Gasly : "Inutile" de se rentrer dedans avec Kvyat

Pierre Gasly n'avait aucun intérêt à livrer une bataille à couteaux tirés face à Daniil Kvyat en piste, et a pris le soin de ne pas mettre en danger l'auto du junior team Red Bull, derrière laquelle il est resté bloqué jusqu'à l'arrivée.

Gasly : "Inutile" de se rentrer dedans avec Kvyat

Le week-end de Pierre Gasly s'est terminé avec le même petit goût amer en bouche qu'il avait commencé en qualifications : pour son premier Grand Prix avec Red Bull Racing, le Français a subi les conséquences d'un départ pris depuis la 17e position, après avoir été l'un des 5 pilotes à être éliminés dès le stade de la Q1.

Dès lors, difficile de remonter jusqu'aux points, même si Gasly a tout tenté, notamment en réalisant le plus long relais de l'ensemble du plateau avec les pneus mediums chaussés au départ, et l'ayant fait pointer jusqu'à la 6e position, au moment de son entrée dans les stands au 38e tour.

"En partant 17e, on savait que ce serait compliqué", reflète Gasly au micro de Canal+. "Toute la course, j’étais à chaque fois à 5 dixièmes de la voiture de devant, mais même avec le DRS, il était très dur de revenir dans les lignes droites et d’essayer de dépasser. J’ai essayé quelques fois mais ce n’était pas suffisant", regrette celui qui a franchi la ligne en 11e position, à trois dixièmes de seconde du dernier point mis en jeu, et à trois secondes de la huitième place de Räikkönen.

Lire aussi:

Le moment marquant qui n'aura pas échappé aux téléspectateurs du GP dans le monde entier fut la sortie des stands de Gasly, après son arrêt. Reprenant la piste tout juste devant la Toro Rosso cousine d'un Daniil Kvyat revenu en grâce dans le giron Red Bull, Gasly n'est pas parvenu à conserver sa position en piste avec les pneus tendres encore frais et s'est retrouvé condamné, en dépit d'un rythme supérieur, à observer l'aileron arrière du Russe ayant gagné la position en dépassant, et déterminé à défendre proprement.

"J’avais les pneus froids, j’ai limite bloqué. S’il avait freiné plus tard, je pense qu’on se serait rentrés dedans et ça aurait été inutile de faire ça", contemple Gasly, conscient par ailleurs du fait que son équipier Verstappen menaçait pendant ce temps Hamilton en fin de course pour la seconde place. "Ce n'est pas aussi bien que ce qu’on aurait voulu, mais il va falloir rester positif. Les Essais Libres étaient bons, au fur et à mesure c’était de mieux en mieux. En qualifs, je suis à un dixième de Max, en EL3 c’était bien aussi. Je pense que dans l’ensemble la performance était là, mais sur un circuit comme ça, c’est compliqué de partir d’aussi loin. On va bien travailler pour bien préparer Bahreïn : je pense que nous avons une bonne voiture et il va falloir être concentrés sur Bahreïn."

partages
commentaires
Mercedes découvre des dégâts sur le fond plat de Hamilton
Article précédent

Mercedes découvre des dégâts sur le fond plat de Hamilton

Article suivant

Vettel qualifie de "choquante" la victoire "facile" de Mercedes

Vettel qualifie de "choquante" la victoire "facile" de Mercedes
Charger les commentaires
Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen Prime

Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen

Mercedes a mené la danse lors des essais de la première course de Formule 1 à Djeddah, où Red Bull n'était pas dans le rythme, tant sur les tours lancés que sur les longs relais. Mais, si Max Verstappen peut inverser la tendance samedi, des facteurs familiers à la Formule E pourraient être décisifs dans un nouveau duel serré avec Lewis Hamilton.

Formule 1
4 déc. 2021
Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps Prime

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps

Les dirigeants de la Formule 1 ont toujours été très sélectifs dans les mots qu'ils ont utilisés pour décrire l'état de préparation du nouveau circuit qui accueille le Grand Prix d'Arabie saoudite.

Formule 1
3 déc. 2021
Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

Formule 1
2 déc. 2021
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021