Ferrari devrait garder son bonus financier dans les Accords Concorde

Selon les informations de Motorsport.com, Ferrari devrait conserver un bonus financier dans le cadre des Accords Concorde, mais son montant devrait être plafonné.

Le logo Ferrari sur la Ferrari 499P

Des discussions sont actuellement en cours entre les écuries de Formule 1 et les propriétaires de la discipline Liberty Media afin de poser le cadre des prochains Accords Concorde. Ces accords régissent la façon dont la Formule 1 fonctionne, à la fois en matière de cadre réglementaire mais également en matière commerciale.

Dans ce processus, une première version de travail a été envoyée aux écuries avant des discussions qui s'annoncent intenses pour parvenir à une entente qui satisfasse tout le monde. Selon nos informations, selon ces termes, Ferrari conserverait le fameux bonus financier lié à sa participation historique, mais celui-ci serait plafonné.

Ainsi, parmi les éléments prévus dans les Accords Concorde figure la structure des récompenses financières attribuées aux écuries pour chaque saison, notamment en fonction de leur position finale au classement constructeurs. Les accords actuels, couvrant la période 2021-2025, stipulent que les écuries se partagent une somme représentant 50% des profits faits par la F1 jusqu'à un certain point. En effet, cette part peut être réduite en pourcentage si les profits sont plus importants. Ainsi, il semble qu'actuellement, avec 3 milliards de dollars de profit l'an passé, les écuries aient reçu une part équivalente à 45%.

Mais d'autres aspects sont régis par ces accords comme le fameux paiement que reçoit Ferrari pour sa participation historique à la F1 (c'est le seul constructeur qui a pris part à toutes les saisons) et son importance pour le championnat. Contrairement à d'autres sommes qui peuvent être versées à d'autres équipes pour leur palmarès et leurs succès plus ou moins récents, cette somme reçue par la Scuderia s'appuie uniquement sur sa présence et n'est pas dépendante des résultats.

Dans le cadre de l'entente actuelle, Ferrari toucherait une somme représentant ainsi 5% de l'ensemble de la cagnotte revenant aux écuries, si celle-ci ne dépasse pas 1,1 milliard de dollars. Toutefois, il semblerait que si cette cagnotte venait à être plus importante, la part revenant à la Scuderia serait également plus importante, avec la possibilité de monter jusqu'à une limite de 10% pour toute somme globale atteignant ou excédant 1,6 milliards, soit à peu près le niveau auquel de la cagnotte allouée aux écuries.

Selon des sources proches du dossier, la proposition pour les prochains Accords Concorde fixerait le bonus de Ferrari à 5%, qu'importe le montant de la cagnotte. 

Interrogé sur les Accords Concorde à Imola, le patron de l'écurie Ferrari, Frédéric Vasseur, a déclaré : "Vous savez que vous pouvez poser la question, mais elle est pour vous, parce que vous savez parfaitement que je ne répondrai jamais. Amusez-vous à la poser, mais vous savez que je ne dirai jamais rien !"

Avec Jonathan Noble

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Vettel voulait "finir le travail" de Senna avec le drapeau autrichien
Article suivant La F1 va perdre son directeur technique

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France