Ferrari revient sur son nouvel accord avec Philip Morris

Mattia Binotto, le directeur de la Scuderia Ferrari, estime qu'il était "important" que l'écurie italienne et Philip Morris International poursuivent leur collaboration historique en dépit de changements quant à leur relation.

La relation entre Philip Morris International (PMI), géant de l'industrie du tabac, et la Scuderia Ferrari remonte aux années 1980, quand les premiers autocollants sont apparus sur les monoplaces rouges. Mais ce lien s'est progressivement renforcé dans les années 1990, jusqu'à ce que PMI devienne, par l'intermédiaire de sa marque Marlboro, un sponsor titre de l'écurie italienne à partir de 1997, l'accompagnant dans sa période la plus faste au début des années 2000.

Lire aussi :

À la fin de cette décennie, en dépit des restrictions sur la publicité liée au tabac et de l'impossibilité de mettre frontalement en avant ces produits, PMI est resté un partenaire majeur de Ferrari et a continué d'être présent en coulisses et même sur les livrées des monoplaces avec des références plus ou moins directes (notamment via les "codes barres" ou un nouveau logo pour l'écurie), qui ont elles aussi fini par disparaître. En 2018, ce partenariat a connu une résurgence moins discrète, avec l'apparition sur les monoplaces et dans le nom de l'écurie de Mission Winnow, une "initiative" visant à promouvoir un avenir sans tabac.

Toutefois, cette nouvelle forme de publicité a vite suscité de la méfiance de la part d'un certain nombre de pays, obligeant l'écurie et son partenaire à abandonner régulièrement cette référence, notamment lors des GP en Europe. En début de saison 2022, l'historique partenariat a semblé s'arrêter, et la référence à Mission Winnow disparaître. Mais, peu avant avant le GP d'Australie le mois dernier, il a été indiqué que la marque avait fait son retour parmi les partenaires de Ferrari.

S'exprimant pour Motorsport.com concernant ce nouvel accord, Mattia Binotto a expliqué qu'il était important de maintenir ce partenariat de long terme avec PMI, même si la nature de celui-ci avait changé. "Il est important de savoir que c'est un long partenariat avec Philip Morris, que nous en sommes très fiers et [que nous sommes] très heureux qu'il dure encore."

"C'était l'intention des deux parties car après tant d'années, il était important de demeurer ensemble. Oui, il y a eu un peu de changement dans la façon dont le partenariat fonctionne, sans trop entrer dans les détails. Mais au bout du compte, il était plus important de nous assurer qu'il se poursuive."

Lire aussi :

Avec Luke Smith

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Malgré les moqueries, le GP de Miami défend sa marina
Article suivant F1 22 : notre preview du circuit de Miami

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France