Gasly exhorte AlphaTauri à éviter les erreurs stratégiques

Pierre Gasly estime que son équipe AlphaTauri ne méritait d'inscrire aucun point au Grand Prix de Russie et doit arrêter de commettre des erreurs.

Troisième des Essais Libres 2 du Grand Prix de Russie, Pierre Gasly et AlphaTauri pouvaient nourrir de vraies ambitions à Sotchi. Las, ces promesses ont été douchées, au sens propre comme au figuré, lors des qualifications quand, maintenu en piste à l'encontre de sa volonté sur des pneus intermédiaires usés, le Français n'a pas réussi à améliorer son temps de Q2 et s'est retrouvé coincé dans la zone rouge.

Au micro de Canal+ samedi dernier, Gasly n'avait pas caché son énervement face à cette situation, estimant que la frilosité de son écurie à le faire rentrer lui avait fait "rater une énorme opportunité" avec une monoplace qui pouvait "se qualifier dans le top 5".

En course, le vainqueur du GP d'Italie 2020 a passé la plupart du temps hors des points et a perdu toute chance d'en inscrire quand il est resté en pneus slicks alors que l'averse s'abattait sur la piste russe. AlphaTauri lui avait indiqué à la radio que la pluie ne serait pas plus forte. Il est finalement passé par la voie des stands, bien trop tard, au 50e passage, et a franchi la ligne d'arrivée au 13e rang.

Le GP de Russie est intervenu deux semaines après une manche désastreuse à Monza où Gasly s'est accidenté au départ des Qualifications Sprint avant d'abandonner très tôt lors de la course du lendemain. "Ce week-end, nous ne méritions pas de marquer des points", a-t-il déclaré à propos de Sotchi.

"Je pense que nous faisons simplement trop d'erreurs. Et je pense que pour nous tous, nous devons juste travailler davantage et comprendre comment capitaliser sur de telles opportunités. C'est difficile à encaisser, parce qu'il y avait clairement mieux à faire. Mais j'espère que cela peut être une bonne chose pour le reste de l'année."

"C'est une question de manière de faire les choses, parce que je sais que nous avons un groupe de personnes très intelligentes dans l'équipe. Et malheureusement ce week-end, nous nous sommes trompés [en qualifications], et encore [en course]. Nous avons laissé de gros points sur la table."

"C'est dommage car honnêtement, la voiture était une fois de plus compétitive, et nous ne pouvons pas nous permettre de faire de telles erreurs si vous voulez vous battre pour la cinquième place du championnat."

Les adversaires directs d'AlphaTauri dans la course au top 5, à savoir Alpine, ont réussi à inscrire 13 points sur les deux derniers rendez-vous de la saison, leur offrant une avance de 19 unités à sept Grands Prix de la fin.

"Il est clair que ce week-end, nous n'avons pas été globalement performants en tant qu'équipe au même niveau que celui que nous avons montré toute la saison. C'est malheureux. Je crois en ces gens, je crois en cette équipe, je sais de quoi ils sont capables. La performance que nous avons montrée ce week-end n'est pas au niveau de ce que nous sommes capables de faire, donc nous allons simplement tout analyser et revenir plus forts en Turquie."

La frustration de Gasly a été aggravée par le fait qu'un choix précoce de Valtteri Bottas au moment de l'arrivée de la pluie a fait bondir le Finlandais à la cinquième place. "Nous avons fait tout le premier relais devant Bottas. Le deuxième relais, nous sommes ressortis juste derrière Bottas et puis la pluie est arrivée, [Mercedes] l'a arrêté et nous sommes restés dehors. En gros, il a terminé P5 et nous avons terminé hors des points."

Lire aussi :

"Nous n'étions pas sur la piste avec les bons pneus, mais apparemment nous ne nous attendions pas à plus de pluie, et il y en a eu plus. C'est donc malheureux. Et nous allons revoir comment améliorer nos prévisions météorologiques."

"Vous devez vous fier à ce que sont les conditions, comment ça va se passer, et on m'a dit que ça allait rester stable comme ça. Et malheureusement, ce n'était pas le cas. Nous devons réexaminer la situation. Ce n'est pas la première fois que [cela se produit] dans ces conditions. À Hockenheim, en 2018, ce n'était pas amusant de rouler avec les [pneus] pluie alors que c'était sec."

partages
commentaires
Pourquoi Hamilton a qualifié Bottas de "meilleur équipier"

Article précédent

Pourquoi Hamilton a qualifié Bottas de "meilleur équipier"

Article suivant

Szafnauer pas menacé par l'arrivée de Whitmarsh chez Aston Martin

Szafnauer pas menacé par l'arrivée de Whitmarsh chez Aston Martin
Charger les commentaires
Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan Prime

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan

Alessandro Zanardi a bien cru qu'il allait pouvoir faire ses débuts à domicile au Grand Prix d'Italie 1991, mais il ne s'est pas rendu compte que Flavio Briatore était en train de lui tendre un piège.

Formule 1
23 oct. 2021
Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Formule 1
22 oct. 2021
Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021