Formule 1
14 août
Événement terminé
28 août
Événement terminé
04 sept.
Événement terminé
11 sept.
Événement terminé
11 oct.
Course dans
17 jours
23 oct.
Prochain événement dans
29 jours
31 oct.
Prochain événement dans
37 jours
13 nov.
Prochain événement dans
50 jours
04 déc.
Prochain événement dans
71 jours
C
GP d'Abu Dhabi
11 déc.
EL1 dans
78 jours

Ferrari : Notre "devoir" est de soutenir Sebastian Vettel

partages
commentaires
Ferrari : Notre "devoir" est de soutenir Sebastian Vettel
Par :

Le directeur sportif de la Scuderia Ferrari, Laurent Mekies, estime qu'il est du "devoir" de l'équipe de soutenir Sebastian Vettel dans les moments difficiles qu'il connaît au volant de la SF1000.

Sebastian Vettel s'est élancé du 10e rang au GP de Grande-Bretagne et 11e au GP du 70e Anniversaire, tous deux organisés sur le circuit de Silverstone, l'Allemand se retrouvant à chaque fois en difficulté lors des qualifications, au moment de devoir tirer le maximum de sa Ferrari SF1000. Charles Leclerc, de son côté, s'est respectivement qualifié quatrième et huitième.

Le Monégasque a fait encore mieux que cela en course puisqu'il a signé un podium lors de la première épreuve et la quatrième place au terme de la seconde, quand Vettel a péniblement ramené un seul point d'Angleterre. Le quadruple Champion du monde a déclaré durant le week-end qu'il avait l'impression de "se heurter à un mur" au moment d'essayer de faire progresser sa monoplace.

Lire aussi :

Son directeur sportif, Laurent Mekies, a pourtant insisté sur le fait que la voiture avait été améliorée au niveau ressenti, même si cela ne s'est pas traduit sur la feuille des temps. "Je pense que Sebastian est sans égal quand il s'agit de se battre et d'essayer tout ce qu'il peut et d'être aussi constructif qu'on peut l'être en essayant de comprendre comment repousser la prochaine limite", a déclaré le Français avant la course.

"Je pense que ce qu'il a exprimé en disant que nous nous sommes heurtés à un mur, c'est que nous avons essayé énormément de choses différentes au cours des deux dernières semaines ici avec lui qui ont en quelque sorte amélioré la voiture, mais qui n'ont pas semblé déboucher sur une avancée notable au niveau du temps au tour."

"Et je pense qu'il est de notre devoir maintenant de faire tout ce que nous pouvons pour le soutenir, et pour nous assurer que nous convertissons la meilleure voiture en meilleur temps au tour, parce qu'il est un atout énorme pour l'équipe et il n'est pas un atout que nous pouvons nous permettre de négliger. Et c'est pourquoi nous sommes avec lui dans la recherche de ce temps qui manque et après lequel nous courons."

"Je pense que comme il l'a dit la semaine dernière, il était très mal à l'aise avec la voiture, et vous savez par expérience que dès qu'on perd confiance en la voiture, il est très facile de perdre du temps au tour."

"Néanmoins, il a gardé le bon esprit, et avec son groupe, ils ont examiné différentes façons de régler la voiture. Nous sommes arrivés à quelque chose qui lui convenait beaucoup mieux en termes d'équilibre, mais il n'a pas réussi à débloquer le temps au tour que nous recherchions, et c'est ce qui nous préoccupe maintenant et que nous devons analyser et essayer de débloquer."

Avec Adam Cooper 

Voir aussi :

Racing Point : Il y a encore du travail sur les Accords Concorde

Article précédent

Racing Point : Il y a encore du travail sur les Accords Concorde

Article suivant

Williams ne fera pas appel de la décision sur Racing Point

Williams ne fera pas appel de la décision sur Racing Point
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP du 70e Anniversaire
Pilotes Sebastian Vettel
Équipes Ferrari
Auteur Fabien Gaillard