz brise le silence, alors que du côté de Lando Norris, McLaren intervient sur la MCL34 qui est montée sur tréteaux. Nouvel anicroche pour Hamilton chez Mercedes : la télémétrie de la voiture vers le garage ne fonctionne pas. Il doit de nouveau passer par les stands, même si cela sera de courte durée. Albon signe peu après un temps à un peu moins de trois dixièmes de Verstappen, pour s'emparer de la seconde position provisoire. Très provisoire puisque plusieurs pilotes le devancent dans les minutes suivantes : Vettel inscrit la meilleure marque en 1'44"5 (tendres), deux dixièmes devant Leclerc (tendres). Verstappen et Albon sont relégués à plus de neuf dixièmes mais séparés par moins de huit centièmes, en tendres.

Hamilton effectue enfin son premier tour chronométré, durant lequel il est gêné par Verstappen. Gêné, Grosjean l'est également dans le Raidillon par une Ferrari et il se montre mécontent de la situation. La présence en piste diminue à l'approche de la fin de séance, Hamilton enchaînant les tours peu satisfaisants avec les gommes mediums, même si sa meilleure marque est à quelques centièmes de celle de Bottas, sur les mêmes enveloppes, à 1,3 seconde de Vettel. La séance s'achève sans grandes améliorations et avec de longs relais.

Belgium GP de Belgique - Essais Libres 1

P. Pilote Constructeur Tours Temps Écart
1 Germany Sebastian Vettel Ferrari 20 1'44.574  
2 Monaco Charles Leclerc Ferrari 20 1'44.788 0.214
3 Netherlands Max Verstappen Red Bull 18 1'45.507 0.933
4 Thailand Alexander Albon Red Bull 19 1'45.584 1.010
5 Finland Valtteri Bottas Mercedes 25 1'45.882 1.308
6 United Kingdom Lewis Hamilton Mercedes 16 1'45.973 1.399
7 Canada Lance Stroll Racing Point 16 1'46.198 1.624
8 Australia Daniel Ricciardo Renault 23 1'46.426 1.852
9 Mexico Sergio Pérez Racing Point 22 1'46.433 1.859
10 Spain Carlos Sainz Jr. McLaren 20 1'46.557 1.983
11 Germany Nico Hülkenberg Renault 23 1'46.669 2.095
12 United Kingdom Lando Norris McLaren 19 1'46.670 2.096
13 Finland Kimi Räikkönen Alfa Romeo 20 1'47.024 2.450
14 France Romain Grosjean Haas 18 1'47.176 2.602
15 Italy Antonio Giovinazzi Alfa Romeo 22 1'47.333 2.759
16 Denmark Kevin Magnussen Haas 21 1'47.488 2.914
17 Russian Federation Daniil Kvyat Toro Rosso 20 1'47.636 3.062
18 France Pierre Gasly Toro Rosso 26 1'47.968 3.394
19 Canada Nicholas Latifi Williams 24 1'48.784 4.210
20 Poland Robert Kubica Williams 24 1'48.966 4.392
Article suivant
Technique - Les écuries retirent de l’appui à Spa-Francorchamps

Article précédent

Technique - Les écuries retirent de l’appui à Spa-Francorchamps

Article suivant

Remplacé par Ocon, Hülkenberg salue la transparence de Renault

Remplacé par Ocon, Hülkenberg salue la transparence de Renault
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Belgique
Catégorie EL1
Auteur Fabien Gaillard