Ferrari confirme Sainz à la place de Vettel

La Scuderia Ferrari a annoncé l’arrivée de Carlos Sainz dans ses rangs pour deux saisons à partir de 2021, en remplacement de Sebastian Vettel.

Ferrari confirme Sainz à la place de Vettel

Comme Motorsport.com vous l’annonçait ce mercredi, Carlos Sainz sera l’équipier de Charles Leclerc chez Ferrari à partir de l’année prochaine et au moins jusqu'en 2022. L’Espagnol, âgé de 25 ans, va connaître sa quatrième écurie en carrière après Toro Rosso (2015-2017), Renault (2017-2018) et McLaren (2019-2020), et la première a priori capable de jouer les avant-postes.

Lire aussi :

Le Madrilène, qui a débuté en Formule 1 par le biais du programme Red Bull en 2015, sort de ce qui est sans doute sa meilleure saison en discipline reine au sein d'une structure McLaren revigorée. Même s'il n'a pas pu en profiter pleinement sur le coup en raison d'une pénalité infligée tardivement à Lewis Hamilton après la cérémonie officielle, Sainz a signé en 2019 son tout premier podium en carrière au terme du Grand Prix du Brésil, point d'orgue d'une campagne qui l'a vu terminer à une remarquée sixième place du classement pilotes.

"Je suis très heureux de courir pour la Scuderia Ferrari en 2021, et je suis enthousiasmé par mon avenir au sein de l'équipe", a déclaré Sainz après l'annonce. "J'ai encore une année importante devant moi avec McLaren Racing et je suis très impatient de courir avec eux à nouveau cette saison."

Le défi qui attend désormais celui qui sera le 96e pilote à prendre le départ d'un Grand Prix du Championnat du monde de F1 pour le compte de Ferrari sera le plus important de sa carrière puisqu'il va devoir faire sa place au sein d'une structure qui semble aujourd'hui taillée pour Charles Leclerc. Titularisé en 2019 au sein de la Scuderia, le Monégasque a en effet impressionné pour sa première année en rouge, signant au passage deux victoires et sept poles. Il a d'ailleurs été prolongé jusqu'en 2024 en début d'année, ce qui a confirmé sa position centrale dans le projet de Maranello et précipité le départ de Sebastian Vettel annoncé ce mardi.

Lire aussi :

Mattia Binotto, le team principal de la structure de Maranello, a en tout cas confiance dans la capacité de Sainz à s'intégrer et à participer au futur projet : "Avec déjà cinq saisons d'expérience, Carlos a prouvé son grand talent et a montré avoir les compétences techniques et les qualités nécessaires pour s'intégrer idéalement à notre famille. Nous nous sommes lancés dans un nouveau cycle avec l'objectif de retrouver le sommet en Formule 1. Ce sera une longue aventure, qui ne sera pas dépourvue de difficultés, surtout vu la situation financière et réglementaire actuelle, qui connaît un changement soudain et requerra de relever ce défi d'une manière différente. Nous estimons qu'un duo de pilotes avec le talent et la personnalité de Charles et de Carlos, le plus jeune de la Scuderia dans les 50 dernières années, sera la meilleure combinaison possible pour nous aider à atteindre les objectifs que nous nous sommes fixés."

Avec un line-up Leclerc-Sainz, Ferrari se retrouvera sans pilote Champion du monde dans ses rangs pour la première fois depuis 2007, saison suivant le départ de Michael Schumacher mais au terme de laquelle Kimi Räikkönen avait glané, avec la Scuderia, sa seule couronne mondiale. C'est également, comme l'indique Binotto ci-dessus, le plus jeune duo de l'écurie depuis Chris Amon (24 ans) et Jacky Ickx (23 ans) en 1968.

partages
commentaires
McLaren officialise l'arrivée de Ricciardo en 2021

Article précédent

McLaren officialise l'arrivée de Ricciardo en 2021

Article suivant

Après le départ de Ricciardo, la pique lancée par Abiteboul

Après le départ de Ricciardo, la pique lancée par Abiteboul
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Carlos Sainz Jr.
Équipes Ferrari
Auteur Fabien Gaillard
Alonso : "Je suis content de tout ce que je vois en F1" Prime

Alonso : "Je suis content de tout ce que je vois en F1"

Lors d'une table ronde en petit comité en marge du Grand Prix du Portugal, Fernando Alonso a évoqué son retour en Formule 1, l'avenir de la catégorie reine et son évolution depuis ses débuts en 2001, entre autres. Entretien.

Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1 Prime

Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1

La semaine dernière, Zak Brown, PDG de McLaren, a écrit une lettre ouverte dans laquelle il expose en détail ses idées sur la direction que prend la Formule 1.

Les subtiles évolutions qui maintiennent Red Bull dans le coup Prime

Les subtiles évolutions qui maintiennent Red Bull dans le coup

Au Portugal, Red Bull n’a pas été à la hauteur de Mercedes. Pourtant, le résultat du Grand Prix ne reflète pas le potentiel de l’écurie. Avec de nouvelles évolutions apportées, Red Bull affiche de belles promesses pour le reste d’une saison qui s’annonce bien plus indécise que les précédentes.

Formule 1
4 mai 2021
Les notes du Grand Prix du Portugal 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Portugal 2021

Lewis Hamilton s'est imposé pour la deuxième fois de la saison 2021. Après le Grand Prix du Portugal, troisième manche du championnat, voici les notes attribuées aux pilotes.

Formule 1
3 mai 2021
Les données qui laissent Red Bull et Mercedes dans le doute à Portimão Prime

Les données qui laissent Red Bull et Mercedes dans le doute à Portimão

Lewis Hamilton a terminé en tête de la cruciale séance d'EL2 ce vendredi au Portugal, mais l'équipe Mercedes n'est pas certaine d'avoir l'avantage sur Red Bull. Les températures fraîches et le vent, combinés à la surface glissante du circuit de l'Algarve, offrent aux pilotes des conditions difficiles en termes de réglages et de chauffe des gommes, et tout reste à jouer.

Formule 1
1 mai 2021
Les problèmes que la F1 devra affronter avec ses Qualifications Sprint Prime

Les problèmes que la F1 devra affronter avec ses Qualifications Sprint

Annoncées en début de semaine, les Qualifications Sprint, qui seront organisées lors de trois Grands Prix en 2021, ont reçu un accueil mitigé, entre excitation et scepticisme. Mais avant de savoir quel camp aura raison, la Formule 1 doit établir ses critères de réussite pour justifier la mise en place de ce format de manière plus permanente.

Formule 1
29 avr. 2021
Le crash à un million d'euros qui met Mercedes dans l'embarras Prime

Le crash à un million d'euros qui met Mercedes dans l'embarras

Après un GP d'Émilie-Romagne en demi-teinte pour Mercedes, la principale frustration de Toto Wolff, directeur d'équipe, concerne l'accident de Valtteri Bottas et George Russell.

Formule 1
25 avr. 2021
Imola, un test "brutal" pour les pilotes ayant changé d'écurie Prime

Imola, un test "brutal" pour les pilotes ayant changé d'écurie

Cet hiver a vu de nombreux pilotes changer d'écurie. Avec un deuxième Grand Prix organisé sur le circuit piégeur d'Imola, ces pilotes sont revenus sur leur courbe d'apprentissage et le temps nécessaire pour s'adapter à leurs nouvelles montures.

Formule 1
21 avr. 2021