Formule 1
C
GP d'Émilie-Romagne
18 avr.
Course dans
52 jours
09 mai
Prochain événement dans
69 jours
C
GP d'Azerbaïdjan
06 juin
Course dans
101 jours
C
GP du Canada
13 juin
Course dans
108 jours
C
GP d'Autriche
04 juil.
Prochain événement dans
125 jours
C
GP de Grande-Bretagne
18 juil.
Course dans
143 jours
C
GP de Hongrie
01 août
Course dans
157 jours
C
GP de Belgique
29 août
Course dans
185 jours
C
GP des Pays-Bas
05 sept.
Course dans
192 jours
12 sept.
Course dans
199 jours
C
GP de Russie
26 sept.
Course dans
213 jours
C
GP de Singapour
03 oct.
Prochain événement dans
216 jours
10 oct.
Course dans
227 jours
C
GP des États-Unis
24 oct.
Course dans
241 jours
C
GP de Mexico
31 oct.
Course dans
248 jours
07 nov.
Course dans
255 jours

Ferrari ne fera évoluer sa F1 2021 qu'en dernier recours

Malgré le bond en avant qu'il espère en 2021, Mattia Binotto rappelle que les importants changements du règlement 2022 restent la priorité de Ferrari. Les ingénieurs ne pourront faire évoluer la SF21 que si ses performances sont "plus mauvaises que prévu."

partages
commentaires
Ferrari ne fera évoluer sa F1 2021 qu'en dernier recours

Ferrari s'est classé au sixième rang du championnat des constructeurs en 2020, son plus mauvais résultat depuis 40 ans et sa dixième place de 1980. Mattia Binotto a annoncé son ambition de replacer la Scuderia dans le top 3 dès la saison prochaine mais ces progrès ne devront pas arriver à n'importe quel prix, le principal objectif restant les gros changements techniques prévus pour 2022.

Ce règlement 2022 verra l'arrivée d'une nouvelle génération de châssis très différente de l'actuelle, obligeant les équipes à partir d'une page blanche. Ferrari ne veut pas rater le coche et au cours de l'année 2021, ses ingénieurs ne devront donc pas détourner leur attention de ce règlement offrant la possibilité de prendre l'avantage sur Mercedes, vainqueur de tous les titres au cours des sept dernières saisons.

Lire aussi :

"Je pense que 2022 sera plus important que 2021", a expliqué le patron de la Scuderia. "Parce qu'en 2022, nous entrerons dans une nouvelle ère technique. Et s'il y a un écart à combler dès le début de [l'année] 2022, ce sera encore plus difficile la saison suivante. Donc je pense que 2022 sera la première des priorités l'an prochain. [Dans le] développement de la monoplace, je pense que si nous travaillons sur la [voiture] 2021, ce sera uniquement si nous sommes dans une situation plus mauvaise que prévu, ou qu'il est nécessaire de travailler sur la [voiture] 2021 pour essayer d'obtenir un gain en vue de 2022."

Même si les efforts du département technique de Ferrari sont consacrés à la saison 2022 et que la FIA a limité le développement possible cet hiver, en gelant les châssis pour limiter les dépenses après une année marquée par la crise du coronavirus, Binotto attend un retour de Ferrari à un niveau plus honorable en 2021, ce qu'il juge possible à en croire les données à sa disposition.

"Je pense que Ferrari ne peut pas se permettre une saison similaire à 2020. Il y a clairement quelque chose à améliorer par rapport à ce que nous faisons. Je pense qu'en voyant le développement de la voiture, j'ai bon espoir que la saison puisse être meilleure. Mais on ne sait jamais avant de prendre la piste, quand on se compare aux autres. Je pense qu'il sera important de ne pas vivre une saison aussi difficile que 2020. Il faudrait au minimum se battre pour une meilleure position."

