Formule 1
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
27 jours
C
GP de Styrie
09 juil.
-
12 juil.
Prochain événement dans
33 jours
16 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
41 jours
C
GP du 70e Anniversaire
06 août
-
09 août
Prochain événement dans
61 jours
13 août
-
16 août
EL1 dans
69 jours
27 août
-
30 août
EL1 dans
83 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
90 jours

La FIA surveillera de près le changement moteur de McLaren

partages
commentaires
La FIA surveillera de près le changement moteur de McLaren
Par :
15 avr. 2020 à 17:01

McLaren et la FIA ont convenu d'un processus qui permettra à l'instance internationale de contrôler les modifications apportées au châssis pour accueillir le moteur Mercedes en 2021.

En raison du report de la future réglementation technique et du gel des châssis 2020, McLaren se retrouvera dans une situation particulière et unique l'hiver prochain. L'écurie de Woking devra en effet gérer un changement de motorisation puisqu'elle délaissera comme prévu l'unité de puissance Renault pour celle de Mercedes.

Lire aussi :

Des modifications seront inévitables sur la MCL35 pour procéder à l'intégration du bloc allemand, et elles seront autorisées dans un cadre défini. McLaren s'est entendu avec la FIA pour que cette dernière s'assure du respect de ce cadre et du bon déroulement des opérations. Afin de se conformer à la réglementation, l'écurie britannique devra réaliser uniquement des changements considérés comme essentiels pour changer de moteur. Les ingénieurs feront inévitablement face à des compromis.

"C'est certain, il y aura des contraintes quant à la qualité de l'intégration que nous pourrons faire de cette unité de puissance sur la voiture actuelle", reconnaît Andreas Seidl, directeur de McLaren. "Nous avons convenu avec la FIA qu'elle suivra de très près le fait que nous soyons autorisés à faire uniquement des changements absolument nécessaires à l'installation de l'unité de puissance Mercedes. Ils veilleront de très près à ce que nous ne touchions pas à d'autres domaines autour de l'unité de puissance et qui nous permettraient de réaliser des gains de performance supplémentaires."

"Nous le comprenons pleinement et nous sommes d'accord avec cela, car nous devons voir les choses avec une vision plus générale. Nous devons être d'accord et nous soutenons ce gel. Encore une fois, et comme je l'ai dit auparavant, cela assure des économies pour tout le monde cette année."

Rapidement après l'annonce du report de la future réglementation, McLaren a confirmé sa volonté de maintenir le changement de motorisation. En réalité, à aucun moment l'écurie n'a envisagé de reporter celui-ci d'un an. Quant à l'éventualité de voir la saison 2020 se prolonger jusqu'en janvier 2021, elle ne poserait pas de problème contractuel. "Si cela arrive vraiment, si nous roulons en janvier, je ne crois pas qu'il y aura de souci concernant notre accord avec Renault", avance Andreas Seidl. "Je pense qu'il est aussi important de souligner que nous avons d'excellentes relations, ouvertes et transparentes pour cette année. Donc je ne vois aucun problème."

Propos recueillis par Jonathan Noble et Luke Smith  

Article suivant
Chine 2012 : la victoire qui annonçait la suprématie de Mercedes

Article précédent

Chine 2012 : la victoire qui annonçait la suprématie de Mercedes

Article suivant

Pas de grands rassemblements en Allemagne et Belgique jusqu'à fin août

Pas de grands rassemblements en Allemagne et Belgique jusqu'à fin août
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes McLaren Boutique
Auteur Basile Davoine