Ferrari : La remontée de Hamilton, un argument pour la grille inversée

La spectaculaire remontée de Lewis Hamilton à Interlagos a convaincu Mattia Binotto du bien-fondé des grilles inversées.

Ferrari : La remontée de Hamilton, un argument pour la grille inversée

Verra-t-on un jour des grilles inversées en Formule 1 ? Au fil du temps, le sujet est abordé de plus en plus sérieusement ; le manager sportif de la F1, Ross Brawn ne cache même plus son intérêt pour l'idée après la remontée spectaculaire de Lewis Hamilton au Grand Prix de São Paulo.

Exclu des qualifications à Interlagos en raison d'un DRS non conforme, Hamilton s'est élancé du fond de grille pour les Qualifs Sprint ; doté d'un moteur neuf, il a doublé pas moins de 15 concurrents en l'espace de 24 tours pour prendre une cinquième place cruciale pour ses espoirs de victoire le lendemain. Devant un tel spectacle – et bien que l'épreuve n'ait pas été très animée autrement – Mattia Binotto fait partie des partisans d'une grille inversée pour les courses sprint.

Lorsque Motorsport.com lui demande si les Qualifs Sprint disputées au Brésil sont un nouvel argument en faveur des grilles inversées, le directeur de la Scuderia Ferrari répond : "Je pense que oui, franchement, car il y a eu tant de dépassements, et c'était si passionnant ! Je pense que nous devrions vraiment l'envisager, et c'est évidemment pour le format de course sprint. Ayant vu ce qui se passe, je pense que ce n'est même pas sujet à débat."

Cependant, tout le monde n'est pas de cet avis, et Daniel Ricciardo fait partie des sceptiques. "Entendons-nous bien, que Lewis soit en fond de grille a rendu la course encore plus passionnante pour les spectateurs. J'en suis relativement convaincu. Je pense donc que la course a bénéficié au moins d'avoir Lewis dans une position de grille inversée", reconnaît le pilote McLaren, qui a gagné une place lors des Qualifs Sprint à Silverstone et deux à Monza avant d'en perdre trois à Interlagos.

"Ça ne pouvait pas être plus passionnant, mais je maintiens l'opinion qu'une victoire devrait être une victoire. Je sais que ce n'est qu'une course sprint et qu'elle a donc moins de valeur, mais je pense quand même que pour franchir la ligne en premier, on devrait être le meilleur pilote, au moins lors de cette course elle-même. Si l'on n'a gagné que parce qu'on s'est qualifié dernier mais partait en pole, je ne suis pas convaincu. Je ne sais pas quelle satisfaction on peut tirer de ça. C'est probablement davantage un sentiment de satisfaction personnelle qui m'éloignerait encore de cette idée de grille inversée."

Propos recueillis par Jonathan Noble

partages
commentaires

Voir aussi :

Mercedes : L'avantage du nouveau moteur ne va pas durer
Article précédent

Mercedes : L'avantage du nouveau moteur ne va pas durer

Article suivant

Ce précédent qui pourrait jouer en faveur de Mercedes

Ce précédent qui pourrait jouer en faveur de Mercedes
Charger les commentaires
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021
Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ? Prime

Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ?

Retour en détail sur les essais des nouveaux pneus Pirelli avec Mario Isola, chef du projet F1 de la marque italienne.

Formule 1
20 déc. 2021