Lire aussi :

L'Italien reste cependant conscient que le statut de Ferrari ne lui confère aucunement une place aux avant-postes et que des progrès ne seront possibles qu'après une profonde remise en question. "Il faut d'avoir avoir conscience de notre niveau actuel", souligne Binotto. "Je crois qu'il faut accepter avec humilité la sixième [place au] championnat des constructeurs, car il n'y aura pas de progrès simplement parce que nous sommes Ferrari. Nous progresserons si tout le monde fait un meilleur travail que par le passé. Et pour y parvenir, nous avons besoin d'une détermination totale et d'ambitions claires, et je suis assez certain que c'est ce dont bénéficie l'équipe aujourd'hui."

Avec Jonathan Noble

Voir aussi :

Brawn regrette que Michael Schumacher ne puisse voir Mick en F1

Article précédent

Brawn regrette que Michael Schumacher ne puisse voir Mick en F1

Article suivant

Meilleurs tours 2020 : qui a inscrit le plus de points ?

Meilleurs tours 2020 : qui a inscrit le plus de points ?
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Ferrari
Auteur Vincent Lalanne-Sicaud
Pourquoi la Red Bull 2021 n'a pas que quelques autocollants en plus Prime

Pourquoi la Red Bull 2021 n'a pas que quelques autocollants en plus

À première vue, la nouvelle Red Bull pour la saison 2021 de F1 semble très similaire à la monoplace de l'an passé, mais un examen attentif révèle qu'il y a en réalité beaucoup de choses intéressantes.

Ce que révèle la manière dont Alfa Romeo a dépensé ses jetons Prime

Ce que révèle la manière dont Alfa Romeo a dépensé ses jetons

Comme les autres monoplaces présentées jusque-là, l'Alfa Romeo C41 dévoilée ce lundi en Pologne s'apparente davantage à une évolution qu'à une révolution.

Formule 1
23 févr. 2021
Qualifs sur un tour : l'échec d'une idée qui avait du bon Prime

Qualifs sur un tour : l'échec d'une idée qui avait du bon

Apparues en 2003 en Formule 1, les qualifications sur un tour suscitèrent controverse et bricolage absurde. Pourtant, elles auraient pu faire la part belle à quelques principes malheureusement vite oubliés.

Formule 1
21 févr. 2021
Comment l'imposant projet Toyota F1 a capoté Prime

Comment l'imposant projet Toyota F1 a capoté

Alors que Honda s'apprête à quitter la Formule 1 (encore une fois !) fin 2021, retour sur les exploits d'un autre constructeur japonais qui a dépensé trop d'argent, s'est adapté trop lentement, a trop peu accompli et est parti trop tôt à cause d'une crise économique...

Formule 1
20 févr. 2021
Comment AlphaTauri s'est adapté aux nouvelles règles F1 Prime

Comment AlphaTauri s'est adapté aux nouvelles règles F1

AlphaTauri a présenté son AT02, et une nouvelle livrée, avec la volonté de s'installer dans la bataille du milieu de peloton. Même s'il y a peu de pièces totalement nouvelles sur le rendu informatique, quelques indices indiquent sans doute des changements à venir...

Formule 1
19 févr. 2021
Quand Ocon faisait une apparition infructueuse en FR3.5 Prime

Quand Ocon faisait une apparition infructueuse en FR3.5

Dans son ascension vers la Formule 1, Esteban Ocon a fait une apparition en Formule Renault 3.5 en parallèle de sa campagne victorieuse en F3 Europe. Ses deux meetings dans la discipline n'ont pas été couronnés de succès mais lui ont beaucoup appris.

Formula V8 3.5
18 févr. 2021
Comment Ferrari peut redresser la barre en 2021 Prime

Comment Ferrari peut redresser la barre en 2021

Après avoir menacé Mercedes pour le titre mondial à plusieurs reprises, Ferrari a connu en 2020 une dégringolade inédite depuis le début des années 1990. Il pourrait lui falloir un certain temps pour retrouver le droit chemin.

Formule 1
18 févr. 2021
L'influence de Mercedes sur la McLaren 2021 Prime

L'influence de Mercedes sur la McLaren 2021

McLaren est la première écurie de Formule 1 à montrer son jeu avec une version propulsée par Mercedes de la MCL35 qui a obtenu la troisième place du classement des constructeurs. Mais le moteur n'est pas le seul domaine où McLaren s'est inspiré des Champions en titre.

Formule 1
16 févr. 2021