Fernando Alonso, 40 ans en Hongrie, se sent comme à ses 25 ans

Fernando Alonso sera l'un des deux pilotes quadragénaires de la grille en F1 à partir du Grand Prix de Hongrie au programme ce week-end.

Fernando Alonso, 40 ans en Hongrie, se sent comme à ses 25 ans

Fernando Alonso montre peu de signes d'inquiétude à l'idée de devenir le prochain pilote de Formule 1 à franchir le seuil des 40 ans, affirmant qu'il se sent comme s'il en avait 25. Le pilote espagnol fêtera son anniversaire jeudi au Hungaroring, rejoignant ainsi Kimi Räikkönen, qui dispute vraisemblablement sa dernière saison F1 à 41 ans, au club des pilotes quadragénaires en activité. Le double Champion du monde F1 a remporté son premier titre à l'âge de 24 ans, en 2005, et est revenu sur la grille avec Alpine cette année après deux saisons d'absence du paddock F1, passées en Championnat du monde d'Endurance, en IndyCar et sur le Dakar.

Lire aussi :

Avant la saison, des doutes ont été soulevés quant à la forme physique d'Alonso après qu'un accident de vélo survenu lors des préparatifs hivernaux lui ait causé une fracture de la mâchoire supérieure, ce qui a constitué un revers pour la préparation de son retour sur la grille. Mais l'Espagnol a récemment trouvé son rythme de croisière, déroulant efficacement ses préparatifs et la montée en puissance de ses week-ends de course de manière régulière, après avoir mis du temps à retrouver son rythme en F1. Il a ainsi marqué des points lors de chacune des cinq dernières courses.

Interrogé sur ce que lui inspire le fait d'aborder sa première course en tant que quadragénaire en Hongrie ce week-end, Alonso a plaisanté en disant qu'il allait raser sa barbe et faire d'autres préparatifs "pour que vous ne posiez pas de questions sur l'âge".

"Je vais aller au [solarium], je serai bronzé, je vais me raser et j'aurai l'air très jeune !" a-t-il déclaré dans un clin d'œil. "Non, je veux dire, ça va être une course très normale : aucun changement pour moi. Je me sens bien."

"Honnêtement, après l'accident du début d'année, lors des premières courses, [il y avait] encore une part de stress pour mon retour dans le championnat. J'étais inquiet avec ma mâchoire et mon épaule aussi, parce que j'avais une toute petite blessure. Mais maintenant, je suis en super, super forme et je suis à 200%. Donc, vous savez, ce n'est qu'un chiffre comme un autre. On va manger du gâteau, mais à part ça, ça va être un week-end très normal ! Je me sens comme à 25 ans. Donc quel que soit le chiffre indiqué sur le passeport, ce n'est pas ce que je ressens."

Alonso a récemment été le fer de lance d'Alpine en F1, enregistrant son meilleur résultat depuis le début de l'année avec une sixième place au Grand Prix d'Azerbaïdjan. Avec 26 points, le pilote Espagnol occupe actuellement la 11e place du championnat du monde des pilotes, à quatre unités de Sebastian Vettel. Il devance son équipier Esteban Ocon de 12 unités après être arrivé à sept occasions dans les points en dix courses, contre cinq pour le jeune Français. Il devrait subir une nouvelle opération de la mâchoire après la fin de la saison 2021 pour retirer deux plaques de titane mises en place en début d'année.

Voir aussi :

partages
commentaires
Verstappen s'est rassuré physiquement avec une simulation de 24h

Article précédent

Verstappen s'est rassuré physiquement avec une simulation de 24h

Article suivant

À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ?

À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ?
Charger les commentaires
Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire Prime

Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire

La Formule 1 reprend ses droits pour le Grand Prix de Russie, deux semaines après le dernier épisode du combat entre Max Verstappen et Lewis Hamilton. Alors que les incidents de Silverstone et de Monza ont suscité la controverse, ils manquaient heureusement d'un élément qui, jusqu'à présent, sépare la lutte pour le titre de 2021 des pires exemples de batailles peu glorieuses...

Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes Prime

Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes

Le plafonnement des budgets en Formule 1 a été présenté comme le sauveur de plusieurs équipes et a contribué à garantir leur viabilité pour les investisseurs. Mais il existe déjà un autre mécanisme qui a eu le même effet et qui dissuade fortement ceux qui ont les moyens de créer seuls une nouvelle équipe.

Formule 1
22 sept. 2021
Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Formule 1
20 sept. 2021
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021