Ferrari confirme Sainz à la place de Vettel

La Scuderia Ferrari a annoncé l’arrivée de Carlos Sainz dans ses rangs pour deux saisons à partir de 2021, en remplacement de Sebastian Vettel.

Ferrari confirme Sainz à la place de Vettel

Comme Motorsport.com vous l’annonçait ce mercredi, Carlos Sainz sera l’équipier de Charles Leclerc chez Ferrari à partir de l’année prochaine et au moins jusqu'en 2022. L’Espagnol, âgé de 25 ans, va connaître sa quatrième écurie en carrière après Toro Rosso (2015-2017), Renault (2017-2018) et McLaren (2019-2020), et la première a priori capable de jouer les avant-postes.

Lire aussi :

Le Madrilène, qui a débuté en Formule 1 par le biais du programme Red Bull en 2015, sort de ce qui est sans doute sa meilleure saison en discipline reine au sein d'une structure McLaren revigorée. Même s'il n'a pas pu en profiter pleinement sur le coup en raison d'une pénalité infligée tardivement à Lewis Hamilton après la cérémonie officielle, Sainz a signé en 2019 son tout premier podium en carrière au terme du Grand Prix du Brésil, point d'orgue d'une campagne qui l'a vu terminer à une remarquée sixième place du classement pilotes.

"Je suis très heureux de courir pour la Scuderia Ferrari en 2021, et je suis enthousiasmé par mon avenir au sein de l'équipe", a déclaré Sainz après l'annonce. "J'ai encore une année importante devant moi avec McLaren Racing et je suis très impatient de courir avec eux à nouveau cette saison."

Le défi qui attend désormais celui qui sera le 96e pilote à prendre le départ d'un Grand Prix du Championnat du monde de F1 pour le compte de Ferrari sera le plus important de sa carrière puisqu'il va devoir faire sa place au sein d'une structure qui semble aujourd'hui taillée pour Charles Leclerc. Titularisé en 2019 au sein de la Scuderia, le Monégasque a en effet impressionné pour sa première année en rouge, signant au passage deux victoires et sept poles. Il a d'ailleurs été prolongé jusqu'en 2024 en début d'année, ce qui a confirmé sa position centrale dans le projet de Maranello et précipité le départ de Sebastian Vettel annoncé ce mardi.

Lire aussi :

Mattia Binotto, le team principal de la structure de Maranello, a en tout cas confiance dans la capacité de Sainz à s'intégrer et à participer au futur projet : "Avec déjà cinq saisons d'expérience, Carlos a prouvé son grand talent et a montré avoir les compétences techniques et les qualités nécessaires pour s'intégrer idéalement à notre famille. Nous nous sommes lancés dans un nouveau cycle avec l'objectif de retrouver le sommet en Formule 1. Ce sera une longue aventure, qui ne sera pas dépourvue de difficultés, surtout vu la situation financière et réglementaire actuelle, qui connaît un changement soudain et requerra de relever ce défi d'une manière différente. Nous estimons qu'un duo de pilotes avec le talent et la personnalité de Charles et de Carlos, le plus jeune de la Scuderia dans les 50 dernières années, sera la meilleure combinaison possible pour nous aider à atteindre les objectifs que nous nous sommes fixés."

Avec un line-up Leclerc-Sainz, Ferrari se retrouvera sans pilote Champion du monde dans ses rangs pour la première fois depuis 2007, saison suivant le départ de Michael Schumacher mais au terme de laquelle Kimi Räikkönen avait glané, avec la Scuderia, sa seule couronne mondiale. C'est également, comme l'indique Binotto ci-dessus, le plus jeune duo de l'écurie depuis Chris Amon (24 ans) et Jacky Ickx (23 ans) en 1968.

partages
commentaires
McLaren officialise l'arrivée de Ricciardo en 2021

Article précédent

McLaren officialise l'arrivée de Ricciardo en 2021

Article suivant

Après le départ de Ricciardo, la pique lancée par Abiteboul

Après le départ de Ricciardo, la pique lancée par Abiteboul
Charger les commentaires
Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021