Vettel et Ferrari officialisent leur divorce

L'officialisation n'a pas tardé : Ferrari et Sebastian Vettel ont confirmé leur séparation à la fin de la saison 2020.

Vettel et Ferrari officialisent leur divorce

Ferrari a levé la dernière part de doute qui pouvait subsister : ce mardi, la Scuderia a officialisé le départ de Sebastian Vettel à l'issue de la saison 2020, confirmant l'information que nous vous donnions dès la nuit dernière. À 32 ans et après six années en rouge, le quadruple Champion du monde devra trouver une autre écurie s'il veut prolonger sa carrière en Formule 1. 

En fin de contrat dans quelques mois, le pilote allemand était en négociations depuis plusieurs semaines avec son équipe pour signer un nouveau bail. Les jours passant, la tendance qui était celle du début d'année a fortement évolué. Lors de la présentation de la nouvelle monoplace, Mattia Binotto affirmait que Vettel était le "premier choix" à Maranello pour demeurer le partenaire d'un Charles Leclerc déjà prolongé jusqu'en 2024. Les déclarations des deux parties ont ensuite laissé penser que l'affaire serait une formalité, avant de patiner jusqu'à atteindre un point de non retour. 

Lire aussi :

Faute d'accord, un terme a été mis aux négociations et l'aventure commune s'achèvera lorsque le rideau tombera sur une saison 2020 qui n'a même pas encore commencé, en raison de la crise du coronavirus. Avant cette ultime campagne, le bilan de Vettel chez Ferrari depuis 2015 se résume à 14 victoires, 12 pole positions et 54 podiums. 

"C'est une décision commune de nous-mêmes et Sebastian, qui semble meilleure pour les deux parties", annonce Mattia Binotto, directeur de Ferrari. "Ce n'était pas une décision facile à prendre, compte tenu de la valeur de Sebastian en tant que pilote et en tant que personne. Il n'y a pas de raison spécifique qui a mené à cette décision, si ce n'est la croyance commune et amicale que le moment était venu de nous séparer pour atteindre nos objectifs respectifs."

"Sebastian fait déjà partie de l'Histoire de la Scuderia, avec ses 14 victoires en Grand Prix qui font de lui le troisième pilote le plus victorieux de l'équipe, alors qu'il est l'un de ceux qui ont marqué le plus de points avec nous. Durant nos cinq années ensemble, il a terminé dans le top 3 du championnat pilotes à trois reprises, apportant une contribution significative à la présence constante de l'équipe dans le top 3 du classement des constructeurs."

"De la part de tout le monde chez Ferrari, je veux remercier Sebastian pour son grand professionnalisme et pour les qualités humaines qu'il a montrées durant ces cinq années, lors desquelles nous avons partagé tant de grands moments. Nous n'avons pas encore réussi à gagner un titre mondial, qui serait le cinquième pour lui, mais nous pensons que nous pouvons encore tirer quelque chose de cette saison 2020 inhabituelle."

partages
commentaires
Russell aime que le streaming fasse ressortir les personnalités

Article précédent

Russell aime que le streaming fasse ressortir les personnalités

Article suivant

Vettel : "Il n'y avait plus de désir commun"

Vettel : "Il n'y avait plus de désir commun"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Sebastian Vettel
Équipes Ferrari
Auteur Basile Davoine
Alonso : "Je suis content de tout ce que je vois en F1" Prime

Alonso : "Je suis content de tout ce que je vois en F1"

Lors d'une table ronde en petit comité en marge du Grand Prix du Portugal, Fernando Alonso a évoqué son retour en Formule 1, l'avenir de la catégorie reine et son évolution depuis ses débuts en 2001, entre autres. Entretien.

Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1 Prime

Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1

La semaine dernière, Zak Brown, PDG de McLaren, a écrit une lettre ouverte dans laquelle il expose en détail ses idées sur la direction que prend la Formule 1.

Les subtiles évolutions qui maintiennent Red Bull dans le coup Prime

Les subtiles évolutions qui maintiennent Red Bull dans le coup

Au Portugal, Red Bull n’a pas été à la hauteur de Mercedes. Pourtant, le résultat du Grand Prix ne reflète pas le potentiel de l’écurie. Avec de nouvelles évolutions apportées, Red Bull affiche de belles promesses pour le reste d’une saison qui s’annonce bien plus indécise que les précédentes.

Formule 1
4 mai 2021
Les notes du Grand Prix du Portugal 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Portugal 2021

Lewis Hamilton s'est imposé pour la deuxième fois de la saison 2021. Après le Grand Prix du Portugal, troisième manche du championnat, voici les notes attribuées aux pilotes.

Formule 1
3 mai 2021
Les données qui laissent Red Bull et Mercedes dans le doute à Portimão Prime

Les données qui laissent Red Bull et Mercedes dans le doute à Portimão

Lewis Hamilton a terminé en tête de la cruciale séance d'EL2 ce vendredi au Portugal, mais l'équipe Mercedes n'est pas certaine d'avoir l'avantage sur Red Bull. Les températures fraîches et le vent, combinés à la surface glissante du circuit de l'Algarve, offrent aux pilotes des conditions difficiles en termes de réglages et de chauffe des gommes, et tout reste à jouer.

Formule 1
1 mai 2021
Les problèmes que la F1 devra affronter avec ses Qualifications Sprint Prime

Les problèmes que la F1 devra affronter avec ses Qualifications Sprint

Annoncées en début de semaine, les Qualifications Sprint, qui seront organisées lors de trois Grands Prix en 2021, ont reçu un accueil mitigé, entre excitation et scepticisme. Mais avant de savoir quel camp aura raison, la Formule 1 doit établir ses critères de réussite pour justifier la mise en place de ce format de manière plus permanente.

Formule 1
29 avr. 2021
Le crash à un million d'euros qui met Mercedes dans l'embarras Prime

Le crash à un million d'euros qui met Mercedes dans l'embarras

Après un GP d'Émilie-Romagne en demi-teinte pour Mercedes, la principale frustration de Toto Wolff, directeur d'équipe, concerne l'accident de Valtteri Bottas et George Russell.

Formule 1
25 avr. 2021
Imola, un test "brutal" pour les pilotes ayant changé d'écurie Prime

Imola, un test "brutal" pour les pilotes ayant changé d'écurie

Cet hiver a vu de nombreux pilotes changer d'écurie. Avec un deuxième Grand Prix organisé sur le circuit piégeur d'Imola, ces pilotes sont revenus sur leur courbe d'apprentissage et le temps nécessaire pour s'adapter à leurs nouvelles montures.

Formule 1
21 avr. 2021