Ferrari "très inquiet" des pneus pendant la course

Déterminé à n'effectuer qu'un seul arrêt au Grand Prix du Qatar, Ferrari a redouté la crevaison pour Carlos Sainz et Charles Leclerc.

Ferrari "très inquiet" des pneus pendant la course

La performance de la Scuderia Ferrari au Grand Prix du Qatar est certes moins impressionnante que celles de la tournée américaine, lors de laquelle 55 points ont été récoltés en trois courses, mais le Cheval cabré a de nouveau atteint son objectif à Losail en prenant de nouvelles longueurs d'avance sur McLaren au championnat constructeurs.

Carlos Sainz s'est chargé de mener les efforts de la Scuderia. Le pilote espagnol avait fait sensation lors des qualifications en utilisant des pneus mediums, moins performants que les tendres mais plus endurants, pour se hisser en Q3. Toutefois, l'Espagnol a "probablement" regretté d'avoir pris le départ avec les enveloppes jaunes car "au final, elles ont eu la même durée de vie que les tendres".

"Nous sommes partis avec des mediums usés, nous avons atteint le 28e tour, ce qui dépassait l'objectif", a révélé le pilote Ferrari. "Il a fallu être très précautionneux avec les pneus parce que nous ne savions pas à quoi nous attendre et nous avons vu [dimanche] qu'il pouvait y avoir des problèmes avec les pneus. Ce n'était pas très amusant car j'ai sous-piloté et j'ai dû gérer. Dans les 10 ou 15 derniers tours, il restait beaucoup de vie dans les pneus donc j'ai pu attaquer. Le rythme était bon mais je n'ai pas pu le montrer durant toute la course."

Le stress subi par les pneus à Losail, en particulier à l'avant gauche, avait dissuadé certains de ne faire qu'un seul arrêt, le risque de crevaison étant trop important. D'autres, dont Ferrari avec ses pilotes, ont malgré tout tenté de rallier l'arrivée en ne s'immobilisant qu'une fois. Mais en procédant ainsi, la Scuderia s'est mise toute seule dans l'embarras. Le dernier relais de Sainz et Leclerc a été scruté avec attention car, selon l'Espagnol, "le [pneu] avant gauche vibrait énormément"

"C'était vraiment difficile avec les pneus, on a toujours été très inquiet", a déploré l'Espagnol, ajoutant : "Nous avons été très conservateurs avec les pneus. Nous redoutions [la stratégie] à un arrêt et la possibilité d'avoir une crevaison. Mais nous avons bien piloté et nous avons pu voir l'arrivée avec un seul arrêt. Avec le recul, nous aurions pu attaquer davantage et avoir un meilleur rythme mais nous avons récolté des points quand d'autres ont commis des erreurs, donc ça va."

De son côté, Charles Leclerc a pu sauver les meubles en remontant jusqu'à la huitième place après un samedi cauchemardesque, marqué par la casse de son châssis et une élimination en Q2. "Le feeling était bien meilleur [ce dimanche]", s'est réjoui le Monégasque.

"La course était difficile, surtout lors du premier relais. On partait 13e, derrière un groupe de voitures. Ensuite, sur le second relais, je me suis retrouvé avec le champ libre et j'ai du adopter un bon rythme même s'il fallait gérer les pneus. Le rythme était là, c'est juste dommage d'être parti si loin. J'espère que nous mettrons tout bout à bout, qualifications et course, pour les deux dernières courses. Évidemment, je ne suis pas très heureux de finir huitième."

Lire aussi :

partages
commentaires
Pérez : Red Bull a "joué la sécurité" avec deux arrêts
Article précédent

Pérez : Red Bull a "joué la sécurité" avec deux arrêts

Article suivant

Ricciardo a perdu jusqu'à 2 secondes par tour

Ricciardo a perdu jusqu'à 2 secondes par tour
Charger les commentaires
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021
Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell... Prime

Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell...

La saison 2021 est certainement l'une des plus intenses qu'ait connues Lewis Hamilton au fil de sa longue et victorieuse carrière en Formule 1. Le septuple Champion du monde s'est confié à quatre médias au Grand Prix du Qatar, dont Motorsport.com, sur de nombreux sujets tels que cette bataille à couteaux tirés avec Max Verstappen, une Mercedes W12 qui lui donne du fil à retordre et son futur coéquipier George Russell…

Formule 1
24 nov. 2021
Les notes du Grand Prix du Qatar 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Qatar 2021

Après le Grand Prix du Qatar, vingtième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
22 nov. 2021
Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle Prime

Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle

Un an avant le début de la Coupe du monde de football 2022, le Qatar organise le premier de ses onze nouveaux Grands Prix de Formule 1. Une exposition médiatique rêvée pour le pays, qui est vivement critiqué sur les questions relatives aux droits de l'homme.

Formule 1
21 nov. 2021
Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda Prime

Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda

Max Verstappen trouve les pénalités moteur "illogiques", toutefois elles sont en vigueur depuis désormais quatre saisons et ont en grande partie été façonnées par les difficultés rencontrées par Honda au moment de son retour en F1. Retour sur l'évolution récente des sanctions concernant les unités de puissance.

Formule 1
20 nov. 2021