Formule 1 GP d'Émilie-Romagne

Ferrari doit accélérer ses évolutions selon Vasseur

Ferrari n'a pas réussi à décrocher la victoire sur ses terres, mais le patron de l'équipe, Frédéric Vasseur, estime que la bataille des améliorations va être plus intense, alors que l'écart avec Red Bull se réduit.

Frederic Vasseur, directeur général de la Scuderia Ferrari

À Imola, Charles Leclerc est monté sur la troisième marche du podium tandis que Carlos Sainz est passé sous le drapeau à damier à la cinquième position. Un week-end où la Scuderia Ferrari a vu McLaren être le plus proche adversaire de Red Bull et Max Verstappen.

Avec des dépassements presque impossibles et des stratégies de pneus similaires, Ferrari estime avoir effectivement perdu la bataille pour le Grand Prix d'Émilie-Romagne lors des qualifications, Frédéric Vasseur déclarant : "Je pense que si nous avions fait 1-2 en qualifications, nous aurions fait 1-2 en course".

Leclerc et Sainz se sont qualifiés respectivement quatrième et cinquième, gagnant une place sur la grille en raison de la pénalité d'Oscar Piastri. Mais alors que Leclerc regrette la stratégie de puissance de Ferrari en qualifs, qui a fait perdre du temps aux voitures rouges dans les lignes droites par rapport aux Red Bull et aux McLaren, le fait de n'être qu'à deux dixièmes de la première place montre que la F1 se dirige vers une bataille entre trois équipes.

En effet, le temps de Verstappen qui lui a permis d'obtenir la pole position a été favorisé par l'aspiration de Nico Hülkenberg, ce qui a permis à Red Bull d'empêcher une première ligne entièrement composée de McLaren. Sans cela, l'écart entre les trois équipes aurait été réduit à un peu plus d'un dixième.

Selon Vasseur, cet écart d'un dixième signifie que les équipes devront désormais accélérer encore davantage leurs plans de développement. La moindre amélioration peut faire la différence, car le rythme de développement ralentit dans le cadre de la réglementation actuelle.

"Ce qui est vrai, c'est que nous en sommes au point où nous allons devoir accélérer le développement", a déclaré Vasseur. "Imaginez que quelqu'un puisse apporter une amélioration une course plus tôt. Quand vous avez trois équipes qui se tiennent en un dixième, vous pouvez passer de la P5 à P1. Cela signifie que nous devrons accélérer la mise 'sur le marché', ce sera crucial."

"Mais nous devons aussi faire attention au fait que nous chassons maintenant les derniers centièmes. Il ne s'agit plus d'une amélioration qui vaut cinq dixièmes. Cela signifie qu'il faut aussi être sûr que ce que l'on apporte fonctionne. Ce sera le facteur clé pour les deux prochaines épreuves."

En se concentrant sur les moindres détails, les différents départements, qu'il s'agisse des pilotes, des équipes d'assistance à l'usine ou des stratèges, ont tout le loisir de faire la différence.

"Lorsque vous êtes trois équipes en un dixième, chaque petit détail peut faire la différence", a ajouté Vasseur. "Je pense que la compétition sera omniprésente. La mise au point de la voiture sera cruciale la semaine prochaine à Monaco, ainsi que la performance du pilote. C'est une bonne nouvelle pour la F1, une bonne nouvelle pour le championnat. Vous avez trois équipes en sept secondes après soixante-dix tours. C'est moins d'un dixième par tour."

Vasseur a averti que Ferrari aurait besoin de plus de week-ends de course pour juger de l'efficacité des améliorations apportées à Imola. Mais il y avait une pointe de frustration dans le fait que tout ce que la Scuderia a pu apporter à la SF-24 a déjà été égalé par McLaren depuis ses améliorations de Miami.

"Dans l'ensemble, mes sentiments sont mitigés car McLaren a probablement fait la même chose que nous sur tous les points où nous avons progressé. Nous avons compensé en partie l'écart avec Red Bull, nous ne sommes pas loin."

Avec Filip Cleeren et Jonathan Noble

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Pourquoi Mercedes n'a pas inversé les positions de Hamilton et Russell
Article suivant Comment Norris est revenu sur Verstappen à Imola

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France