Gasly en colère après son élimination en Q2 à Sotchi

Une fois n'est pas coutume, Pierre Gasly a été éliminé dès la Q2 au Grand Prix de Russie, et il ne cache pas sa frustration.

Gasly en colère après son élimination en Q2 à Sotchi

Si Pierre Gasly excelle en qualifications depuis le début de la saison, le top 6 lui a déjà échappé trois fois dans l'exercice du tour lancé : à Portimão (neuvième), à Barcelone (douzième) et à Silverstone (douzième). Cette douzième place, c'est celle qu'il occupe également à Sotchi, à l'issue d'une séance qualificative fort décevante pour lui.

Lire aussi :

Dans des conditions compliquées par la piste humide, Gasly avait pourtant signé un sixième temps prometteur en Q1, mais il n'est pas parvenu à améliorer dans les derniers instants de la Q2. Ayant trouvé une Williams sur sa trajectoire et s'estimant victime d'un mauvais choix pneumatique, il n'est ainsi pas arrivé à atteindre le cap de la Q3.

"Je préfère ne pas trop parler parce que sinon je vais m'énerver et ça ne sert à rien maintenant", lâche Gasly au micro de Canal+. "C'est juste qu'on rate une opportunité énorme. On avait de la perfo, à chaque fois qu'on partait sur les premiers tours ça marchait. Pendant trois tours je demandais à rentrer parce que mes pneus étaient morts, et voilà, on ne l'a pas fait et... je ne comprends pas forcément pourquoi..."

"Ce n'était pas difficile, la seule chose qu'il fallait faire c'était être au bon moment sur la piste avec les bons pneus et on ne l'a pas fait", déplore le pilote AlphaTauri, qui a utilisé un seul train de pneus intermédiaires en Q1 et un autre en Q2. "La voiture était performante ; on avait une voiture pour se qualifier dans le top 5, c'est là où on doit être, c'est là où je devrais me qualifier moi si on fait les choses correctement."

"Mais là, aujourd'hui, on rate une opportunité énorme, il y a Charles [Leclerc] qui part derrière, Max [Verstappen] qui part derrière, et il y a des voitures qui sont devant nous qui ne devraient pas l'être. On n'a juste pas fait un bon travail. De toute façon, de là où on part, on ne peut que remonter, il va falloir trouver un moyen de dépasser."

Les statistiques ne vont pas dans le sens d'un bon résultat ce dimanche : depuis le début de la saison, Gasly marque en moyenne 5,82 points par course lorsqu'il se qualifie dans le top 6, contre 0,67 point dans le cas contraire.

Avec Basile Davoine

partages
commentaires
Qualifs - Norris décroche la pole, Hamilton se fait peur

Article précédent

Qualifs - Norris décroche la pole, Hamilton se fait peur

Article suivant

Hamilton : "Ce n'est pas ce qu'on attend d'un champion"

Hamilton : "Ce n'est pas ce qu'on attend d'un champion"
Charger les commentaires
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021
Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît Prime

Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît

Mercedes et Lewis Hamilton ont dominé la première journée du Grand Prix de Turquie 2021, sur la surface grandement améliorée du circuit d'Istanbul. Mais la position de l'équipe n'est pas tout à fait ce qu'elle semble être. Voici pourquoi.

Formule 1
9 oct. 2021
Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1 Prime

Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1

La promesse de Liberty Media selon laquelle toute nouvelle course s'ajoutant au calendrier doit apporter une valeur ajoutée aux fans, aux équipes et à la Formule 1 en général a été remise en question par de multiples facteurs, découlant tous de la pandémie de COVID-19. Mais avec un œil sur le bilan comptable, la F1 va-t-elle à l'encontre de ses promesses avec ses récents projets ?

Formule 1
8 oct. 2021
Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances Prime

Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances

Les dernières courses ont été difficiles pour Sergio Pérez. Le pilote Red Bull n'a récolté que 16 points depuis le Grand Prix de Grande-Bretagne en juillet, et les chances de l'équipe de remporter le championnat des constructeurs ont été compromises. Pourtant, le Mexicain reste optimiste et pense qu'il a tous les outils nécessaires pour améliorer ses performances.

Formule 1
5 oct. 2021
Comment la F1 peut justifier ses quatre courses au Moyen-Orient Prime

Comment la F1 peut justifier ses quatre courses au Moyen-Orient

L'annonce de l'arrivée du Qatar en Formule 1 et de sa présence sur le long terme a montré que le Moyen-Orient avait un grand rôle à jouer dans l'avenir du championnat.

Formule 1
4 oct. 2021